Il n’y aura pas de saison 3 à Dirk Gently et voilà pourquoi je suis déçue

Par  |  | 13 Commentaires

Dirk Gently, détective holistique commençait à frayer sa place comme « série culte »... Malheureusement, la BBC ne renouvellera pas de saison 3 et Tifaine est très triste.

Il n’y aura pas de saison 3 à Dirk Gently et voilà pourquoi je suis déçue

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de découvrir la série américaine Dirk Gently, détective holistique, dont la première saison est sur Netflix. Elle en comptabilise deux en tout.

Inspirée des romans originaux de l’écrivain et scénariste Douglas Adams, l’histoire raconte (très, très globalement) la rencontre entre Dirk Gently, détective Britannique dit « holistique », fantasque et excentrique, et Todd Brotzman, groom d’hôtel trentenaire endetté dont la vie semble médiocre, compliquée et peu stimulante.

Tout va alors s’enchaîner rapidement, à base d’évènements inexplicables (enfin… le sont-ils vraiment ?), d’enlèvements, de meurtres et de situations loufoques…

Todd va finir par se retrouver plus ou moins malgré lui (j’insiste sur la formulation) « assistant » du détective.

C’est Max Landis, scénariste et réalisateur américain qui a lancé la création de la série. Mais dernièrement, j’ai appris par le site Variety que celle-ci n’allait pas connaître de saison 3, et je me sens brutalisée.

À cette déception, plusieurs explications.

Dirk Gently se démarquait des autres séries

Dans le vaste univers qu’est celui des séries, je ne suis pas la plus calée.

Je suis souvent en retard, peu à la page et je n’aime même pas Game of Thrones. (Bouuuh, jetez-moi des pierres !)

Mais quand j’ai un coup de cœur, j’ai un coup de cœur. Dirk Gently en fut un.

Parmi tout ce que j’ai vu passer sur Netflix dernièrement, cette série m’a tout de suite donné l’impression qu’elle allait en ressortir « quelque chose » de spécial.

Le paysage Netflixien m’a habituée à évoquer des problématiques intimement liées à celles que nous connaissons aujourd’hui, à des univers purement fantastiques (je généralise bien sûr, disons que c’est une tendance), mais il y avait un moment que je n’étais pas tombée sur un show à l’univers totalement absurde et assumé, invitant à réfléchir et dont les sens explosent de partout.

Beaucoup l’ont comparé avec Doctor Who (auquel je me suis seulement mise ce mois-ci ; peu à la page, je vous dis) par la personnalité étincelante, extravagante et énigmatique de l’English man, mais aussi dans le mix science-fiction/comédie/fantastique que les deux séries exploitent à merveille et de façon unique.

Première raison donc pour laquelle je suis déçue.

Dirk Gently, une série déjantée mais qui aborde de vraies thématiques

C’est la première chose qui m’a marquée. Pas qu’un peu.

Au delà du fait que, oui, tout est barré dans Dirk Gently. On y voit des corgis et chatons suspects, une bande de punks vampiriques — JE LES AIME TRÈS FORT —, une meurtrière incontrôlable aux dons particuliers — JE L’AIME TRÈS FORT — formant un duo avec un honnête homme, des machines à remonter dans le temps, des maladies provoquant de douloureuses hallucinations — dont souffre la soeur de Todd —, et tant d’autres…

La série explore surtout un monde fascinant d’instinct, de destinée et de connexions. Entre les gens, entre les circonstances…

« Tout est lié, tout est connecté », voici la phrase phare de la série.

Évidemment, tout ça est retranscrit sur fond de trame plus ou moins cohérente, mais Dirk Gently, c’est le doigt pointé sur toutes ces fois où l’on a pu se dire :

« Je sens que je ne rencontre pas cette personne par hasard, qu’il ne m’arrive pas ça par hasard et que tout ça va m’apporter quelque chose. »

Sauf que par dessus tout s’ajoutent des histoires prenantes, des éléments surnaturels et tous les bons ingrédients pour une recette qui transporte ailleurs.

Étant sensible à ces sujets, je n’ai pu m’empêcher de relever à quel point ils étaient exploités de façon intense et novatrice.

Le casting de la série Dirk Gently est excellent

Et je ne dis pas ça parce que je suis secrètement amoureuse de Samuel Barnett (Dirk Gently), d’Elijah Wood (Todd), de Fiona Dourif (Bart, l’étrange « meurtrière ») ou de Hannah Marks (Amanda, soeur de Todd)…

— Arrêtez-moi sinon je continue. —

Non, je dis ça car les acteurs et actrices s’emparent à 200% de leur personnage.

Chacun et chacune ont compris la place qu’ils et elles occupaient dans l’histoire (pourtant complexe puisqu’elle est basée sur des hasards qui n’en sont pas), et apportent le relief nécessaire à leur caractère.

Le duo principal est détonnant, mêlant humour british et américain ; il me donne envie de les rejoindre pour vivre chacune de leurs aventures ainsi que celles du reste du casting.

Le rythme en général est plutôt rapide, mais les personnages savent comment ne pas nous lâcher.

Enfin, leur évolution m’a fait m’y attacher un peu plus à chaque épisode.

L’arrêt de la série Dirk Gently, précipité

Bien que le scénario soit dense et (un peu trop ?) fort en rebondissements, je ne m’attendais pas à ce que la BBC ne renouvelle pas de saison 3.

Dirk Gently fait partie de ces séries-engouement que j’ai vu rapidement grimper en puissance, mettant de mes observations la plupart du monde d’accord et rendant enthousiaste les téléspectateurs et téléspectatrices.

Les réactions ne se sont d’ailleurs pas fait attendre :

« Je suis tellement triste. La série était géniale et très créative. C’était mon show préféré. »

« Non ! C’était de loin la meilleure série cette année ! Après chaque épisode, je me demandais « C’est déjà fini ? » Tragique. »

« Je suis tellement malheureuse d’entendre ça ! Rafraîchissante, drôle, engagée, extrême, merveilleuse, je suis une femme de plus de 60 ans et je ne peux trouver suffisamment d’adjectifs pour exprimer à quel point je trouvais ce programme génial. Tellement de choses ennuyantes à la télé et vous voulez en supprimer une d’aussi unique, intelligente et addictive ? C’est quoi votre problème ? Vous venez de ruiner mon Noël. »

Je ne serais pas étonnée de voir des commentaires de ce genre (ici, tirés de l’article de Variety) continuer à pulluler.

Je me demande moi-même si ceci va rester officiel ou si je devrai capituler.

Je conseille toutefois aux personnes n’ayant pas encore regardé la série de tenter l’expérience !

Vous serez transportés dans un univers fantasmagorique où rien n’est jamais anodin, ce qui peut potentiellement faire méditer un peu.

Mais étant donné le ton spécifique de Dirk Gently, détective holistique, cela vous fera surtout certainement bien triper.

À lire aussi : 3 films de Noël qui changent de Love Actually

6 surprises utiles et équivalant à + de 50€
18.90€ + 4€ de livraison

Tifaine P


Tous ses articles

Commentaires
  • Torii
    Torii, Le 21 décembre 2017 à 21h56

    Spoiler: saison 2 (sans spoiler de fin en fait)

    Amoureuse de tou-te-s les acteurices (sauf Farah, désolée je trouve qu'elle était en dessous des autres:dunno:) et surtout Bart:jv:

    @Sélavy si je pouvais je te biguperai encore plus de fois !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!