Insecure, la comédie moderne qui rafraîchit le paysage des séries télé

Insecure de HBO est la nouvelle série que vous allez adorer. Fraîche, moderne et réaliste, plongez dans le quotidien d'Issa et passez un bon moment en sa compagnie.

Insecure, la comédie moderne qui rafraîchit le paysage des séries télé

HBO a décidé de coupler le dimanche soir sa nouvelle série Divorce avec Insecure, une autre comédie créée par Issa Rae, plus connue pour le contenu qu’elle poste sur YouTube et sa websérie The Misadventures of Awkward Black Girl. Si la première série n’emporte pas forcément l’adhésion de tous, Insecure devrait ravir un public plus large.

Effectivement, Issa Dee, l’alter ego d’Issa Rae dans la série, semble de prime abord plutôt assurée et croquant la vie à pleines dents. Sauf que des fissures dans son plan de vie et sa personnalité apparaissent, et c’est bien normal car elle se cherche comme tout un chacun et les doutes l’envahissent.

L’intrigue se situe à Los Angeles, lieu qui a son importance dans l’histoire. Ville vivante et diverse, elle réunit de nombreux personnages hauts en couleurs.

À lire aussi : Luciole vous aide, dans un TEDx, à affronter vos doutes

La fraîcheur de vivre dans Insecure

Je dois l’avouer, j’étais charmée dès le départ par le personnage d’Issa et sa maladresse ambiante, mais surtout par l’une des premières répliques après son monologue de départ devant une classe d’enfants :

«  Tu parles comme une blanche. »

Cette remarque m’a tout de suite parlée parce qu’elle est symptomatique de ce qu’il se passe lorsque tu sors un peu des clichés de tes origines visibles. Enfin, ce qui m’a convaincue à 200% surtout, c’est la scène à la fin du premier épisode, quand elle rappe avec des paroles hyper bien trouvées. Voilà, c’est dit.

Toute la musique qui accompagne les épisodes (et Dieu sait que le hip-hop n’est pas mon genre favori) est pertinente et colle à l’histoire.

Au début, c’est plus la personnalité et la candeur du personnage principal qui créaient l’humour — lequel fait complètement mouche. Le point de vue d’Insecure reprend la voix d’une minorité avec un ton assez unique, qui prend le parti de parler de la situation (okay, l’héroïne est noire, et alors ?) en l’intégrant comme une banalité.

Oui, il s’agit juste d’une comédie moderne sur le questionnement perpétuel d’une presque trentenaire qui commence à mûrir.

Je vais faire une remarque peut-être bizarre, mais je trouve qu’Issa Rae rit de la même manière que Kate McKinnon : quand un sourire apparaît, il illumine tout son visage et c’est juste contagieux. Du coup, en visionnant les quatre premiers épisodes, j’avais la banane la majorité du temps.

À lire aussi : Comment écrire un personnage féminin réaliste ?

Les sujets d’actualité soulevés dans Insecure

La série n’est pas une simple comédie qui se contente de faire rire. Non, elle aborde des sujets plus sensibles comme l’homophobie, l’infidélité, et bien sûr les relations amoureuses décomplexées de notre époque. Ironiquement, Insecure ressemblerait plus à une production de Netflix à la Easy ou Love, plutôt qu’à une série HBO.

Mais avec High Maintenance et cette comédie, HBO se dirige aussi vers des programmes plus réalistes et moins grandioses visuellement.

Des chiffres sur le manque d’éducation des jeunes Afros-Américain•es sont mentionnés dans la série, et l’héroïne d’Insecure cherche à casser ces clichés en assumant ses origines sans pour autant en faire des tonnes.

La créatrice avait dit dans une interview pour le Washington Post en 2012 que « les Noirs sont toujours dépeints comme cool ou hyper dramatiques, tout sauf gênants. » Et c’est bien ce qu’elle pointe du doigt dans Insecure.

Adieu les tough cookies (une référence à Empire) ou les forces de la nature du Shondaland, Issa campe tout simplement une femme ordinaire.

Insecure et son panel de personnages secondaires

insecure-issa-molly

Molly (Yvonne Orji), la meilleure amie d’Issa, représente la fille hype de service, saoulée de ne pas encore être mariée car elle ne trouve pas le bon gars, alors que toute sa vie professionnelle d’avocate est au beau fixe. Et à tous les gens qui soupirent car trop de séries ne passent pas le test de Bechdel, je peux vous dire que là, c’est bien le cas.

Lawrence (Jay Ellis), le petit-ami d’Issa, se satisfait de sa situation de chômeur. Sur-diplômé pour les postes qu’on lui propose, il méprise un peu toutes les offres qui ne requièrent pas son niveau de compétence, alors forcément, il s’ennuie et devient fainéant.

Comme les soutiens sont intéressants, les niveaux de dialogues en sont relevés, le show est super bien écrit. Et c’est comme ça qu’on s’attache aux personnages, aux sujets, mais surtout à l’atmosphère familière d’Insecure.

Vous pouvez visionner la comédie sur OCS tous les lundis à 23h20 !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire