Je suis allergique aux concours culinaires à la télé

Top Chef, Masterchef et consorts ne sont pas trop la came de Margaux : elle tente de nous expliquer pourquoi elle n'est pas fan d'émissions de concours culinaires.

Je suis allergique aux concours culinaires à la télé

Il y a deux-trois trucs qui peuvent valoir d’être mal vu en société comme dire qu’on empaille des animaux le week-end, montrer ses aphtes à table ou citer Bienvenue les Chtis.

À lire aussi : 4 choses qu’il est mal vu de ne pas aimer #2

Mon truc à moi, c’est de répondre « Oh euh je regarde pas désolée » quand on demande mon avis sur le dernier Top Chef. Parce que non, je ne regarde ni ça, ni Un dîner presque parfait ni n’importe quel concours culinaire. Pas par manque de temps, olala si vous saviez, je suis toujours la première quand il faut se tourner les pouces. Ni par mépris de la télé-réalité.

Simplement parce que je ne supporte pas les émissions de type « Qui a fait le meilleur soufflé aux truffes ? ».

Elle est dégueulasse cette andouillette

« Olala mais pourtant tu aimes la cuisine et tout je pensais que tu regardais ! Tous mes espoirs sont éteints et je te déteste Margaux Palace, SHAME ON YOU. »
(cette réaction imaginaire est sponsorisée par ma team « pas de demi-mesure » qu’on appellera José) .

À lire aussi : Top Chef 2015 : avantages et inconvénients de regarder l’émission

Je vais tenter d’expliquer à vous et à José les raisons de mon absence d’affection pour les concours culinaires en précisant au passage que je n’ai absolument rien contre ceux qui les regarde. Ce billet n’engage donc que ma propre opinion pas du tout objective.

J’ai trop d’empathie

J’ai toujours trop de peine pour ces pauvres gens (mon coeur refuse d’assimiler l’idée qu’ils viennent de leur plein gré) qui donnent tout ce qu’ils peuvent pour cuisiner un truc fou pour qu’à la fin, on leur dise que c’est tout pourri parce que leur pâte est un chouilla trop cuite. J’aime pas voir les gens pleurer, j’aime pas voir des gens se faire engueuler ou se faire descendre.

J’ai juste envie de sauter dans mon téléviseur, de tout manger et de dire qu’on s’en fout, que j’aime tout et que mon coeur est assez grand pour tout le monde. Je déteste les disputes et les clashs qui font si facilement le buzz du genre « Il lui dit que sa ratatouille est trop cuite, sa réaction va vous surprendre ! ».

Quand j’étais petite, je me cachais sous la table basse du salon quand il y avait une dispute à la télé. Jusqu’à ce que ma mère vienne me chercher en expliquant que je ne devrais pas me mettre dans un état pareil pour un épisode de Princesse Sissi. On dirait pas comme ça mais il y a totalement un rapport avec les concours culinaires : quand je regarde des gens pleurer ou craquer parce qu’ils ont raté leur plat, j’ai envie de fuir loin loin et de ne surtout pas assister à ça.

Les compétitions me mettent mal à l’aise

my little pony compétition

À part si y a des poneys, à la rigueur

Je n’éprouve aucun plaisir à voir des gens ramenés à leurs instincts les plus primaires dès qu’ils sont mis en compétition. Je n’aime pas non plus que le reste du public qui ne goûte pas et ne voit pas le tableau en entier puisse avoir la possibilité de juger la passion et le travail de quelqu’un. Le malaise que je ressens me rappelle celui qu’on a quand quelqu’un chante (mal) une chanson a cappella et qu’on aimerait qu’il/elle s’arrête. Je n’aime pas voir quelqu’un se sentir nul ou rabaissé.

Ou pire, voir des gens expliquer en long en large et en travers que cette personne cuisine comme un pied : j’ai l’impression de voir assez de compétition dans la vie de tous les jours pour en plus en regarder le soir à la télé. Cette section est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup. Elle nous amène au point suivant, probablement le plus essentiel.

J’ai une vision utopique de la gastronomie

chef le film

Dans Chef je retrouve vraiment ma vision de la gastronomie

Parce que vous pourriez vous dire que j’ai juste un truc contre les concours, sans rapport avec la nourriture. Alors que cette vision utopique de la bouffe est l’essence même de cet article, le truc central de ma vie : ce qui a fait qu’un jour j’ai été embauchée pour vous parler de manger sur ce site fantastique. Pour moi, la bouffe ne devrait jamais être au centre d’un concours. Je pense que la nourriture ne devrait jamais être sujet de discorde : c’est censé rassembler !

Les meilleures soirées que j’ai pu vivre ont toutes été à base de plats maison, cuisinés par chacun.

J’aime l’idée que chacun apporte un peu de soi même à travers sa cuisine (et je ne parle pas de poil tombé par inadvertance dans le plat EH) (pardon). On est censés avoir déjà plein de sujets de discorde pour finalement s’entendre devant un bon plat fait maison. Un jour, j’ai vu que des connaissances avaient recrée le système de Un dîner presque parfait chez eux et j’ai pas compris. À quel moment peut-on penser qu’inviter des amis pour se donner des notes et juger qui est le meilleur hôte serait marrant ? Moi, je mettrais 10 à tout le monde.

Parce que l’amitié pour moi c’est pas dire derrière le dos de son pote que son calamar était pas assez épicé.  Je pense que la nourriture c’est l’amour, et c’est inconcevable de se disputer là dessus dans mon coeur de reine des pipous.

Encore une fois je précise que ce n’est que mon opinion sur la question, je comprends l’intérêt, je ne veux pas dire qu’il faut ou qu’il ne faut pas aimer. Pour résumer, je pourrais dire que je n’aime pas les concours culinaires car je vis secrètement dans un épisode de Charlotte aux Fraises où tout le monde gagne à la fin.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Roanne
    Roanne, Le 1 mars 2015 à 12h21

    J'adhère complètement à cet article ! La seule fois où j'ai vu un bout d'une telle émission, chez une amie, ça m'a sidérée...

    Pour moi, la bouffe ne devrait jamais être au centre d’un concours. Je pense que la nourriture ne devrait jamais être sujet de discorde : c’est censé rassembler !
    Voilà, avec ça, tout est dit...

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)