La robe asymétrique

Must-Have en vue ! La robe à decolleté asymétrique était partout aux défilés, Linda te la présente et t'explique comment la porter.

La robe asymétrique

Je sais : dehors, le thermomètre flirte avec le zéro et la neige à recouvert le paysage d’un épais manteau blanc. C’est l’hiver et rien n’invite à se découvrir ne serait-ce que d’une épaule. On est d’accord.

Mais plutôt que de parler combinaison de ski et col roulé Damart, j’aime mieux m’évader un peu et croire qu’un jour, pas si lointain, on retrouvera des températures normales.

Si, si, le printemps 2009 arrive à grand pas et avec lui se profilent de charmants petits must-have comme… la robe asymétrique.

On l’a déjà un peu croisée et pour des raisons techniques que je tenterai de régler plus loin, on risque d’avoir un peu de mal à l’adopter mais les preuves sont là : elle était partout lors des défilés.


Ceci n’est pas un jeu de l’oie

Calvin Klein, Celine, Chloé, Emmanuel Ungaro, Versace, … Qui a copié sur qui, on l’ignore mais au final tout le monde semble d’accord : la robe asymétrique devrait faire partie de la garde-robe type du printemps-été 2009.

Elle est le plus souvent courte et drapée, en soie ou satin uni, d’un blanc plus ou moins pur ou alors très coloré (bleu, rose, jaune, orange). Elle a l’élégance de jouer la simplicité : pas de motif, pas de fioriture, de simples jeux de tissus, drapés négligés qui soulignent la poitrine et marquent les hanches.

Si elle sera parfois longue, ce sera dans un style très habillé aussi on la préfèrera aux genoux, chicissime ou plus courte en plein été… Et en attendant de pouvoir la porter sur une peau nue et dorée, avec un panama pour le soleil et de simples spartiates au pied, tu peux la sortir avec des leggings, collants ou treggings, boots à bouts ouverts et sur les épaules on enfile un petit blazer aux manches retroussés. Miam.


De g. à d. : Paul & Joe Sister, Asos, Boohoo, Mango et Ba&Sh. Collection PE2009

Enfin venons-en au cœur du sujet… La robe asymétrique part avec un handicap de taille : une seule bretelle et donc l’impossibilité de porter un vrai soutien-gorge. Puisqu’il est hors de question de laisser une bretelle dépasser, l’air de rien, ou pire, de tenter la vaine parade de la bretelle en plastique transparent (laisse moi rire. Ah. Ah. Ah.), 4 chemins s’offrent à nous :

• Le soutien-gorge à bretelles « multi-positionnables », par exemple chez Wonderbra.

• Le soutien-gorge sans bretelle qui laissent sceptiques les 90C et plus.

• Le soutien-gorge magique genre Faveo (mais si !!! ça là !)

• Le soutien-gorge avant tout, et fuck la robe asymétrique (j’opte pour ça).

Alors, que penses-tu de ces robes asymétriques ? Penses-tu en faire l’un de tes must de l’été ? Cette tendance arrivera-t-elle a vraiement s’imposer ? Mais surtout, pour ou contre la bretelle de soutien-gorge « invisible » ?

Le petit prix :

Pour adopter la tendance et s’offrir dès maintenant ZE petite robe asymétrique sans se ruiner, on conseille ce modèle shoppé chez La Redoute (Minute Mode, seulement sur le net). Joli drapé de jersey noir à porter avec une simple paire de nu-pieds et un cascade de gros bracelets pendants au bras le plus dénudé. 24,90€.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • DolceVita
    DolceVita, Le 4 mars 2009 à 19h12

    J'trouve ça un peu chelou, mais pourquoi pas si le modèle me plait?
    Une robe très legère en mousseline par exemple.

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)