Maquillage Givenchy automne 2011 : Je Veux La Lune

Nouvelle collection maquillage pour cette rentrée : Givenchy, avec Je Veux La Lune. Onirisme et couleurs sombres au programme.

Maquillage Givenchy automne 2011 : Je Veux La Lune

Givenchy, depuis quelques saisons, revient en force avec des collections maquillage qui donnent sacrément envie. Après les acidités de cet été, on plonge dès maintenant dans leur look lunaire…
Je Veux La Lune est bien entendu directement inspirée des couleurs de la nuit, de la lune (sans blague ?) et signe une des grosses tendances de cette saison : le gothique chic, tendance vamp. On regarde ensemble les items de la collection, et comment les associer.

Le duo à tout faire : Les ombres de la Lune

Ce carré est composé de deux poudres : une très clair et lumineuse, et une foncée (Lune Mordorée se compose d’un or et d’un bleu nuit, tandis que Lune Mystérieuse propose un noir/gris et une poudre très claire). Ces duos ont l’avantage d’être multifonctions : la poudre claire peut s’utiliser aussi bien en ombre à paupière (pour fondre le fard foncé) qu’en poudre illuminatrice pour le visage, à poser sur les pommettes ou l’os de la mâchoire. On choisit de préférence le duo Lune Mordorée, plus facile à travailler mais aussi plus original, puisque le bleu marine revient à la mode et l’or réhausse le teint. 50€ chaque association.

Teint de poupée : retour des 60’s

Autre pièce forte : le blush-glow, petit bijou clairement orienté luxe, à 40€ le prisme de quatre couleurs. On le pose en balayant le blush du bout du pinceau, puis en caressant sa pommette. Comme il est très lumineux, on s’autorise à remonter un peu plus la matière, juste avant les tempes et sans forcer la dose. Joli produit mais résolument trop cher pour ce qu’il est, on reprendra cette tendance joue de poupée avec des produits équivalents…

Pour aller avec cette tendance 60’s, on observe la remise en avant par Givenchy de leur mascara-boule, le phenomen’eyes. Pratique quand on a pris le coup de main (il allonge vraiment les cils, et permet de travailler les plus petits), mais totalement rédhibitoire pour les débutantes. 28€, dispo en noir.

Lèvres interdites : sourire violine

La vraie originalité de Givenchy pour cet automne, c’est de ressortir les lèvres violettes du placard pour une version plus moderne. Exit les teintes foncées et mats peu flatteuses des années 90 (celles qu’on voyait sur les héroïnes de Dawson le samedi après-midi).

Cette année, le violet se porte de manière plus lumineuse. Le rouge à lèvres Lune Carmin tire plus vers le rouge que vers le bleu, ce qui est beaucoup plus portable pour les teints pâles. Le gloss Lune Carmin, lui, sera un poil plus foncé, parfait pour les peaux noires. Enfin, le gloss Lune Argentée se pose seul pour un effet transparent, ou en complément du rouge à lèvres. On évitez les Lune Carmin si on a les lèvres très fines ou du duvet (et oui, le foncé va le rendre « voyant »), et le gloss Lune Argentée n’est pas essentiel. 27€ le rouge à lèvres, et 25€ les gloss.

En résumé :

On investit : dans le rouge à lèvres Lune Carmin, pour celles qui recherchent une pièce audacieuse, et qui aiment un maquillage affirmé.
On retient : le teint parfait des années 60, lumineux et travaillé en légèreté.
On recherche : un blush léger et pétillant, sans débourser 40€.

Et vous, que pensez-vous de cette collection ? Irez-vous jusqu’à Séphora pour décrocher la Lune (hohohoho) ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nanouchan
    Nanouchan, Le 12 septembre 2011 à 18h58

    Perso, j'ai testé le Démesure et je suis un peu déçue par son utilisation un peu complexe pour un rendu pas extraordinaire... Une large préférence pour phenomen'eyes.

    Concernant les duos pour les yeux , j'ai beaucoup aimé leur rendu, vraiment très jolie.
    Je trouve le blush vraiment trop flashy, j'ai l'impression de ressembler à une vieille pute morte avec ^^ , du coup je préfère faire l'impasse dessus.

    ça reste une collection sympathique néanmoins!

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)