Bengui contre le Père Noël par La vraie vie de Bengui

Bengui croit au père Noël. Alors quand il en croise plusieurs différents dans la même journée, forcément, il s'insurge.

Internet que ferais-je sans toi ?
Déjà que je serais au chômage,
Et que je pourrais plus acheter du fromage, 
Je crois que, beaucoup, je ne rigolerai pas. 

(Ode aux Internets, Èspépé, – 6 avant Jésus Christ)

Chaque jour, ce petit poème sans prétention se confirme : moult gens sont drôles sur Internet et c’est avec un plaisir toujours renouvelé qu’on en découvre ou redécouvre dans les méandres de Youtube. Aujourd’hui, la vidéo esprit de Noël du jour nous vient de La vraie vie de Bengui (dans l’absolu). Bengui est un jeune homme qui aime Léo, son dauphin en peluche, les bonnets péruviens, son job de responsable en graines de sésame à la boulangerie et Bertrand Renard (le moustachu dans Des chiffres et des lettres).

Il croit au père Noël, qu’il a vu chez sa mère. Du coup, forcément, quand il en croise plusieurs dans la rue, il décide de s’improviser « démasqueur d’imposteurs » pour le bien de tous. Une véritable tranche de vie en vidéo, avec une flic dubitative mais néanmoins patiente, l’adresse des petits lutins, et une gosse avec une toute petite peluche (probablement parce que ses parents ne l’aiment pas, si vous voulez mon avis) :

http://www.youtube.com/watch?v=6MB_155DrNQ

Mais Bengui en est loin d’être à son coup d’essai : il a déjà à son actif un bon petit paquet de vidéos sur sa chaîne Youtube. Il a par exemple voulu offrir un forfait dauphin à son dauphin :

A quelque peu entravé le calme d’un bureau de votes (un jour de vote, sinon c’est moins drôle) :

Et même qu’un jour, il a fait pipi chez Morandini. Ce qui me fait me demander ce qu’il aurait bien pu faire devant le père Fouras :

http://www.youtube.com/watch?v=vxp8mlIUT_w

Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Louloute13
    Louloute13, Le 27 décembre 2012 à 0h20

    trop drôle, j'ai adoré :d

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)