Mode Jeans : toutes les tendances denim de l’hiver 2008-09

Le denim est indémodable, certes ; mais les coupes, effets et coloris des jeans n'en sont pas moins assujettis aux tendances Mode. Linda t'aiguille dans le choix du prochain jean que tu porteras.

Mode Jeans : toutes les tendances denim de l’hiver 2008-09

Il était une fois un jeune colporteur juif appelé Levi Strauss qui quitta sa Bavière natale pour faire du commerce aux Etats-Unis. Nous étions alors dans les années 1850, en pleine « ruée vers l’or » et le plan de carrière du fiston était clair : profiter des mouvements important de population vers le Nevada en vendant des toiles de tente et des bâches pour chariots qu’il apportait avec lui. Y’avait de l’idée mais voilà, en 1853, il est à San Francisco, la vie est belle mais personne ne veut de ses merdes. Il aurait pu rentrer chez lui et se suicider en avalant trop de bretzels, mais il fait la rencontre d’un mineur qui lui dit, en gros : « tes tentes, on en n’a rien à péter, nous ce qu’on veut, c’est des pantalons solides ». Chiche ! Le commerçant décide alors de découper ses toiles et de tailler avec des pantalons nouvelle génération : succès immédiat. Les salopettes se vendent comme des petits pains et bientôt, conscient que ses vêtements manquent de souplesse et de légèreté, il importe du denim (ou toile de Nîmes), une sorte de toile de coton indigo : le blue-jean est né. Mazeltov !

* « La petite histoire du blue-jeans », toujours extrait de Linda raconte la mode aux éditions Arnaque Jeunesse, bientôt disponible en Poche !

Depuis ses débuts, l’objet est passé sur toutes les fesses, celles des travailleurs, des punks, des hippies et puis même de Stéphane Bern, Omer Simpson, Cindy Sander ou Sarkozy. Dans toutes les classes sociales, dans tous les pays, dans toutes les couleurs, dans tous les styles et à tous les prix : le jean, c’est la vie !

Brut, bleached, washed, coloré ou noir, boot cut, slim, skinny, flare ou baggy : le jean est un pantalon indémodable, mais qui évolue selon ses propres tendances… Et si le denim traverse aussi bien les décennies c’est assurément parce qu’il sait se réinventer chaque saison. Le point sur les tendances de l’automne/hiver 2008-09.

Plus la peine de le présenter, le slim (et avec lui son faux jumeau collant, le skinny) est installé dans le paysage modesque depuis quelques bonnes années maintenant. On le porte avec des bottes en hiver, des escarpins en soirée ou des spartiates en été. Par tous les temps, et même quand on n’a pas la silhouette qu’il aurait fallu pour aller avec, le slim nous colle à la peau. En denim brut ou coloré, à motifs ou simplement usé, le slim est partout et pour cause : il est devenu le nouveau standard, succédant au très mythique 501 ou plus récemment à la coupe bootcut. Ainsi, chez les hommes comme chez les femmes, et pourvu qu’ils aient moins de 30 ans, le slim n’étonne plus, le slim règne, aussi on continue de le porter.

Pour autant, le slim est-il toujours aussi tendance ? Oui, comme un standard doit l’être, mais ce n’est plus la peine de compter sur lui pour véritablement styliser une silhouette. Le slim, même bien porté, se remarque à peine plus que des leggings et, même s’il a essayé de se réinventer (zips aux chevilles, effets de plissé, super taille haute ou teintes ultra colorées), le voilà devenu non pas obsolète mais disons… aussi excitant qu’un sous-pull.

Deux pistes fraîches à suivre :

• oser le retour aux sources avec un vrai jean cigarette, taille raisonnablement haute, pas vraiment moulant et un poil court (ou à revers), comme dans les 50’s. Il est plus chic avec un paletot et des ballerines, plus rock avec des derbys plates (ou des Dr Martens) et un cuir, et plus fashion tout simplement – par contre, clairement, il ne sciera toujours pas à tout le monde pour autant…

• miser sur un effet « slim cuir », pour un look goth’chic austère empreint d’un esprit à la fois rock, sexy et luxe. Pour ça, on opte pour un jean enduit, à l’aspect brillant, ou dit « waxé » comme le denim japonais. Apparu cet été, il envahit littéralement le marché cet hiver, naturellement porté par l’ère du slim en cuir difficile à passer.


