Bar à sourire : le test !

Emilie. a testé un bar à sourire à Lille pour la première fois. Alors, est-ce que ça vaut le coup ? Réponse dans ce témoignage.

Bar à sourire : le test !

Publié initialement le 9 décembre 2011 : Ça faisait déjà un petit moment que j’avais envie d’aller tester un bar à sourire. Actuellement, on se rend compte que les bars à beauté poussent comme des champignons ; bars à ongles, bars à sourcils et maintenant bars à sourire.

L’effet de mode a ses effets pervers : des bars plus ou moins réglo/de bonne qualité tentent de profiter du filon. La meilleure option reste d’aller vous renseigner vous-même. Prenez votre temps pour aller faire votre petit tour et voir comment les différents intervenants vous exposeront le bébé.

Personnellement j’ai décidé de faire confiance à celui qui ne m’a pas promis de miracle. Pourquoi ? Il faut savoir que nos dents, comme notre peau face au soleil, ne réagissent pas de la même façon selon les individus. Nous ne sommes pas tous égaux face au blanchiment opéré dans les bars à sourire.

Avant d’aller dans un bar à sourire

L’intervenant qui m’a conseillée, m’a bien expliqué que le résultat allait dépendre de plusieurs facteurs :

  • du patrimoine génétique (voir le paragraphe ci-dessus)
  • de mes habitudes alimentaires (café, clopes, thé, etc…)
  • de mes précédents soins dentaires (j’ai par exemple porté un appareil dentaire quand j’étais plus jeune, le résultat peut être moins probant suite à cela)
  • et du respect des règles d’entretien une fois sortie du bar à sourire

Concernant mes habitudes alimentaires je partais déjà avec un bon point : pas de cigarettes ni de café pour moi, quant au thé, c’est très occasionnel.

Les règles d’entretien, c’est une autre histoire, la durée de votre résultat (généralement 2 à 3 mois) dépendra vraiment du soin que vous apporterez à vos dents.

Il est bon de savoir que dans les 4 heures après votre blanchiment, vous devez éviter au maximum de manger ou boire des aliments qui pourraient attaquer ou colorer votre émail. Il faudra donc mettre au placard vin rouge ou soda et faire attention de manger de la chair « blanche » (du poisson blanc ou de la volaille ainsi que du riz ou des pâtes).

Plus généralement, dans les 72h, il est conseillé de ne pas abuser de café, de cigarettes ou d’aliments trop colorants. Si vous ne pouvez pas vous en empêcher, rincez-vous la bouche juste après avec un peu d’eau pour ne pas que le café « stagne » sur vos dents.

Les formules des bars à sourire

Dans le bar où je me suis rendue, il y avait trois formules différentes :

  • une à 2 x 14 minutes (28 min) avec pose de deux gouttières différentes (pour débuter, c’est très bien, certaines personnes utilisent cette formule comme entretien tous les 2/3 mois)
  • une autre à 3 x 14 minutes (42 min) avec 3 gouttières (si vos dents sont assez jaunes et que vous voulez un résultat plus flagrant dès le début. Mais là encore attention, il n’est pas garanti que le résultat soit satisfaisant pour tout le monde, rapport à votre patrimoine dentaire)
  • et enfin une à 4 x 14 minutes (56 min) avec 4 gouttières (formule à haute dose que certains clients réclament mais que le tenant du bar m’a dit ne pas proposer de lui-même)

Dans mon cas j’ai décidé de prendre la formule à 42 minutes, c’est-à-dire 3 poses de gouttières. L’équation était simple pour moi : j’ai les dents assez jaunes, je voulais un résultat probant et comme je ne fume pas ni ne bois de café, j’avais donc de meilleures chances que le blanchiment agisse.

Pourquoi changer les gouttières toutes les 14 minutes ? Car le gel utilisé pour la réaction photochimique perd de son efficacité après 14 minutes. Au bout de ce laps de temps, il faut changer la gouttière et renouveler le gel. Méfiez-vous donc des bars à sourire qui vous proposent un temps de pose plus long, sans changer votre gouttière.

Comment se déroule le blanchiment dans un bar à sourire?

Tout bon bar à sourire doit disposer d’un point d’eau où vous pourrez vous brosser les dents (brosse à dents fournie et sous cellophane) très sommairement avant de commencer. Ensuite, on vous installe dans un fauteuil confortable où vous devrez vous laver les mains avec du gel anti-bactérien. On vous tendra une sorte de gant de doigt pour votre index sur lequel on appliquera à l’aide d’un spray un produit révélateur censé déclencher le processus de blanchiment du gel sous la lampe luminescente. Gant que vous devrez frotter sur toutes vos dents (le produit mousse légèrement mais ce n’est pas désagréable, un peu mentholé).

