J’ai testé pour vous… le badminton

Après vous avoir fait partager son amour pour le tango et la salsa, Odelice chausse aujourd'hui ses baskets et agrippe sa raquette pour vous faire découvrir le badminton !

J’ai testé pour vous… le badminton

Le badminton, vous connaissez ? C’est un sport de raquettes qui se joue (logiquement) avec un volant, une tête, des jambes et parfois un-e coéquipier-e. Le badminton se joue en simple ou en double, les deux ayant leurs avantages. C’est donc un sport collectif ou individuel.

C’est le petit frère du tennis, puisque la légende raconte qu’il a été créé par un tennisman anglais exaspéré par une sempiternelle pluie. Voilà donc le tennis en salle, mais pas sur une table, comme un autre dérivé de ce sport fructueux. Un filet aux mailles plus petites, situé à environ 1m50 de sol, des raquettes au manche plus long et au tamis plus étroit, et l’indispensable volant, en plumes ou en plastique. Pourquoi ce diable d’anglais préféra-t-il le volant à la petite balle jaune, Dieu seul le sait.

Nous voilà donc avec l’équipement indispensable d’un bon joueur de badminton. Ensuite, notre Anglais (ou ses descendants, que sais-je), également exaspéré par le décompte des points du tennis, modifia les règles, probablement pour que les matchs puissent durer moins de 2 heures. Le joueur marque un point quand il a le service, et gagne le set à 14 points, avec deux points d’écarts. Vous pouvez bien sûr jouer un match en 15 sets, auquel cas votre partie risque quand même de durer 2 heures. En effet, le nombre de sets et de points par set peuvent facilement être changés, ce qui peut faire du badminton un jeu encore plus rapide.

En double, je vous conseille de trouver un bon ami, car il est inévitable que l’un joue davantage que l’autre. Notons que cela dépend surtout de votre degré de prise de risque : êtes-vous prêt-e-s à risquer de donner un coup de raquette à votre pote si le volant arrive entre vous deux ? Le choix vous appartient. Mais le must reste quand même de s’entraîner avant les matchs. Par un phénomène encore inexpliqué, certains joueurs peuvent réaliser de bonnes (voire très bonnes) performances à l’entraînement, et se ramasser misérablement pour finir à la dernière place dans un tournoi.

Le badminton est un sport complet car il est à la fois physique et tactique : ce n’est pas un « sport de plage » comme je l’entends souvent ! On ne dirait pas comme ça, mais pendant un match, on en parcourt de la distance dans notre petit terrain (qui peut sembler très grand lorsque l’on joue contre quelqu’un de plus fort que nous), c’est donc un sport qui demande une bonne résistance physique. On passe notre temps à faire des sauts, à frapper, de vrais kangourous ! Le badminton est d’ailleurs très peu recommandé pour les personnes ayant des problèmes aux articulations. Ce sport fait quasiment travailler tous les muscles, hormis peut être un des deux bras.

Ensuite ce sport est un sport mental dans la mesure où si on ne maîtrise pas la tactique, on peut toujours frapper comme un boeuf, on ne gagnera jamais. Il faut anticiper la trajectoire du volant, observer la position de l’adversaire ainsi que ses points faibles, et le plus dur : ses réactions. Et il faut réussir à le faire tout en courant comme un fou aux quatre coins du terrain. Lorsqu’on joue en double, la technique est deux fois plus importante !

En bref, le badminton est un sport où l’on s’amuse énormément tout en se dépensant physiquement. Et c’est bien cela que l’on demande à une activité sportive ! En plus, ça ne demande pas de gros investissements financiers à part une raquette (on peut s’en sortir pour moins de 50€ pendant les soldes), une bonne paire de baskets pour ne pas se blesser, un short et un t-shirt.

J’espère vous avoir donné envie de jouer au badminton, ou du moins vous avoir éclairé-e-s sur le sujet. Qui vient faire une partie ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Amor-Amor
    Amor-Amor, Le 25 juillet 2012 à 17h01

    Swirly;3409957
    Et en ce qui concerne le tennis, je me suis aussi inscrite en club pendant un moment. Sauf que, je n'avais AUCUN contrôle. C'est à dire que quand t'es habituée à mettre toute ta force au badminton, si tu fais pareil au tennis, ba...tu fais plus que du hors terrain quoi haha :cretin: (résultat, j'ai fait deux ans de tennis, mais j'ai arrêté parce que je trouvais que l'ambiance n'était pas pareille, c'était plus compèt', et puis disons que c'est difficile de parler à quelqu'un sur un terrain super grand, je n'ai jamais retrouvé autant de plaisir que dans le bad).

    (déclaration d'amour OFF)
    J'ai eu le même problème que toi... mais en passant du tennis au bad! Je fais du tennis en club depuis que j'ai 3 ans (j'ai commencé par le mini-tennis) et quand je devais faire du bad au lycée, les premiers points étaient toujours catastrophiques. J'ai l'habitude de mettre toute ma force au tennis mais en mettant beaucoup d'effet dans la balle, ce qui fait qu'elle reste dans le terrain. Et en faisant pareil au bad sans maitriser les effets, le volant sortait toujours à 20 mètres. Du coup j'étais obligée de me calmer.

    Mais c'est un sport qui me plait beaucoup, comme les sports de raquette en général de toute façon. D'ailleurs dans ces sports la force seule ne sert à rien. Comme il l'est dit dans l'article, on peut bourriner autant que faire se peut, sans technique et sans anticipation, on arrive rarement à grand chose. Et c'est bien ce côté là qui me plait le plus dans ces sports.

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)