Gommage pour le corps : on s’y met ?

Non, le gommage pour le corps n'est pas qu'un instrument de torture destiné à t'arracher les jambes. Petit article pour en rappeler les bienfaits et t'aider à trouver le tien.

Gommage pour le corps : on s’y met ?

Pourquoi gommer son corps ?

On gomme généralement son visage pour déloger les points noirs, aider au renouvellement des cellules de l’épiderme, et favoriser l’éclat. On est d’accord, les points noirs aux genoux n’existent pas, et l’éclat de tes avant bras n’est pas une préoccupation majeure dans ton existence. Le gommage corps, en réalité, sert à oxygéner la peau de ton corps qui je le rappelle passe la plupart de son temps sous des vêtements, à transpirer. En passant un gommage, tu permets de nettoyer en profondeur, de faire tourner les cellules mortes (qui te squattent sans autorisation), et adoucit le croco qui est en toi. Pour l’été, c’est un peu essentiel puisque le gommage aide à éviter le drame du poil incarné entre deux épilations, mais aussi à éviter les taches de dalmatien si tu utilises un autobronzant, puisqu’il rend la peau lisse et uniforme. A noter qu’un bon gommage est tout aussi utile quand on a quelques irrégularités dans le dos, zone qui prend particulièrement cher en cas de fortes chaleurs ou de temps moite.

La bonne fréquence d’un gommage est deux fois par semaine, sous la douche, en insistant sur les zones qui en ont le plus besoin : le dos, les jambes, les cuisses (pour activer la circulation) et… les fesses.

Attention : on ne gomme pas son dos comme une sauvageonne si on a de l’acné à cet endroit, sous peine de faire des cicatrices. Pour la poitrine, si on veut effectuer un gommage, on prend celui destiné au visage, beaucoup plus doux. Les peaux très sèches se contentent d’un gommage par semaine maxi, et les peaux souffrant d’eczéma, psoriasis ou autre doivent les éviter à tout prix sur les lésions. On n’est quand même pas des barbares.

Enfin, après chaque gommage, on n’hésite pas à hydrater sa peau, pour éviter qu’elle tire ou se dessèche. Pour l’été, un lait très fluide, voire un gel, c’est beaucoup plus light et très agréable.

Sélection à grains

– Gommage corps à l’huile d’olive, Yves Rocher, 12€ : ce gommage au packaging qui rappelle les rillettes de tonton Roger (et le packaging des scrubs Caudalie) gomme très bien grâce à sa poudre de noyaux d’olives. Idéal pour celles qui n’aiment pas le parfum communément sucré des gommages (non, tout le monde n’est pas accro au sucre et au miel)
– Scrub d’épices, Belle à croquer, 11€ : cette marque joue sur les parfums alimentaires, pas étonnant de retrouver un gommage qui sent le parfum chaud de la cannelle. On l’applique, on laisse sécher un peu puis on gomme. A réserver à celles qui ont le temps.
– Savon noir : le savon noir est utilisé au moyen-orient pour gommer et purifier la peau. On l’utilise en association avec un gant de toilette gommant. On en trouve chez les marques d’inspiration orientale (Terre d’Oc, Charmes d’orient), ou encore version 100% naturel chez Aroma-Zone ou Alepia.

Pour hydrater :
– Mousse hydratante Ictyane, Ducray, environ 13€ : une texture chantilly pour hydrater sa peau, super original.
– Lait de beauté Go Fresh, Dove, 5€ : un lait léger et super rafraichissant, au concombre, pour hydrater sans coller.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 27 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mistouflette
    Mistouflette, Le 1 août 2011 à 20h49

    Bon, puisque ça parle savon noir, je me lance : dans le mien il n'y a rien de très "granuleux" et pourtant c'est super efficace! Comment ça se fait? C'est chimique, plutôt que mécanique?

Lire l'intégralité des 27 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)