Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ?

Malgré tous tes efforts pour ne pas cramer cet été, tu as quand même attrapé un coup de soleil ? Voici les conseils de Virginie pour apaiser et réparer ta peau après un coup de bite chaud.

Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ?

Coup de soleil : le pourquoi du comment

Le coup de soleil, de son vrai nom l’érythème actinique, est une brûlure causée par une exposition non protégée au soleil. Selon ton phototype, tu peux aussi bien cramer en une heure qu’en dix minutes. Mère Nature, la justice, tout ça tout ça…

Il existe plusieurs degrés de gravité d’un coup de soleil : en premier la plaque rouge, ensuite les cloques, puis un mélange des deux accompagné de fièvre et de maux de tête. Dans tous les cas, ça fait mal et ce n’est pas bon du tout pour toi !

Ce type de désagrément, qui empêche de prendre des douches chaudes et de dormir dans sa position préférée, peut (et doit) être évité par l’application consciencieuse d’une crème solaire, toutes les deux heures si tu passes ta journée au soleil et après chaque activité aquatique ou ayant excité tes glandes sudoripares (coquine).

Que des bons souvenirs

Apaiser le coup de chaud

Une fois le coup de soleil (le coup d’amour, le coup de je t’aime) attrapé, il ne te reste plus qu’à tenter de réparer les dégâts en commençant par apaiser ta peau enflammée. Je précise que ces quelques conseils sont valables pour un « petit » coup de soleil. Si ton cas est plus sévère, je te recommande fortement d’aller consulter un médecin ou même de faire un petit tour aux urgences de ta ville.

Le coup de soleil est une brûlure, il faut le traiter comme tel ! Commence donc toujours par passer la zone de ton corps agressée sous l’eau froide. En plus de faire tomber la température de la peau, l’eau froide va aider à réduire l’inflammation. N’hésite pas à prendre carrément une douche si ton coup de soleil est étendu ou situé dans un endroit difficile d’accès (coquine bis).

Après avoir séché ton petit corps rôti, tu peux enduire la zone trop cuite de Biafine ou de gel d’aloé vera pour soulager la douleur. Si le coup de soleil est très rouge, applique le produit en couche épaisse et laisse la peau l’absorber, à la façon d’un masque hydratant. L’huile de millepertuis, massée directement sur la peau, est aussi très efficace pour apaiser et nourrir l’épiderme.

Si le cœur t’en dit, tu peux aussi essayer les masques maison à base de yaourt, de concombre et de tomate mais sache que s’ils sont sympa à réaliser (et à grignoter avec quelques chips), ils ont une efficacité très limitée sur les brûlures.

Réparer la peau

Qui dit coup de soleil dit souvent peau qui pèle. Malheureusement, il n’y a pas grand-chose à faire contre ce phénomène naturel de desquamation, à part hydrater sa peau au maximum, de l’extérieur bien sûr, mais aussi de l’intérieur.

Boire beaucoup d’eau (entre 1,5 et 2 litres par jour) a de nombreux bénéfices pour le corps, dont celui d’hydrater la peau en profondeur, ce qui peut être très utile en cas d’agression cutanée : une peau dont les cellules sont gorgées de Château-la-Pompe se remettra plus facilement et plus vite qu’une peau qui manque d’eau.

Pour aider ton épiderme à se reconstituer, tu peux aussi appliquer, matin et soir, une crème bien grasse sur tes coups de soleil. Évidemment, toute exposition aux UVA/UVB est interdite jusqu’à la guérison complète de ta peau.

Un coup de soleil, et après ?

Pour rentrer dans les détails scientifiques (« Oh, salut Jamy ! »), le coup de soleil est une agression des cellules de l’épiderme et du derme qui entraîne la libération dans les tissus de substances inflammatoires. S’opère alors une dilatation des vaisseaux capillaires du derme qui provoque une coloration de la peau ainsi que la destruction des kératinocytes (cellules qui synthétisent la kératine). Résultat : la peau est rouge et pèle.

En soi, un coup de soleil ne serait pas si embêtant si les braves kératinocytes survivants à la brûlure ne pouvaient, par la suite, se transformer en cellules précancéreuses, puis en véritable cancer de la peau (aussi appelé « mélanome ») si tu ne protèges pas ton enveloppe corporelle.

On ne rigole donc pas du tout avec les coups de soleil et la protection solaire ! Voici d’ailleurs une petite vidéo sympa qui montre les effets de la crème solaire sur le visage.

Sélection shopping post-barbecue

Allez, c’est cadeau.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Loulou des Bois
    Loulou des Bois, Le 20 août 2014 à 12h54

    N'oubliez pas que l'aloe vera et la biafine sont photosensibles, il ne faut donc pas s'exposer au soleil ensuite! (remarque, c'est du bon sens après un coup de soleil, mais sait-on jamais ;) )

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)