Marilyn Monroe montre ses fesses à Chicago

Depuis une bonne dizaine de jours, une sculpture géante de Marilyn Monroe trône en plein centre de Chicago. Le oups : elle montre sa culotte.

À quelques jours du 49ème anniversaire de la mort de l’actrice Marilyn Monroe, l’artiste hyperréaliste américain J. Seward Johnson a réalisé une sculpture géante à son effigie en plein coeur de Chicago. Fabriquée en acier et aluminium, la statue atteint le joli poids de 16 tonnes et une hauteur de 7 mètres. Pour s’en rendre un peu plus compte, voici une vidéo :

Chargement du lecteur...

A priori, l’hommage est beau et la sculpture réussie. Le hic c’est que la pose reprend celle du film Sept ans de réflexion où la robe de Marilyn s’envole quand elle passe sur une grille de métro. Les habitants, visiteurs et touristes se baladant dans Chicago ont donc une vue dégagée sur la jolie culotte blanche de l’actrice.

Amusant pour certains, mais surtout de très mauvais goût pour d’autres, la sculpture ne laisse pas indifférent. La question est : aimeriez-vous avoir la culotte de Marilyn sous le nez toute la journée si vous habitiez/travailliez à côté ? Ceux qui doivent supporter cette vue devront pourtant attendre le printemps 2012 pour retrouver le paysage d’avant.

D’ailleurs en parlant de mauvais goût, une vidéo pornographique de Marilyn Monroe va être mise aux enchères le 7 Août prochain pour un montant de 350 000 euros. Drôle d’hommage cette fois-ci…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kvet
    Kvet, Le 30 juillet 2011 à 17h02

    Cécile95;2412173
    Ouais enfin en France ça fait longtemps qu'on a une statue de ce genre: la culotte de Zeus au parc Astérix.
    Cocorico les amies! :danse:

    (mise à part ce petit élan national, c'est en effet un bel hommage rendu à l'icône) =p
    Exactement ce que j'allais dire, ahah!

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)