Les nouveaux classiques de la littérature

Il y a deux ans, Entertainment Weekly publiait une liste de 100 nouveaux classiques de la littérature internationale, depuis 1983 jusqu’à 2008. Et ça me fait penser à… Qu’est-ce qui fait qu’un livre devient un « classique » (et qu’on se retrouve à l’étudier en cours quelques décennies plus tard) ? Un succès critique et public, des […]

Il y a deux ans, Entertainment Weekly publiait une liste de 100 nouveaux classiques de la littérature internationale, depuis 1983 jusqu’à 2008.

Et ça me fait penser à… Qu’est-ce qui fait qu’un livre devient un « classique » (et qu’on se retrouve à l’étudier en cours quelques décennies plus tard) ? Un succès critique et public, des personnages implantés dans la pop culture, une histoire bien souvent ancrée dans la société de l’époque, ou un texte visionnaire sont autant de raisons qui différencient un classique d’un bouquin lambda. Le style unique, lui, est ce qui différenciera un chef-d’œuvre d’une œuvre classique.

Bernard Black, le libraire bilieux de la série britannique Black Books, n’a aucun avis sur la question, merci de fermer la porte en partant.

Dans ce top 100, on retrouve (entre autres) :

Persepolis, de Marjane Satrapi ; Harry Potter et la Coupe de Feu, de J.K. Rowling (mais le meilleur n’est-il pas le Prisonnier d’Azkaban ?) ; Les Chroniques de l’Oiseau à Ressort, de Haruki Murakami ; Le Journal de Bridget Jones d’Helen Fielding ; Watchmen, d’Alan Moore ; Le Bûcher des Vanités, de Tom Wolfe ; Le Curieux Incident du Chien Pendant la Nuit, de Mark Haddon (que je recommande à fond) ; Haute Fidélité de Nick Hornby ; Da Vinci Code, de Dan Brown ettttt en tête du classement : La Route, de Cormac McCarthy.

Je mettrais quelques-uns des précités dans ma propre liste de nouveaux classiques de la littérature, mais de tête j’ajouterais, en terme de littérature française :

King Kong Theorie, de Virginie Despentes
En crachant du haut des buildings, de Dan Fante*
L’élégance du hérisson, de Muriel Barbery
Stupeurs et tremblements, d’Amélie Nothomb
L’Amour dure trois ans, de Frédéric Beigbeder

A vous de compléter la liste de livres cultes (parce que c’est de ça dont il s’agit : que vous les aimiez ou non, certains sont des romans cultes), en français, ou dans n’importe quelle autre langue.

*Dan Fante est américain, fils du fameux John Fante. Mais parce que c’est en France qu’il a été publié pour la première fois, et parce que c’est ici qu’il rencontre le plus d’éloges, Dan Fante se considère comme un écrivain français.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mushii-Concept
    Mushii-Concept, Le 16 novembre 2010 à 20h26

    Ne nous arretons pas a King Kong Théorie qui est un essais. Retenons les romans de Despentes
    Blondie par exemple, des personnage fort, un style original, faute de pouvoir dire que c'est un classique, c'est un des miens et je le recomande !

    - Superstars D'Ann Scott. Pour moi un des plus beau roman d'amour, ou disons l'un des livres ou l'amour est le plus finement analysé, observé. Une tres belle plume, de beaux personnages.

    Ces livres sont de ceux qui vous hante et vous marque. Pour moi ils n'ont rien a envier a Zola <3

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)