Diglee revient, en BD, sur l’absence d’auteurEs en compétition pour le Grand Prix d’Angoulême 2016

Diglee a publié un strip sur la polémique du festival d'Angoulême 2016, et pourquoi il était important de réagir face à l'absence d'auteurEs sélectionnées pour le Grand Prix.

30 noms, zéro femme

Le 5 janvier 2016, le festival d’Angoulême rendait publique la liste des 30 auteurs sélectionnés par le jury, en compétition pour le Grand Prix de cette année. Sauf que parmi les noms retenus, on trouve… Zéro femmes. En 2016, vraiment, non seulement le sexisme ordinaire commence à se voir, mais en plus, il fait tache.

big-angouleme-2016-femmes

Ce n’est qu’après l’intervention de plusieurs auteurs nommés pour le Grand Prix que le festival a daigné entendre les revendications du collectif contre le sexisme « BD Égalité ». Et ça, ça fait mal, en 2016 : qu’il faille attendre que des hommes prenne la parole, pour qu’on écoute celle des femmes.

Diglee revient sur la polémique, en dessins

L’illustratrice et auteure de BD Diglee, qu’on connaît bien sur madmoiZelle pour ses dessins, et plus récemment pour ses réactions face au harcèlement de rue, est revenue sur la polémique du festival.

big-diglee-harcelement-de-rue

Elle résume le déroulé des événements, et commente à l’acide les réponses d’Angoulême, par la voix de son délégué général Franck Bondoux.

diglee-angouleme-sexisme

À lire sur le blog de Diglee
Angoulême 2016 et sa bourde sexiste

big-egalite-hommes-femmes-messieurs

big-diglee-street-style

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Liza Radley
    Liza Radley, Le 13 janvier 2016 à 19h44

    Mais du coup, même si une auteure gagne un prix cette année, cette histoire entrainera de toute façon un suspicion : compensation, message sociétal, lobbying du collectif anti-sexisme... il y a peu de chance que la victoire d'une femme soit perçue comme due à son talent

    Reste à voir pour les années suivantes, peut-être que ça va débloquer quelque chose...

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)