Pendant ce temps, la personne qui vous assiste remplira une gouttière avec du gel en haut et en bas. Il doit vous la tendre et non la mettre dans votre bouche lui-même car ce n’est pas un praticien. La prise en bouche n’est pas très compliquée. Tout au plus, au début on est juste un peu surprise au contact du gel sur les dents mais rien de désagréable. Ce n’est pas du tout équivalent à l’épreuve du moulage chez  l’orthodontiste, pour celles qui savent de quoi je parle (mais si, souviens-toi cette énorme pâte rosâtre qu’on te plâtrait dans la bouche).

crédit photo MySmile

Une lampe réglable, adaptée à la forme de votre bouche, est installée juste devant vous avec un minuteur réglé sur 14 minutes. Comme c’est une lumière blanche assez aveuglante, une paire de lunettes est fournie pour se protéger les yeux.

À partir de ce moment-là je ne ressemblais plus à grand chose mais on dépasse vite le stade de gêne – si tant est qu’on en ressente. Les tenants du bar à sourire sont habitués à en voir défiler tous les jours. Autre petite précision importante, vous pouvez déglutir. Donc aucun stress à avoir, surtout si vous bavez un peu, vous êtes bien isolé dans votre grand fauteuil avec des mouchoirs à proximité, alors on se détend.

Crédit photo MySmile

Concernant la douleur, il n’y en a pas. Je n’ai pas eu de sensation de surchauffe ou autre. Pas de sensation désagréable sur les gencives ou la surface des dents. Juste la bouche très, très fraîche car le produit est concentré en menthol (autant dire que si vous ne supportez pas, c’est râpé), ce qui peut provoquer une petite anesthésie au niveau des gencives mais qui ne perdure pas plus de dix minutes après la fin des opérations.

Voilà, j’ai dû au final répéter ce manège-là deux fois de plus. Entre chaque nouvelle gouttière on rince bien ses dents et on recommence. 42 minutes, c’est quand même assez long, surtout avec un truc en plastique englué entre les dents, mais mon fauteuil massant aidait (un peu) à me faire oublier le temps.

L’heure de la délivrance venue, retour au point d’eau pour se nettoyer correctement la bouche et pour admirer le résultat. Au préalable, j’avais déterminé avec mon conseiller ma couleur de dent devant un miroir et un nuancier de dents. Rebelote après le blanchiment, on reprend le nuancier et on détermine la nouvelle couleur. J’ai donc pu constater toute seule que j’avais gagné 5 teintes (le gérant m’a indiqué que la moyenne de l’établissement était environ de 5,2) et que le résultat était flagrant (moins sur les photos car on s’y est pris comme des manches et on a fait la première sous une lumière un peu jaune).

Ce n’est pas un sourire hollywoodien, juste des dents naturellement blanches (donc plutôt vers l’écru) mais elles ne sont plus jaunes, surtout aux endroits où ça me gênait le plus : les canines. On aperçoit encore une légère différence entre la couleur de mes canines et celles de mes incisives mais si je renouvelle les séances, cette différence devrait s’estomper de plus en plus jusqu’à disparaître.

Pour info, je me suis rendue dans le bar à sourire MySmile de Lille.

La première formule coûte 49€ (prix spécial Fêtes pour le mois de décembre, au lieu de 89€), la seconde (celle que j’ai choisie) est à 69€ (au lieu de 109€) et la troisième à 99€ (au lieu de 139€). Les prix varieront bien sûr d’un bar à sourire à un autre.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 33 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Loranriga
    Loranriga, Le 11 juillet 2012 à 8h38

    Bonjour a tous,
    je voulais juste signaler ceci :
    - j'ai a peu prés tout lu sur ce sujet dans les différents forums
    je me suis moi même lance dans l ouverture d'un de ces salons
    Vip Smile
    que celui qui dit que cela n'a aucun effet , l' essaye d abord.
    pas un seul des clients n'a eu 0 teinte de gagnée..donc quand on sait pas, on se tait si c'est pour parler de chose qu'on ne connait pas ou pas testées.
    moi je rembourse la procédure qui ne donne aucun effet (jamais arrivé)
    ensuite, les dentistes, c'est normal qu'ils soient en colère : on fait la même chose en moins cher (oui, je répète : la même chose)
    il a y les boutiques de luxe, et le low cost
    c'est pas difficile a comprendre pourtant
    et pour l instant, que je sache,c'est totalement légal et autorisé dans toute l'Europe
    Si je vous dis tout ça, j'ai pour faire taire les mauvaises langues, et de toute façon, vu le succès grandissant de ces salons, c'est surement du a l efficacité , non? ou les gens sont des c.. ?
    la moyenne chez moi de teintes gagnées est de 4 (de 2 a 9 en général)
    maintenant continuez a dire ce que vous voulez, si ca vous plait?..je voulais juste remettre les choses a leur place

Lire l'intégralité des 33 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)