Comment porter la taille haute

Malgré les protestations à travers toute la France, le blocage des principaux centres commerciaux (ça c’est rude !) et la menace d’en venir au jean-string (no comment), la taille haute est de retour ! D’un coup de fesse, elle dégage feu la taille basse et son string apparent (enterrement prévu cet après-midi, rendez-vous Place de […]

Comment porter la taille haute

Malgré les protestations à travers toute la France, le blocage des principaux centres commerciaux (ça c’est rude !) et la menace d’en venir au jean-string (no comment), la taille haute est de retour ! D’un coup de fesse, elle dégage feu la taille basse et son string apparent (enterrement prévu cet après-midi, rendez-vous Place de l’Eglise) pour imposer une nouvelle norme à nos somptueux popotins : des ponts hissés hauts, Santiano ! Les rapports d’expertise sont clairs : la tendance pour l’automne/hiver 2007-2008 fait bel et bien remonter la ceinture et ce courant fort risque de s’inscrire sur plusieurs saisons encore. Alors, certes, la résistance est toujours possible mais pour celles qui voudraient succomber au charme du high waist, une petite mise au point s’impose.

Snif, la taille basse c’est fini ?!

La taille haute, tu en riais grassement il y a un an (0.45/5 !) : c’était juste bon pour Gripsou, le clown qui mange les enfants et Mme Monsart, ta prof de maths (dont la légende raconte d’ailleurs qu’elle ne résiste pas non plus à un bon p’tit ragoût de redoublant). Bref, pas mettable, pas passable, pas imaginable et pourtant, ce qui était « in » hier deviendra bientôt « out » et vice versa, avant de redevenir comme avant (j’espère que tu suis bien là).

Ce phénomène de va-et-vient des tendances et contre qui personne ou presque ne peut rien (j’entends bien mettre de côté Boy George, Michou et Eve Angeli, qui restent, eux, toujours fidèles à leur style), c’est l’effet « ça s’en va et ça revient » de la fashion. Oui, au début, ça donne un peu le mal de mer mais on finit par s’y faire, surtout quand on pense que finalement ça fait marcher le commerce, donc générer de l’emploi. Keynes ne m’en voudra point si j’avance l’hypothèse que la mode, c’est l’outil idéal pour relancer la croissance ! – Ceci est un message à l’attention de l’actuel gouvernement : Linda reçoit dans son cabinet de conseil du lundi au vendredi et sur rendez-vous. Honoraires à débattre. Paiement en liquide uniquement.

Silhouette Paul & Joe – Collection AH 2007-08 >>

 

La taille haute, c’est pour qui ?

Après des années de taille basse, difficile de s’imaginer remonter sa ceinture au-dessus du nombril, parfois presque juste sous la poitrine. D’ailleurs, si sur les mannequins, ça passe encore, nous, on s’imagine mal pouvoir parader dans un jean dont le zip de fermeture mesure plus de 30 cm… S’il est vrai que cet été déjà et plus encore dans les prochains mois, la taille haute se déclinera de 1001 manières, il est tout aussi juste de préciser qu’il faudra sans aucun doute savoir l’adapter à sa morphologie. Conseils :

De g. à d. : Pepe Jeans, H&M, Paul & Joe Sister, Paul & Joe et Comptoir des Cotonniers. Collections AH 2007-08.

> Tu es plutôt petite : contrairement aux apparences, la taille haute peut devenir ton allié car, par effet d’optique, elle allonge la jambe ! Pour ça, mise sur un pantalon droit (plutôt que slim ou très évasé – ca risque de tasser ta silhouette) et choisis-le assez long pour pouvoir le porter incognito avec des compensées vertigineuses. La fameuse jupe crayon (longueur genoux) ne t’est pas interdite, néanmoins, tu devras toujours la porter avec des talons hauts pour ne pas créer de déséquilibre entre la longueur de tes cuisses (allongée par la taille haute) et celle des tes mollets.

> Tu es plutôt grande : pas d’interdit particulier, avec de longues jambes élancées tout est autorisé (y compris les shorts et les combis) ! Le meilleur choix étant : le jean flare (coupe évasée) ou le pantalon large que tu pourras même porter un peu loose.

> Tu as une taille peu marquée ou un petit bidon : mise sur un jean très taille haute et à l’effet corset. Privilégie une modèle avec empiècement façon serre-taille et qui se ferme par des boutons. Si à l’essayage, l’opération peut s’avérer délicate (Ho ! hisse !!!), le résultat, lui, n’en sera que plus bluffant (le gainage est immédiat, c’est magique !).

> Tu es plutôt ronde de partout : la taille haute ne t’est pas interdite, bien au contraire, c’est l’occasion de mettre ta féminité et tes jolies formes en valeur. Pour ça, opte pour une robe et souligne ta taille avec une ceinture large, follement tendance cet hiver.

> Tu as un peu trop de fesse ou de cuisse : aucun problème, la taille haute allonge et donc affine ! Mise sur une jupe droite ou un pantalon à pont et à la coupe évasée. L’idée est de rééquilibrer ta silhouette en jouant sur les volumes plutôt que d’accentuer tes formes en moulant le tout.

Adieux préjugés !

La taille haute c’est avant tout une allure : ultra féminine, sexy et rétro donc a priori, beaucoup plus classe que la taille basse au potentiel de « vulgarité » bien plus élevé (string qui dépasse, bourrelets en vue, etc – même si la vulgarité est une affaire de subjectivité).

Avec une coupe taille haute, on mise sur la suggestion, on souligne plutôt que d’étaler, et ça, c’est LE concept fondamental de l’élégance féminine. Mais là, tu vas me dire : « Ok, mais alors pourquoi ma Tata Suzanne qui porte des jeans avec des ponts aussi hauts que le Golden Gate ressemble pas à Audrey Hepburn ? ». Et bien la réponse demeure sans doute quelque part au niveau de sa posture, du choix de la coupe et du reste de sa tenue (charentaises molletonnées et veste matelassée Damart). S’il est vrai que taille haute rime, dans notre imaginaire, avec mémère, en vérité, bien maîtrisée, c’est l’apanage des vamps sexy. Maintenant, à toi de voir si tu oseras relever le défi…

Visuel Swildens – collection Automne/Hiver 2007-08

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • RousseAutomne
    RousseAutomne, Le 21 juin 2008 à 0h38

    Au départ j'étais pas vraiment convaincue, mais finalement c'est assez joli je trouve :coiffe:

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)