L’imprimé fruits de Stella Mc Cartney

Les anglais quand ils trouvent qu’un truc est vraiment génial ils disent « It’s bananas ! ». Et bien là, c’est l’occasion de le dire puisque Stella Mc Cartney a utilisé cette saison un imprimé des plus inattendus : des fruits. Plus particulièrement des agrumes, qui s’étendent en larges imprimés et nous donnent un avant goût sucré […]

L’imprimé fruits de Stella Mc Cartney

Les anglais quand ils trouvent qu’un truc est vraiment génial ils disent « It’s bananas ! ». Et bien là, c’est l’occasion de le dire puisque Stella Mc Cartney a utilisé cette saison un imprimé des plus inattendus : des fruits. Plus particulièrement des agrumes, qui s’étendent en larges imprimés et nous donnent un avant goût sucré à l’arrivée du printemps. Des oranges, des pamplemousses et des citrons sont imprimés en deux larges frises de chaque côté de l’étoffe, laissant un sillon de tissu blanc au milieu à la façon de certains tissus provençaux ou encore inspiré du tissu wax africain.

stella mc cartney fruitsOn le retrouve sous forme de robes simples aussi appelées robes 3 trous, vestes, jupes ou sacs. La créatrice a d’ailleurs repris un de ses it-bags les plus vendus, le Falabella, et en a sorti une version citronnée que Rihanna, Jennifer Lopez et Leona Lewis se trimballent partout en affichant fièrement l’esprit « joyeux végétarien » de l’imprimé.

stella mc cartney Falabella fruits

Pour la re-situer, Stella Mc Cartney comme son nom l’indique est bel et bien la fille de l’immmmmense Paul Mc Cartney et de l’ancienne mannequin Linda Mc Cartney. Elle a fait ses études de mode devinez où… à la Central Saint Martins ! Elle lance sa première collection en 1995 avec ce qui n’est en fait que sa collection de diplôme, mais réussi à obtenir pour son premier défilé Kate Moss et Naomi Campbell comme mannequins, merci daddy pour le carnet d’adresse !

Depuis son entrée dans la mode, la griffe a grossi pour devenir également une marque de parfums, d’accessoires et de cosmétiques. La créatrice est aussi connue pour sa fervente participation aux mouvements anti-cruauté envers les animaux et n’utilise jamais ni fourrure ni cuir dans ses créations.

Pas seule dans sa quête fruitière, Stella Mc Cartney a été suivie récemment par la créatrice de chaussures Charlotte Olympia (qui pour la petite histoire est la soeur d’Alice Dellal), qui a sorti une paire de peep-toe à plateformes aussi colorée qu’un panier de fruits où se côtoient banane, fraise, pastèque, ananas, raisin et quartier d’orange. Pour tout vous dire, ça ne me déplairait pas de pouvoir arpenter les rues de Londres cet été avec des paniers de fruits aux pieds en chantant « Oasis, Oasis c’est bon, c’est bon ! ».

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Vallysam
    Vallysam, Le 19 février 2011 à 17h11

    Pas fan non plus ...
    L'idée des fruits est sympa, mais je n'aime pas la coupe de la robe. Je ne vois pas à qui ça peut aller bien.

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)