Benetton n’espionne PAS les passants (MàJ)

Benetton dément les rumeurs et affirme ne pas utiliser de mannequins « intelligents » équipés de caméras.

Edit du 26 novembre 2012 : Benetton a tout récemment démenti l’utilisation de ces mannequins dans leurs boutiques ! Ce genre de procédé existe, mais Benetton ne l’utilise pas : ils achètent leurs mannequins « normaux » chez Almax et précisent qu’il n’y a ni mannequin ni quoi que ce soit d’« espion » dans leurs boutiques. Pour celles qui s’inquiétaient : vous voilà rassurées.

Article original du 21 novembre 2012 : Vous curer le nez ou vous recoiffer devant une vitrine va bientôt devenir délicat : Benetton vient de commander des mannequins d’élite avec des caméras DANS LEURS YEUX, qui filment les passants à travers les vitrines. Le but ? Analyser le comportement des clients pour booster les ventes.

Grâce à un logiciel de reconnaissance faciale, les yeux de verre des mannequins permettront de déterminer si les passants sont plutôt hommes, femmes ou enfants. La boutique pourra donc adapter ses vitrines, pour les rendre plus alléchantes en fonction des périodes où passent certains types de clients.

« Tout logiciel qui peut aider à connaître le profil les gens tout en gardant leur identité anonyme est fantastique », a déclaré Uche Okonkwo, directeur exécutif de consultant Luxe Corp. Fantastique, peut-être, mais surtout très flippant.

Se prendre pour Big Brother a un prix : 4000€ le mannequin trafiqué. Le porte-parole de Benetton n’a pas voulu lâcher le morceau : impossible de savoir où les mannequins seront expérimentés.

En France, la vidéo-surveillance doit être autorisée par la préfecture et signalée sur le lieu où elle est utilisée. Donc pas d’inquiétude… pour l’instant ! On peut également penser à l’affaire des « panneaux intelligents », ces écrans de pub pourvus d’un dispositif de comptage des passants, initialement prévus dans les couloirs du métro parisien en 2010 et finalement refusés suite aux pressions des consommateurs (les écrans de pub actuellement déployés par la RATP ne sont donc pas équipés d’un dispositif de comptage).

Qu’en pensez-vous ? Révoltées d’être surveillées à des fins commerciales ? Ou ça ne vous fait ni chaud ni froid ?

Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)