Vingt-cinq trucs que vous ne savez peut-être pas sur Harry Potter

Harry Potter a bercé nos jeunes années, mais êtes-vous vraiment incollables sur les anecdotes entourant la plus célèbre des sagas jeunesse ? C'est ce qu'on va voir avec cette vidéo de Mental Floss !

Vingt-cinq trucs que vous ne savez peut-être pas sur Harry Potter

— Publié le 13 novembre 2014

John Green (oui, oui, le même qui a notamment écrit et adapté au cinéma The Fault in Our Stars a.k.a. Nos étoiles contraires) et son frère Hank sont les tauliers de la chaîne YouTube Mental Floss, sur laquelle on ne s’ennuie jamais (mais de laquelle on peut ressortir avec un léger mal de crâne parce qu’ILS PARLENT FOUTREMENT VITE).

La dernière vidéo, présentée par John Green, compile 25 trucs que vous ne savez peut-être pas sur Harry Potter ! Pourquoi le Patronus d’Hermione est-il une loutre ? Qui a déclaré qu’Ombrage était l’un des meilleurs personnages maléfiques de la littérature ? Quel personnage devait mourir à la fin du tome 5 avant d’être finalement remplacé par Sirius ? C’est parti. Je vous ai résumé le tout en-dessous, au cas où l’anglais ne soit pas votre cup of tea !

  • Selon une étude menée en 2005, lire Harry Potter est bon pour la santé : pendant les week-ends suivant la sortie de L’Ordre du Phénix puis du Prince de Sang-Mêlé, les urgences ont accueilli moitié moins d’enfants que d’habitude. Ce qui s’explique facilement par le fait qu’ils étaient scotchés au canapé, en train de bouquiner.
  • J. K. Rowling a eu l’idée d’Harry Potter parce qu’elle avait du temps pour réfléchir lorsque son train a connu un retard de quatre heures. La prochaine fois que la SNCF vous énerve, imaginez donc votre propre best-seller !
  • Harry Potter a été refusé par de nombreux éditeurs, notamment parce que les livres étaient « trop longs pour plaire aux enfants ».
  • J. K. Rowling et Harry partagent la même date d’anniversaire : le 31 juillet.

harry-potter-birthday

  • L’animal favori de J. K. Rowling est la loutre — c’est pourquoi le Patronus d’Hermione en est une ! D’ailleurs, celui de Ron est un Jack Russel Terrier, une race de chien connue pour… son aptitude à chasser les loutres.
  • Les Détraqueurs sont une allégorie de la dépression, dont J. K. Rowling a souffert : c’est la raison pour laquelle ils aspirent toutes les pensées heureuses.
  • Dans une interview pour People Magazine en 1999, l’auteure a dit que le dernier mot de la saga serait « cicatrice ». Comme le dernier mot du tome 7 est en réalité « bien », peut-on espérer un huitième volume ? (Ou alors elle a juste changé d’avis.)
  • Hermione n’a jamais révélé la troisième odeur que lui évoquait l’Amortentia, ou philtre d’amour. C’est celle des cheveux de Ron. ♥

À lire aussi : 5 personnages qui iraient mieux avec Hermione que ce benêt de Harry

  • Le décès d’Hedwige était nécessaire car il représente la mort de l’enfance et de l’innocence. R.I.P. joli oiseau.
  • « Expecto Patronum » veut dire, en latin, « J’attends un protecteur ». D’autres mots latins sont disséminés dans la saga, comme Bellatrix, qui veut dire « guerrière » : J. K. Rowling a en effet une formation en lettres classiques.
  • De nombreux noms de plantes sont issus d’un livre sur l’herboristerie datant du XVIIème siècle.
  • À la fin du tome 5, Harry Potter et l’Ordre du Phénix, c’est Arthur Weasley qui devait mourir, mais il a ensuite été remplacé par Sirius Black. Ce qui lui a permis de vivre assez longtemps pour voir mourir l’un de ses fils.

fred-weasley

JE VIS TOUJOURS DANS LE DÉNI LE PLUS TOTAL.

