La ballerine-souris (mais pas celle de Marc Jacobs)

Quand Marc – chéri – Jacobs avait lancé sa fameuse ballerine souris, deux camps se sont immédiatement formés sur la planète mode : celles qui trouvaient ça trop mignon – combien ça coûte, je les veux tout de suite – et les autres « Euh ça va là ? On n’a plus quatre ans hein ! ». […]

La ballerine-souris (mais pas celle de Marc Jacobs)

Quand Marc – chéri – Jacobs avait lancé sa fameuse ballerine souris, deux camps se sont immédiatement formés sur la planète mode : celles qui trouvaient ça trop mignon – combien ça coûte, je les veux tout de suite – et les autres « Euh ça va là ? On n’a plus quatre ans hein ! ».

Je fus du premier camp et pour moi le charme de ces ballerines-souris résidait dans le relief de la tête, réaliste si je puis dire : fils de nylon pour la moustache et petites oreilles en feutre….

Alors quand une autre, la marque, l’espagnole RAS en l’occurrence, s’amuse elle aussi à lancer des ballerines-souris, j’ai envie de dire « et bien, tâche d’être à la hauteur de Marc, sinon, n’en fais pas ». Hélas, le résultat est à déplorer. Je crois que c’est la souris la plus moche que j’ai jamais vue. Je dois quand même reconnaître qu’elles ont une utilité : faire peur aux pigeons et avoir la paix dans la rue. Cool, non ?

Alors, conquise ou horrifiée par les ballerines-souris nouvelle génération ?

Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Heymi
    Heymi, Le 10 avril 2009 à 19h36

    Hideux ...

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)