Le photographe derrière #FollowMeTo dévoile les coulisses de ses clichés

Murad Osmann, le photographe à l’origine de #FollowMeTo, a partagé une vidéo des coulisses de ses prises de vue spectaculaires.

Ces derniers mois, le photographe Murad Osmann et sa femme Nataly ont passé quelques jours en Inde afin de compléter leur célèbre série #FollowMeTo.

En plus de très beaux clichés que je t’invite à aller découvrir sur le compte Instagram de Murad, ils nous ont rapporté une jolie vidéo qui montre les coulisses de leurs prises de vue, de Delhi jusqu’à Udaipur, la sublime Venise de l’Est.

Je sais pas toi, mais je me sentirais un peu mal à l’aise de poser en tenue traditionnelle au milieu des autochtones, malgré l’appel du like…

À lire aussi : Murad Osmann, le photographe à l’origine de #FollowMeTo, photographie sa lune de miel

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Strawberry Fields Forever
    Strawberry Fields Forever, Le 3 avril 2016 à 16h10

    Le problème est même pas de porter des tenues d'une autre culture avec respect ou juste par esthétisme pour moi mais clairement leur manière de se mettre en scène et d'"écraser" tout sur leur passage, presque. On voit clairement la femme porter des tenues traditionnelles, certes, mais surtout très ornées qui ont l'air archi couteuses au milieu de simples habitants en jean qui sont obligés de tous se pousser pour qu'ils puissent prendre leur parfaite petite photo avant de s'en aller ( parce que oui, elle dit qu'on leur demande de partir ). Ça fait un peu "vla que j'arrive, que je t'en met pleins la vue avec mon fric, pousse toi j'ai à faire, j'ai pas besoin de toi dans mes pattes, allez oust ! " On voit bien qu'ils font des photos à des endroits qui dérangent ( genre en plein milieu de la route, ils bloquent le trafic ) purement par esthétisme et sans aucune pensées pour les habitants. C'est surtout ça qui me met mal à l'aise, leur manière de s'immiscer dans la vie des gens sans aucune considération pour eux pour donner l'impression qu'ils ont vécu au cœur de l'action alors que bon c'est un peu fabriqué tout ça, ça manque de spontanéité ! J'ai du mal avec cette mode de la "construction du bonheur" genre tout est mis en place pour donner l'impression que leur voyage a été merveilleux. A mon avis ça serait peut-être plus intéressant d'essayer de rencontrer les locaux et profiter du pays et ses expériences que de tenter de ramener les plus belles images possibles mais bon ... Je juge peut-être trop vite aussi ...

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)