  • Stephen King a déclaré que Dolores Ombrage était « le meilleur personnage maléfique inventé depuis Hannibal Lecter ». Et ça vient du mec qui a utilisé une voiture comme méchant dans l’un de ses romans.
  • Stanley et Ernie, contrôleur et conducteur du Magicobus, tirent leurs noms des grands-pères de J. K. Rowling.
  • J. K. Rowling est la première personne à devenir milliardaire grâce à ses livres… et à perdre son statut de milliardaire à force de donner de l’argent à des organismes de charité.
  • En 2000, quand le film Harry Potter à l’École des Sorciers était en préparation, Frankie Muniz (a.k.a. Malcolm) et Haley Joel Osment avaient été pressentis pour le rôle principal.
  • Steven Spielberg a refusé de réaliser le moindre film Harry Potter car il considérait que « c’est trop facile, c’est comme retirer directement un million de dollars et les placer dans son compte courant ».
  • Pendant son audition pour le rôle de Ron, Rupert Grint s’est démarqué en… rappant.

RON

  • Tom Felton a auditionné pour le rôle de Ron ET pour celui d’Harry avant d’être choisi pour le rôle de Drago Malefoy.
  • Comme d’habitude lorsqu’on réunit plein de gosses, il y a eu une épidémie de poux pendant le tournage de La Chambre des Secrets.
  • Les robes de sorciers avaient des poches si larges que les jeunes acteurs y planquaient des bonbons, sucreries et boissons. Tom Felton, à l’origine de cette combine, est donc indirectement responsable du fait que les costumier•e•s ont fini par coudre les poches !
  • Shirley Henderson, qui joue Mimi Geignarde, un fantôme de 14 ans, avait 36 ans au moment du tournage !

mimi-geignarde

BONJOUR LE DÉTOURNEMENT DE MINEUR.

  • Bien avant la sortie des Reliques de la Mort, J. K. Rowling avait révélé à Alan Rickman la vérité sur Rogue et ses motivations, afin qu’il puisse jouer le personnage de façon logique et nuancée. Ça a rendu le tournage un peu compliqué puisqu’il arrivait que le réalisateur demande à Rickman de faire ceci ou cela, et qu’il réponde « Non, je ne peux pas faire ça. Je sais ce qu’il va se passer ensuite, et pas vous ».
  • À la fin du générique d’Harry Potter et la Coupe de Feu, une mention précise qu’« aucun dragon n’a été maltraité sur ce tournage ».
  • Les trois acteurs principaux ont la même attitude que leurs personnages. Lorsqu’Alfonso Cuarón, réalisateur d’Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, leur a demandé d’écrire un essai sur leurs personnages respectifs, Emma Watson (Hermione) a rendu 16 pages, Daniel Radcliffe (Harry) une seule, et Rupert Grint (Ron)… n’a jamais rien rendu.

À lire aussi : Et si Harry Potter ne s’était pas si bien terminé ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 60 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kamilleon
    Kamilleon, Le 31 octobre 2016 à 9h11

    @Allitché Mais tellement! Il y a des références dans les moindres détails c'est dingue :gnih: Et après il y a des gens qui ne connaissent pas et qui s'insurgent quand on dit que c'est de la VRAIE littérature et qu'un jour, ça sera étudié dans les écoles!

    Il m'a aussi trop impressionné dans sa connaissance de la littérature anglaise en général ! Et en l'écoutant, tu comprends à quel point c'est un boulot énorme de traduire un livre comme ça... C'est pas du mot à mot, y a vraiment des décisions à prendre seul etc.. Le stress !

    Ah la référence à 2016 était marrante à voir avec le recul oui ! Il a dû être super content, c'est mignon. :d

Lire l'intégralité des 60 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)