Le teint — Les bases beauté

Pour cette nouvelle vidéo des « bases beauté », Virginie te propose d'apprendre à réaliser un joli teint en cinq minutes chrono !

En maquillage, le travail du teint est souvent redouté par les débutantes. Pourquoi ? Parce que s’il est raté, il donne mauvaise mine, peut faire sale et gâcher même le plus joli maquillage des yeux.

Pourtant, une fois les grandes lignes en tête, il est très facile et rapide à réaliser. Voici donc une petite vidéo et quelques conseils pour t’aider à franchir le pas de l’anti-cernes !

Un correcteur, ça sert à quoi ?

Comme son nom l’indique, le correcteur sert à corriger les zones du visage présentant des imperfections. Rougeurs, boutons, cicatrices… Il camoufle tout sur son passage !

Il existe deux grandes catégories de correcteurs : les correcteurs de couleur et les correcteurs couleur peau.

  • Les correcteurs de couleur, qui sont à appliquer avant le fond de teint ou la BB Crème, permettent d’uniformiser le teint en corrigeant les défauts de pigmentation de l’épiderme comme les rougeurs ou les cernes colorés. color-wheel-for-color-masterySelon les principes de la colorimétrie, pour annuler une couleur, il faut la recouvrir de sa couleur opposée. Pour corriger des cernes bleus, on utilisera donc un correcteur orange. Pour masquer des rougeurs, on appliquera un correcteur vert… et ainsi de suite pour toutes les imperfections de couleur.
  • Les correcteurs couleur peau servent à camoufler les petites imperfections comme les boutons et les cicatrices. Ils peuvent être appliqués seuls, par-dessus un correcteur de couleur, et même au-dessus du fond de teint pour effacer les dernières petites contrariétés de l’épiderme.

À lire aussi : Anti-cernes et correcteurs : comment les choisir ?

Quel fond de teint pour moi ?

Ton fond de teint, il faut le choisir comme ta crème hydratante, c’est-à-dire en fonction de ton type de peau. Un fond de teint matifiant risque de marquer les peaux sèches et un fond de teint hydratant ne tiendra pas plus de deux heures sur une peau grasse.

  • Si ta peau est grasse, un fond de teint mousse ou poudre permettra de matifier ton teint et de camoufler les petits soucis de pores trop visibles. Il existe aussi des fonds de teint fluides ayant la particularité de réguler la production de sébum des peaux grasses. Quelle que soit la texture que tu préfères, choisis toujours une formule oil-free (généralement, c’est tout bêtement indiqué sur le flacon !).
  • Si tu as la peau sèche, préfère des textures fluides ou crèmes pour apporter plus de confort à ton épiderme.
  • Si tu as la peau mixte, tu peux tout essayer à condition que la formule choisie soit bien oil-free. Attention tout de même : les textures mousses ont tendance à marquer les zones de déshydratation et les textures crèmes peuvent migrer dans les plis du visage au cours de la journée. Ce qui, dans les deux cas, n’est pas joli joli.
  • En cas de peau déshydratée, un fond de teint fluide est ce qui marquera le moins la peau et les squames rebelles.

Si tu te poses des questions sur la couvrance d’un produit, sache que les fonds de teints crème sont les plus couvrants, et ceux sous forme de poudre libre les plus légers. Quant aux fonds de teint fluides et compacts, ils ont souvent une couvrance moyenne.

À lire aussi : Sélection shopping beauté — Spéciale fond de teint !

Comment choisir la teinte de mon fond de teint ?

Contrairement à ce qu’on entend souvent, le fond de teint n’a pas pour but de « donner bonne mine » ou de « donner l’air bronzé ». Il n’a qu’un seul et unique rôle : unifier le teint, c’est-à-dire le rendre d’une seule et même couleur.

Pour un résultat naturel, il est donc important de choisir un fond de teint de la même couleur que ta peau : ni trop foncé (à moins que tu ne veuilles buzzer dans une télé réalité), ni trop clair.

Pour tester une teinte, c’est très simple : il suffit d’appliquer une toute petite quantité de fond de teint sur ton visage nu, au niveau de la mâchoire. Si, une fois estompé, le produit est presque imperceptible, c’est que la teinte te convient.

Attention : le sous-ton de ta peau joue aussi dans le choix de la teinte ! Si le fond de teint que tu as essayé paraît trop rose, essaye une couleur tirant plus vers le jaune. S’il fait trop « orange », tente une teinte plus neutre.

Si ça peut t’aider, les marques de maquillage professionnel et haut de gamme divisent généralement leurs teintes de fond de teint en plusieurs familles selon leur sous-ton : C ou Cool (froid), W ou Warm (chaud) et N ou Neutral (neutre).

À lire aussi : Comment définir le sous-ton de sa peau ?

Quel applicateur pour quel fond de teint ?

Que ce soit au pinceau, à l’éponge ou aux doigts, il y a différentes façons d’appliquer son fond de teint et aucune n’est meilleure que les autres. La manière dont tu appliqueras ton fond de teint dépendra surtout de tes habitudes et du produit que tu utiliseras.

Dans tous les cas, les maquilleurs conseillent de commencer l’application du produit par le centre du visage et de dégrader la matière vers les contours du visage.

