Live now
Live now
Masquer
youtube-music-streaming
Culture

YouTube Music, la nouvelle plateforme de streaming légal

YouTube lance une application entièrement dédiée à la musique, où il serait même possible d’écouter les morceaux hors-ligne ! Mais pour l’instant, seuls les États-Unis y ont droit.

Spotify et Deezer ont du souci à se faire, la concurrence débarque. Après les incursions de Tidal et Apple Music dans le monde du streaming musical, c’est désormais YouTube qui sort ses gros bras de plateforme pour faire de l’ombre aux deux géants.

Aux États-Unis, YouTube vient de lancer YouTube Music, une application de streaming musical, disponible sur Android et iOS. Comme la plateforme en ligne, YouTube Music pourra proposer un catalogue de 50 millions de titres environ, des pros qui fait des milliards de vue aux anonymes et aux amateurs, ce qui, selon Le Monde, fait sa réelle différence avec les autres services.

YouTube Music est une plateforme de streaming légale, les artistes seront donc rémunérés à chaque écoute. Pour les utilisateurs, l’application est gratuite

grâce à la présence de publicité. Là où ça devient intéressant, c’est que YouTube Music est couplé à la nouvelle offre d’abonnement, YouTube Red, qui fait disparaître ces encarts. Elle permet aussi de regarder des clips hors-ligne, de consulter l’ensemble du catalogue sans être connecté•e, et de passer automatiquement de la version audio à la version vidéo.

https://youtu.be/uwj1qFPnhow

Sur YouTube Music, on ne peut pas créer de playlist, d’après The Verge… Mais l’application fournit des suggestions en fonction de notre comportement sur la plateforme, et propose des mix avec des pistes qu’on a déjà écoutées, celles qu’on a aimées, et d’autres qu’on devrait aimer découvrir. Un onglet tendance montre aussi les musiques qui buzzent, et celles qui, d’après YouTube, ont de l’avenir.

Ça donne envie, hein ? Et bien il va falloir prendre son mal en patience, puisque pour l’instant, l’arrivée de YouTube Music dans les autres pays du globe n’a pas été annoncée. (Même s’il est à priori possible de la télécharger avec un compte américain.)


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin