Colliers ou robe : jamais sans ma vulve !

Aujourd’hui une copine qui cherchait des photos pour identifier sa mycose sur google images (t’inquiète pas So, on dira pas c’est toi) a découvert qu’un vagin malgré sa tronche de pruneau et ses occasionnelles indispositions, pouvait inspirer la mode et moi là, je dis merci et bravo. On a adoré le collier Pénis de Vivienne […]

Colliers ou robe : jamais sans ma vulve !

Aujourd’hui une copine qui cherchait des photos pour identifier sa mycose sur google images (t’inquiète pas So, on dira pas c’est toi) a découvert qu’un vagin malgré sa tronche de pruneau et ses occasionnelles indispositions, pouvait inspirer la mode et moi là, je dis merci et bravo. On a adoré le collier Pénis de Vivienne Westwood et la création pixélisée de noirbonbon (portée par Daphné Burki) mais l’heure de la parité a sonné. Voici la robe du soir et les colliers vulvaires. Tadahh !


Collier Vagina VulvaLoveLovely 19,99$ pièce sur Etsy. Robe du soir LightInTheBox.

N’hurle pas jeune fille ! D’abord, ça n’est pas sale comme disait l’autre et puis ça n’est jamais qu’un hommage à la féminité. Alors naissance du monde ou coquillage périmé, la question est surtout : celles qui ne disaient pas non aux colliers pénis pourraient craquer de la même façon pour de tels pendentifs ? Le vagin, tabou ou fierté ? PS : si tu découvres cet article à jeun et qu’il t’inspire des nausées, pardon, j’en suis désolée…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 115 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mia Joy
    Mia Joy, Le 13 avril 2013 à 23h51

    Bon, j’suis féministe, sans tabou, faut assumer sa sexualité, tout ça : OK. Mais alors porter une représentation de ses organes génitaux autour du coup, même si on passe sur l’aspect trophée de guerre arraché à l’ennemi après une bataille sanglante… Ben c’est moche, quoi. La bagatelle, c’est cool, la communion entre les corps, tout ça, le plaisir, ok, mais une vulve exposée comme ça étalée tous azimuts, je trouve ça franchement hideux et là, comme ça, à froid, pas excitant du tout et je pense mais je peux me tromper que même à chaud, c’est franchement pas ce qui me ferait grimper aux rideaux. J’aurais plus dans l’idée de l’offrir à un ami étudiant en médecin pour parfaire ses cours d’anatomie sans perdre du temps à chercher un cobaye, m’voyez.

Lire l'intégralité des 115 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)