#GlorifyHappiness, un hashtag qui promeut l’amour de son corps

Par  |  | 1 Commentaire

#GlorifyHappiness est le nouveau hashtag tendance qui milite pour l'acceptation de soi et surtout l'amour de son corps.

#GlorifyHappiness, un hashtag qui promeut l’amour de son corps

Jes Baker est une jeune blogueuse américaine, féministe, fan de chats et mannequin grande taille.

Jes étant en surpoids, elle est parfois confrontée aux commentaires inquisiteurs et aux questions gênantes des gens. On lui demande souvent si, en montrant qu’elle aime son corps sur son blog, elle ne fait pas la promotion de l’obésité.

À cette question, la jeune femme n’a qu’une seule réponse :

« Je promeus tous les types de corps. Absolument tous. Car chaque personne a le droit de se sentir bien dans son corps, qu’elle soit grosse ou maigre, en bonne ou en mauvaise santé. (…) Ce que je promeus avant tout, c’est le bonheur ! »

De cette constatation est partie #GlorifyHappiness, une campagne sur les réseaux sociaux destinée à promouvoir l’amour de soi et de son corps.

Depuis son lancement fin septembre, la campagne a rassemblé des centaines de personnes fières de leur corps. Et quelque chose me dit que ce n’est pas près de s’arrêter…

À lire aussi : « Mon corps m’appartient », le Tumblr qui nique les complexes

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Virginie

Virginie est tombée dans la marmite des cosmétiques quand elle était toute petite. Depuis, elle se barbouille de rouge à lèvres à longueur de journée et prêche les bienfaits du démaquillage à qui veut l’entendre. À part ça, Virginie aime se trémousser sur du Taylor Swift et actualiser son site mode et beauté.


Tous ses articles

Commentaires
  • Cailhin
    Cailhin, Le 6 octobre 2014 à 14h13

    Jes étant en surpoids, elle est parfois confrontée aux commentaires inquisiteurs et aux questions gênantes des gens. On lui demande souvent si, en montrant qu’elle aime son corps sur son blog, elle ne fait pas la promotion de l’obésité.
    Je trouve cette question très bête. C'est comme si elle impliquait que les personnes obèses avaient choisi de l'être et le revendiquaient... :stare: (Allez, il y a bien une minorité d'obèses qui l'ont choisi, mais de toute évidence Jes n'en fait pas partie)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!