« Le monde selon Garp » (John Irving) – Chronique Livre #8

Pour cette nouvelle chronique, Mymy nous parle du « Monde selon Garp » de John Irving !

Achetez Le monde selon Garp !
Chez le libraire près de chez vous • Sur amazon.fr • Sur fnac.com

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Modesta.
    Modesta., Le 5 décembre 2014 à 2h20

    Je n'ai jamais commenté les chroniques mais je les adore !

    J'ai envie de rebondir sur ce que tu dis @Mymy par rapport au message du livre (le fait qu'il n'y en ait pas trop). J'ai lu quelques interviews d'Irving et il donne souvent des explications différentes. Mais c'est dans la préface de mon édition qu'il aborde le sujet (il y a forcément un thème vu l'ampleur du bouquin). En fait, c'est une question qu'on lui pose souvent et il explique qu'il est bien en mal d'y répondre car lui-même ne sait pas trop. Il a écrit cet ouvrage pour trop de raisons différentes donc c'est au lecteur d'y trouver un thème prépondérant et il est très intéressé de savoir quel est celui que chacun y trouve. Du coup j'aurais aimé avoir ton ressenti là-dessus, ça aurait été intéressant. Puis, Irving finit par écrire que ce qui traverse le livre du début à la fin c'est la peur. C'est aussi comme ça que j'ai compris le roman. Dès le premier chapitre on la rencontre avec la peur de la mère de Garp de ne pas pouvoir vivre la maternité dont elle rêve. Ensuite elle a peur pour son fils. On retrouve cette même crainte quand Garp a des enfants. En fait il a constamment peur pour les êtres qu'il aime et les passages les plus fort du bouquin sont très liés à cette émotion. Entre temps le récit est jalonné de peurs irrationnelles ou justement rationnelles. Elles sont liées aux choix des personnages et à leurs relations entre eux. Le fait que ça ne soit pas mis en avant montre - à mon sens - la part qu'elle joue dans la vie et ses incidences conscientes ou non.
    Voilà pour ma petite analyse :fleur:.

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)