Sur fond gris, silhouettes Ba&Sh, sur fond blanc, silhouettes Used Jeans.

Les jeans qui collent aux fesses te donnent des boutons ? Au sens propre comme au sens figuré ?! Tu as besoin d’un chausse-cul pour rentrer dans un slim ou à la limite d’y être forcée par un gang de pétasses mal intentionnées ? No stress, le large c’est l’autre solution de la saison. Trois solutions :

• On nous l’a dit, on nous l’a prédit et ça devait se passer ainsi mais finalement non : le flare n’a pas détrôné le slim. Comment l’aurait-il pu, lui qui cache toujours nos si belles chaussures… Résultat, la coupe 70’s est toujours dans la course mais, on le sait désormais, elle court pour l’honneur de ses quelques supportrices. Allez, plus qu’un ou deux tours et tu dégages !!!

• Pendant ce temps, le baggy effectuait un retour marquant, ressuscité de l’ère grungienne par des starlettes plus très certaines de leur silhouette… En effet, le baggy, ça cache tout mais ça fait un peu ado-streetwear alors les modeuZ le roulottent au dessus d’une paire d’escarpins et moi je continue à l’aimer cassant sur mes Stan Smith… C’est ainsi : « On a peur du changement…* ».

• Enfin, et c’est finalement peut-être le meilleur compromis, le jean mixte (le fameux dont on dirait qu’il a peut-être été acheté au rayon des garçons) maintient le rythme. Il est coupé droit, pas trop ample, ni trop étroit, il va aux fines comme aux plus rondes et se plie à toutes les interprétations. Un vrai petit caméléon dont malheureusement on apprécie moins la silhouette que le confort.

* Gart Algar.


De g. à d. : Diesel, Used Jeans, April77, Diesel et Ba&Sh.

Si le denim semble indémodable, son aspect et sa couleur le sont beaucoup moins. Les broderies de perles, c’était il y a 10 ans, le stone brossé et les taches de javel, il y a 5, alors qu’en est-il des tendances en ce moment ? Après une période calme, dominée par le brut et le gris, le jean ose le bleu light et la couleur : cet saison on passe aux tons d’automne (prune, rouille, vert avocat) ou à des imprimés léopard et des tonalités électriques. En bref, et d’une façon générale, le jean s’encanaille dans un esprit rock’n roll. Petit tour d’horizon de ce qui se fait de plus mode au rayon :


De g. à d. : Pepe Jeans, Diesel, April77 et Used Jeans.

Le noir brillant : il est comme enduit d’une couche de peinture ou d’un vernis transparent (et parfois pailleté). Cet aspect waxé lui fait ressembler vaguement à du cuir ou du latex. Un style pile dans la tendance, assez chic et à porter plutôt près du corps.

Le destroy déchiré : il est lacéré sauvagement, des entailles horizontales sur les genoux ou tout le long des jambes qui, en hiver, offrent à nos cuisses et en quelques coups de cutter seulement, un effet tout à fait revigorant… Brrrr !!!

Le Snow Wash ou délavage à l’acide : son aspect rappelle la neige de la télé, des sortes de petits pois, qu’on pensait enterrés à jamais dans le caveaux des années 80. Que nenni, ils sont eux aussi de retour, tous aux abris !

Alors, vers quels jeans tes fesses porteront-elles leur choix ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • L-ili
    L-ili, Le 3 novembre 2008 à 21h30

    Tibou<3;858485
    Dernièrement j'ai opté pour le boyfriend jean :happy: avec des ballerines le jour pour bosser et des escarpins le soir pour sortir...j'adore!
    Tout a fait daccord =)
    Le tregging c'est décidément pas pour moi :s Tampis je prefere les slims et même les flares :)

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)