Ces défauts physiques qui me font craquer

Certains petits défauts physiques ont le don de faire fondre le coeur (et le slip) de LadyDandy. Voici lesquels !

Ces défauts physiques qui me font craquer

L’attraction physique ne s’explique pas forcément, mais il n’empêche qu’on peut remarquer certaines redondances dans nos goûts : un style de gus/donzelle/chamois (non, pas chamois) qui nous attire plus.

Et… je crois bien que j’ai des goûts spéciaux. Certains défauts physiques mettent mes appétits en branle très régulièrement. Jouons donc les camionneurs en découpant mes idéaux en tranches !

Le grand blair

Jason Schwartzman, Adrien Brody et Ringo Starr

Pour ma petite personne, un appendice nasal aquilin est LE petit truc (plutôt grand en fait) qui transforme une tronche lisse en un visage torturé de corbeau romantique. Les petits bouts de nez de gamins des pubs Kinder Surprise, les pifs droits de sculpture grecque, très peu pour moi.

Ce que j’aime, ce sont les becs, les tarins conquérants qui s’élancent à la conquête du monde, quitte à plonger un iota vers la bouche, les blases trop longs aux narines effilées, les truffes Cléopâtresques s’imposant fièrement au milieu du faciès… Bref, j’aime les grands blairs !

C’est un pic ! c’est un cap ! Que dis-je c’est un cap,
C’est une péninsule !

Cyrano version Jacques Weber : mon coeur chante.

Les regards blasés

Pour les yeux, j’ai trois préférences assez spécifiques.

Troisième place sur le podium : les yeux à la Burton. Là, niveau couleur on va vers le brun et noir. Ce sont des yeux ronds comme des billes, exorbités, un iota cernés et rapprochés — une camarade insensible à leur charme les appelle : « regards de psychopathe » ! Môh non d’abord !

John Francis Daley et Tim Burton jeune… y a un air de famille ou je me goure ? Et pis David Tennant et Tim Curry en prime.

En deuxième, les yeux de génisse malade : yeux cernés et tombants qui donnent, suivant l’énergie du sujet, des allures qui vont de blasé à sacrément drogué. Ca donne un côté très Droopy, j’aime bien !

James McAvoy, Matthew MacFadyen et Neil Hannon

Et en première place du podium, les yeux porcins (aussi appelés yeux de fouine ou yeux chafouins) : enfoncés et effilés, généralement bruns car quand les yeux porcins sont clairs, on prétend qu’ils deviennent perçants… même si je persiste et signe, Benedict Cumberbatch a des yeux porcins… et c’est très mimi !

Benedict Cumberbatch, Sam West et Mads Mikkelsen

Les sales dents

Je n’irai pas jusqu’à plébisciter la dentition que Soan exhibait lors de ses premières prestations à la Nouvelle Star (si si, toi aussi tu t’en souviens !) mais il y a un défaut particulier de la dentition qui me rend toute chose : les incisives trop longues et/ou qui se chevauchent.

Ma théorie est que je dois cette attirance à tous ces héros souris ultra charismatiques qu’on croise dans les dessins animés et bouquins jeunesse. Ils sont nombreux, les mini-rongeurs dont j’ai été amoureuse (alors qu’il faut admettre hélas qu’un certain problème d’échelle rendrait des interactions romantiques un tantinet compliquées) : Hermux Tantamoq, Anatole, Géronimo Stilton, Basil de Baker Street, Bernard (sans Bianca)… Et ceci expliquerait peut-être cela.

Certain-e-s admirent les femmes-chats, moi je fond pour les hommes-souris !

Tobias Menzies et ses incisives qui se chevauchent et pour lesquelles je pourrai vendre ma collection de figurines Kinder du Seigneur des Anneaux (notez qu’il a aussi les yeux porcins !)

Ce « défaut » peut aussi être décliné au féminin : Hannah Murray est la fille qui a les dents les plus sexy du monde !

(En plus elle a aussi des yeux à la Burton !)

Hélas, on assiste chez les acteurs à un lissage dentaire massif, tout le monde finit avec le même sourire et je dois faire mon deuil des dentitions à potentiel sexy de Matthew Lewis et John Francis Daley…

Une autre époque…

Je propose donc de lutter pour la sauvegarde des sales dents parce que la vie est plus rigolote quand les incisives jouent à saute-mouton !

Pour finir, quelques combos parmi les acteurs que j’inviterais volontiers à danser la gigue du plumard !

Alan Rickman… son nez majestueux et ses yeux porcins :

(Colonel Brandoooooooon)

Adrien Brody, ses yeux de génisse malade et son long pif :

(C’est si dur d’être beau…)

Schmendrick le magicien (La Dernière Licorne… VOUI les mecs de dessins animés sont autorisés !) même combo yeux de génisse malade et sacré tarin :

Et Jonny Harris alias George Crabtree dans Murdoch, combo ultime : grand blair, yeux exorbités et incisives qui ressortent, mon coeur bave.

Et toi, quelles petites imperfections font tomber ton slip à la vitesse de l’éclair ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 97 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Apalache
    Apalache, Le 30 mai 2016 à 19h00

    Les yeux porcins je dis oui moi aussi !! :P
    Et après j'aime beaucoup les mâchoires carrées, assez prononcées mais je ne pense pas qu'on puisse parler de défauts pour ces deux caractéristiques !

Lire l'intégralité des 97 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)