Le couteau à caca existe, et je crois que je préférais l’ignorer

Couteau. À. Caca. Trois petits mots lourds de sens, que Mymy ne pourra plus jamais lire comme avant. Plus maintenant qu'elle connaît l'horrible vérité.

Le couteau à caca existe, et je crois que je préférais l’ignorer

Quand est-ce que l’innocence de l’enfance prend fin ?

Cette vaste question a été discutée par de très nombreux et nombreuses artistes. On en a fait des tableaux, des symphonies, des romans, des longs-métrages…

Mais aucun poète, aucune peintre n’aurait pu prévoir ce catalyseur qu’est Internet.

Sur Internet, l’innocence, dans un certain sens, ne finit jamais. Je peux continuer à regarder des épisodes de Yu-Gi Oh et à regarder des photos de Jarod dans Le Caméléon en toute quiétude.

Sur Internet, l’innocence, dans un certain sens, a une durée de vie de trois secondes. Tant il est facile de tomber sur un contenu nous propulsant avec férocité loin de la confiance simple placée en un monde qui tourne rond.

Un contenu comme l’histoire du couteau à caca.

Le couteau à caca, eh oui

Un utilisateur de Reddit a partagé son histoire du couteau à caca, qui a été relayée par BuzzFeed.

Je ne sais pas à quoi vous vous attendez, mais si vous êtes en train de vous dire « attends, ça peut pas être ça quand même ? », sachez que : si, c’est probablement ça.

En gros, chez cette personne, pour ménager la tuyauterie souffrant des grosses pêches déposées par les différents membres de la famille, il y avait un couteau à caca.

Un vieux couteau rouillé suspendu dans la buanderie, avec lequel on coupait ses étrons avant de tirer la chasse.

Pourquoi dans la buanderie ? Parce qu’elle était à distance égale de leurs trois WC. Pourquoi pas trois couteaux à caca, un par WC ? J’EN SAIS RIEN PUTAIN.

Attendez, ne partez pas, l’histoire n’est pas terminée.

À lire aussi : Son caca l’a rendue célèbre… et après ?

Merci de former vos enfants à la réalité : les couteaux à caca n’existent pas

Car personne ne l’a prévenu que c’était une tradition familiale pouvant surprendre le reste du monde. PERSONNE.

Le mec avait VINGT-DEUX ANS quand il a demandé à un pote chez qui il passait l’aprem son couteau à caca, et qu’il a été accueilli par l’incompréhension, la perplexité puis les rires.

VINGT-DEUX ANS. Deux cent soixante-quatre mois de vie à penser que tout le monde a chez soi un couteau dédié à ses étrons.

Et encore une fois : attendez.

Le mec. Il en parle à sa femme. Pour rire, hein. Comme on raconte une mésaventure un peu gênante.

Et là.

Il s’avère qu’il n’en a JAMAIS parlé à sa femme. Femme qui utilisait donc en toute décontraction le couteau rouillé de la buanderie pour diverses activités comme ouvrir des colis.

Le couteau. Rouillé. De la buanderie. À CACA.

Voilà. Il me fallait vous faire partager cette histoire. Je ne sais pas quoi vous dire de plus, à part : mangez des fibres ou buvez de l’Hépar pour avoir un transit agréable et des cacas mous. Ou faites élargir les tuyaux de votre plomberie.

Je sais pas. J’en sais rien. Je dis juste qu’on est pas obligées de vivre dans un monde où il existe des couteaux à caca.

À lire aussi : Une meuf coincée entre deux fenêtres, pour récupérer son caca, CHEZ SON DATE TINDER

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Kathelvellon
    Kathelvellon, Le 24 août 2018 à 16h42

    Hé, regardez ce que je viens de trouver sur le net :
    [​IMG]
    Pour les non-anglophones, c'est le "couteau à caca original" (il doit donc y avoir des imitations : méfiez-vous !)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!