  • Les fonds de teint fluides et crèmes s’appliquent très bien aux doigts, au pinceau plat ou duo-fibres, ainsi qu’à l’éponge. Les fonds de teint compacts à la texture crème sont plus faciles à appliquer avec une éponge.
  • Les fonds de teint poudres sous forme compacte s’appliquent surtout au pinceau et à l’éponge. Pour les fonds de teint sous forme de poudre libre, rien de mieux qu’un pinceau court très dense en poils.
  • Les fonds de teint mousses ont un plus joli rendu lorsqu’ils sont appliqués aux doigts.

La couvrance de ton fond de teint peut aussi être modulée selon l’applicateur que tu choisis !

  • Un fond de teint liquide ou crème sera plus couvrant si tu l’appliques à l’éponge ou au pinceau que si tu l’appliques aux doigts.
  • Un fond de teint compact sera plus couvrant si tu l’appliques à l’éponge que si tu l’appliques avec un gros pinceau.

L’anti-cernes, ça sert à quoi ?

L’anti-cernes est sûrement le produit de correction du teint le plus connu. Comme son nom l’indique, il est censé effacer les traces de fatigue et donner l’air plus frais.

L’anti-cernes s’applique seul ou avant/après le fond de teint liquide en fonction de la couvrance désirée (avant le fond de teint lorsque tu as dormi 10 heures et après le fond de teint pour les lendemains de nuit agitée). Dans le cas d’un fond de teint poudre, il s’applique avant afin d’éviter les pâtés (miam).

Il se choisit de la même teinte que ta peau ou un poil plus clair pour éclairer le contour de l’œil.

Pour la méthode d’application, il y a deux écoles : certains préfèrent l’appliquer directement sur le cerne ainsi que dans les coins interne et externe de l’œil (premier exemple), d’autres trouvent plus efficace de l’appliquer en V sur la paupière inférieure (deuxième exemple). À toi de faire des tests et de voir le résultat que tu préfères.

anti-cernes-basique

anti-cernes-v

À lire aussi : Anti-cernes et correcteurs : comment les choisir ?

Poudre libre ou poudre compacte ?

Une fois ton teint bien unifié, il est important de fixer le résultat avec une poudre pour éviter que tout ton beau travail ne dégouline au bout d’une heure (j’exagère un peu).

Il existe deux types de poudre : la poudre libre et la poudre compacte. À toi de choisir celle qui conviendra le mieux à tes besoins et à ton style de vie.

  • La poudre libre, comme son nom l’indique, est une poudre volatile, ce qui peut la rendre difficile à doser et presque impossible à transporter. Malgré son petit air old-school, elle est particulièrement adaptée aux peaux mixtes à grasses de par son grand pouvoir matifiant.
  • La poudre compacte, ou poudre pressée, est une version solide de la poudre libre. Elle est parfaite pour les retouches de la mi-journée et convient à tous les types de peaux.

Ces poudres existent en version teintée (à choisir selon ta carnation) ou transparente (en vrai, elles sont blanches, mais elles disparaissent sur la peau, d’où le nom « transparent »). Il existe même des poudres jaunes ou mauves pour donner de l’éclat au teint et corriger les rougeurs diffuses !

À lire aussi : Cinq poudres libres au banc d’essai

Poudre de soleil, blush, enlumineur… Je n’y comprends rien !

La vidéo « Base beauté » que tu viens de regarder ne traite que de l’étape d’unification du teint. Tout ce qui permet l’embellissement post-fond de teint, comme le blush ou la poudre de soleil, n’y est pas abordé (ne t’inquiète pas, c’est pour une prochaine vidéo !).

Pour ne pas te laisser trop souquer, voici quand même quelques informations de base sur la fameuse « bonne mine ».

  • Le blush, aussi appelé fard à joues en bon français, sert à redonner des couleurs à un visage fatigué ou tellement bien unifié par le fond de teint qu’il en est devenu un peu plat. Il s’applique sur la pommette et s’estompe vers l’extérieur du visage.
  • La poudre de soleil, comme son nom l’indique, est censée donner un air faussement hâlé au visage. Elle s’applique sur les bombés du visage, là où les rayons du soleil se posent naturellement. Avec un gros pinceau, tu peux donc balayer ton front, tes pommettes, l’arête de ton nez et la pointe de ton menton de poudre couleur caramel.
  • L’enlumineur est une poudre ou une crème légèrement irisée qui illumine le teint. Elle se pose sur le haut des pommettes, l’arc de Cupidon et l’arrête du nez. Certaines en mettent aussi au centre du front et du menton mais je te le déconseille vivement si tu as la zone-T grassouillette.

À lire aussi : Comment choisir son blush ?

Quelles bases beauté aimerais-tu voir en vidéo ? Je peux déjà te dire que des tutoriels faux-cils et contouring sont prévus !

À lire aussi : La tresse à quatre brins — Tuto Coiffure Les bases beauté

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Jane Cassel
    Jane Cassel, Le 23 novembre 2014 à 6h08

    @A. TwentyOne : Je répondais à Camouille, mais le Lien était pour tout le monde :fleur:

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)