Julia Roberts conseille une anti-héroïne de comédie romantique dans un court-métrage du Nikon Film Festival

Par  |  | Aucun Commentaire

Que faites-vous quand vous avez peur de vous rendre à un rendez-vous ? Vous tentez de trouver une solution alternative... comme dans Je suis phobic of love présenté au Nikon Film Festival 2017.

Julia Roberts conseille une anti-héroïne de comédie romantique dans un court-métrage du Nikon Film Festival

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Nikon Film Festival.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Le Nikon Film Festival 2017 entame sa dernière ligne droite et les votes se clôtureront le 15 février 2017 à 23h59 précisément, et après, plus personne ne pourra soutenir son court-métrage préféré. Alors c’est le moment de vous les enchaîner !

On peut dire que lorsque des comédiens professionnels jouent dans ton court-métrage, tu as beaucoup de chance ! C’est le cas ici. Et il n’y a pas de souci à se faire : les acteurs savent ce qu’ils font et ça se voit dans Je suis phobic of love.

Que ce soit Julia Piaton (alias la sosie de Camille Cottin, ou alors elle partage des gènes avec les filles de Meryl Streep), ou la voix de Céline Monsarrat, doubleuse officielle de Julia Roberts, c’est un gros avantage car, vraiment, elles sont excellentes.

Mais Je suis phobic of love a d’autres qualités que ses comédien•nes. Ce court-métrage de Marie Jardillier met en scène Stella, sur une musique bien dynamique, qui n’arrive pas à se rendre à un rendez-vous galant.

À lire aussi : Le premier rendez-vous et ses travers — Le dessin de Mr.Q

je-suis-phobic-of-love-nikon-film-festival-2017

–> Clique sur l’image ou sur ce lien pour accéder au court-métrage ! <–
(Il faut désactiver adblock)

Les couleurs de Je suis phobic of love rendent vraiment bien. Et la grande maîtrise de la synchronisation des lèvres vaut le coup d’être mentionnée.

Puis franchement, la voix dans la tête qui est celle de Julia Roberts, c’est stylé et ça renforce un peu l’aspect anti-héroïne de comédie romantique.

Après ma déception personnelle lorsque Je suis déterminée n’a pas été retenu parmi les 50 finalistes J’espère que Je suis phobic of love (même le titre est marrant) raflera tout sur son passage !

Afin de soutenir Je suis phobic of love, en lice au Nikon Film Festival, cliquez ici et votez pour ce court-métrage.

À lire aussi : Je suis l’Amour, un court-métrage entraînant (attention, si vous êtes célibataire, ça peut piquer)

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!