La chemise de bûcheron.

littlewarhol replonge dans les années 90 avec la chemise de bûcheron, Calamity Jane n'a qu'à bien se tenir...

La chemise de bûcheron.

J’ai deux bonnes nouvelles pour cet hiver. La première c’est qu’on va pouvoir ressortir du placard nos bonnes grosses chemises de bûcheron de l’époque où on chantait à pleine voix Rêêppp’ Miiiihiii de Nirvana en customisant au blanco nos Doc Martens, les cheveux teints en rouge râté… Et la deuxième c’est qu’on pourra le faire tout en gardant un minimum de classe (et le pari n’était pas gagné d’avance, j’ai brûlé toutes les photos de cette époque pour être sûre que ma mère ne les envoie jamais à Fab pour le placard de la honte – et pour le coup le mot honte n’est pas assez fort).

L’une des trois a oublié son pantalon, sauras-tu deviner laquelle ?

Cet hiver, la chemise de bûcheron pourra se porter oversized, déboutonnée et accompagnée de tous les codes rock de l’hiver : du jean brut, des collants déchirés, du cuir, des gros colliers, des bandanas, des Wayfarer, du vernis noir, une barbe… Bon, par contre, si on est d’accord pour dire que le mélange rend canon sur Alice Dellal, à moins que tu fasses partie du club très officiel des clones des Plasticines, il vaudra peut-être mieux te contenter d’un ou deux détails à la fois… Bref, aime la mode mais pitié, maîtrise toi !

Enfin, pour celles qui craignent la métamorphose en Courtney Love, il reste la version plus classique : une taille en dessous et complètement boutonnée. Version parfaitement casual qui garde malgré tout son côté fashion si tu choisis ta chemise de bûcheron dans les rouges – et là je te jure que Ralph Lauren serait très fier de toi ! A noter qu’Agyness Deyn (qui n’est pas it girl du moment pour rien) arrive à aller d’un style à l’autre sans aucun problème en jouant uniquement sur la façon de boutonner et les accessoires.


Oui tu ne rêves pas, Katie Holmes tripote bien les fesses de Agyness.

PS : Peu importe qu’en ce moment tu sois en plein déluge menstruel, que ton postérieur fasse des vagues ou que tu ne saches pas quoi faire de ta chemise en flanelle qui te tiens odieusement chaud, je t’en supplie, je t’implore à genoux, ne noue JAMAIS sous aucun prétexte ta chemise autour des fesses. Surtout si tu tiens ton chien de la main gauche et ton gobelet Starbucks de la main droite, les gens risqueraient de te glisser quelques centimes dedans…

Ci-contre Mary Kate Olsen en plein revival Cotton Eyes Joe.

Maintenant tu n’as plus aucune raison de ne pas adopter la chemise de bûcheron, il ne te reste plus qu’à trouver la coupe et la couleur de tes rêves. Et pour le coup, tu n’as que l’embarras du choix ! En effet, si la vraie chemise de bûcheron t’attendra le plus simplement du monde dans le grenier de ton homme, en friperie ou bien au rayon pyjamas (pour un vrai modèle épais, manches longues et à porter oversized), tu pourras aussi te la procurer chez Topshop, Urban Outfitters, H&M, La Redoute, etc.

Et toi, que penses-tu de ce retour en force de la chemise de bûcheron ? Prête à te retrousser les manches ou au contraire le carreau ne passera pas par toi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gavanza
    Gavanza, Le 14 novembre 2009 à 0h59

    J'en ai 2 que ma mère m'a récemment données. Donc elles ont un certain âge, ce qui fait que j'y suis encore plus attachée. Je me sens super bien dedans. Ce sont de vraies chemises d'automne-hiver, assez épaisses. Je me sens un peu homme dedans tout en étant féminine. C'est paradoxale et assez con ce que je dis ! ^^ Bref, des vrais coups de coeur ! Je sens que je vais passer l'hiver avec.

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)