Paper Planes, une nouvelle collection de livres en anglais

Envie de bosser votre anglais dans votre transat’ cet été ? Bah ça tombe super bien. Les Editions Didier, en collaboration avec l’auteur écossais Ruper Morgan ont décidé de lancer une nouvelle collection : Paper Planes (et là normalement vous avez toutes la chanson de M.I.A dans la tête). Beaucoup de lecteurs français ont pris goût à […]

Paper Planes, une nouvelle collection de livres en anglais

Envie de bosser votre anglais dans votre transat’ cet été ? Bah ça tombe super bien. Les Editions Didier, en collaboration avec l’auteur écossais Ruper Morgan ont décidé de lancer une nouvelle collection : Paper Planes (et là normalement vous avez toutes la chanson de M.I.A dans la tête).

Beaucoup de lecteurs français ont pris goût à la lecture en anglais, notamment grâce aux séries qui les tiennent en haleine, comme Harry Potter par exemple, et qui rendent l’attente d’une traduction totalement insupportable. Du coup, la collection ne vise pas seulement les étudiants, mais tous ces gens qui veulent eux aussi se mettre à l’anglais par le biais de la littérature. Et c’est ainsi que Peter May, R.N. Morris, Philippa Boston, Alex Douglas, Janice Hally, ont accepté, sous la houlette de Rupert Morgan, d’écrire des titres originaux, en s’appuyant sur le principe linguistique suivant : utiliser un maximum de mots aux racines communes avec le français – environ 65% du vocabulaire anglais est d’origine française, latine ou grecque. Les six auteurs explorent ainsi les genres du thriller, du fantastique, de la fiction historique et de la satire sociale dans un langage accessible mais pas simplifié pour autant.

Ces six titres sortiront cette semaine, le 23 juin 2010, juste à temps pour les rushes en librairie propres aux départs en vacances. Et pour celles qui se demanderaient de quel niveau d’anglais on parle exactement dans ce cas là, voici un extrait de The Consultant, de Rupert Morgan.

They are young, they are ambitious, and they are on a business training seminar on a tropical island when… the phones stop working. The electricity is gone. There is not much food and water. Has some kind of global catastrophe happened, or is this part of the training? And if it isn’t an exercise, will anyone escape the island alive?

« “Spalding, isn’t it? The Houston office?

Hi, I’m Nick. So, are you excited about the competition?”

“It…it… it’s a challenge for me.” Spalding answered.

“Absolutely. And we love a challenge at Hackersakt, don’t we?

It’s only by challenging ourselves, by facing our fears, that we develop as individuals and grow!”

Spalding nodded robotically.

“Yes. Yes…” he said softly, looking up at the rock, “Or… die.”

“Whoa!” Nick cried, “Negative attitude!

Where’s the spirit of personal challenge, Mr. Comfort Zone? Come on, Spalding, you’re from Texas!

Where’s that American ‘can-do’ attitude? You guys are supposed to be die-hards! Cowboys riding tall

in the saddle!”

A pained expression crossed Spalding’s face.

“Excuse me for asking this, Nick,” he said politely, “but have you ever actually been to Texas?”

“I’ve been to Dallas.”

“Just Dallas?”

“Well, technically-speaking, Dallas airport. I was catching a connecting flight. Good airport.

Nice business lounge.”

“Thank you.” Spalding smiled, “Okay, permit me to share some information about my home state with you,

Nick. As you probably know, Texas is pretty big – indeed, I believe that it’s surface area is more than five

times that of England, but unless you have driven across the state by car, you may not realise that it is also,

above all, flat.”

“No hills?”

Flat, flat, flat,” the American confirmed, “I have to tell you, Nick, if our Texan ancestors obtained

a reputation for physical fortitude, they did so on the horizontal plane, not by rock-climbing.” »

Un anglais relativement accessible sans trop d’infantilité, pour permettre à tous les anglophiles de France de satisfaire leurs envies. Et pour compléter l’expérience, il vous sera possible de télécharger les versions audio des bouquins (sous réserve que vous les ayez achetés) si vraiment ça devient trop éprouvant de tourner les pages près de la piscine. En plus de ces versions audio, le site de la collection propose également des interviews en anglais des auteurs sur leur écriture, et des découvertes culturelles en lien avec les ouvrages.

Une bonne occasion de vous faire les griffes avant de vous attaquer aux pièces de résistance de la littérature anglo-saxonne, de quoi réviser vos bases et vous en créer de nouvelles !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Seven
    Seven, Le 27 juillet 2010 à 23h58

    L'une d'entre vous sait -elle où trouver les livres de cette collection ?

    J'ai cherché à Virgin , la Fnac et Gibert Jeune , et pas la moindre trace .. (ou sinon c'est que j'ai très mal cherché ^^' ) ..

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)