Elvis Presley n’est plus un coeur à prendre

Cet article fait partie de notre dossier Que donnerait madmoiZelle.com dans les 60’s ?, lancé à l’occasion de la journée de la Femme 2011. Rangez vos bigoudis et vos gaines, mesdemoiselles ! Tout ceci apparaît bien futile en ce triste 2 mai 1967 : hier, Elvis Presley a officiellement passé la bague au doigt de […]

Elvis Presley n’est plus un coeur à prendre
Cet article fait partie de notre dossier Que donnerait madmoiZelle.com dans les 60’s ?, lancé à l’occasion de la journée de la Femme 2011.

Rangez vos bigoudis et vos gaines, mesdemoiselles ! Tout ceci apparaît bien futile en ce triste 2 mai 1967 : hier, Elvis Presley a officiellement passé la bague au doigt de Priscilla Beaulieu à Las Vegas. Pourquoi elle plutôt que nous ?

Certes, à 22 ans, Priscilla semble être une femme charmante pleine de bonne volonté et sa manucure de mariage est l’une des plus délicates que j’ai jamais vues. Mais n’est-elle pas un peu pâle ? Et ses cils surchargés de mascara noir ne seraient-ils pas un peu has-been ? Brigitte Bardot arborait déjà le style « yeux de biche » il y a dix ans !

A moins que Priscilla ne se transforme progressivement en Tura Satana, ex gogo danseuse qui a fait une entrée très remarquée il y a deux ans dans le film interdit aux âmes sensibles, Faster Pussycat, Kill ! Kill ! (Russ Meyer, 1965). En effet, la rumeur veut que celle qui remporta le titre de Miss Japan Beautiful eut initié Elvis aux plaisirs de la chair… Avec ses yeux grimés de noir, ses cheveux ébène et son sourire mutin, Tura Satana aurait même remporté le coeur de notre chanteur préféré. Leur amour aurait été impossible (1). Un mariage qui part sur des mauvaises bases, si vous voulez mon avis.

Mais ne soyons pas mauvaises langues : toutes nos félicitations à Elvis & Priscilla Presley. A suivre, les bons conseils du Docteur (2) pour être une bonne épouse, en trois étapes (3). A la semaine prochaine !

– Vous êtes là pour rendre la vie de votre mari plus douce. C’est ainsi que vous trouverez vous-mêmes une existence heureuse ! Faire plaisir à votre époux, c’est donc vous faire plaisir.

– Une femme qui réfléchit trop risque d’effrayer son mari. N’oubliez pas que votre rôle est de le soulager, non de lui remplir le crâne de stupidités insignifiantes… Si vous pensez trop, gardez vos pensées pour vous. Imaginez si en rentrant d’une journée de travail on vous assaillait de questions ! Votre mari cherche déjà bien assez de réponses au bureau, vous ne croyez pas ?

– Ne lui montrez jamais les « coulisses ». J’entends par là : ne lui montrez jamais tous les petits efforts quotidiens employés pour être belle. Votre cher et tendre doit penser que vous avez naturellement l’aisselle imberbe, que votre peau est douce même après une journée passée à laver le sol, et vos cheveux ont toujours ce mouvement parfait. Vous ne voudriez pas ruiner la magie !

(1) Let’s Spend the Night Together, Backstage Secrets of Rock Muses and Supergroupies, Pamela Des Barres, p. 11

(2) Photo : Jeff Horsager

(3) Librement inspiré de cet article parodique présentant des extraits du Manuel d’Economie Domestique.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gavanza
    Gavanza, Le 8 mars 2011 à 23h27

    Taratata ! Je ne comprends pas votre engouement pour cet énergumène mes amies. J'ai toujours trouvé cet homme d'une vulgarité sans nom ! :vex:

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)