Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Webroman « Alive » / Ch.3 : Kydd

14 jan 2010 1

Lorsque Lola est entrée, les discussions se sont éteintes. Étonnant comme à l’entrée de la reine des catins, les petites putes ferment leurs gueules. Un genre de code pour marquer le respect, j’imagine. Et Dieu seul doit savoir que quand Jade – grande, blonde, huit kilomètres de jambes, quarante cinq kilos toute mouillée dont vingt grammes de cervelle – a décidé de faire chier, on l’arrête difficilement. Et aujourd’hui elle était dans un de ses très grands jours. Quant à savoir pourquoi elle me cassait les oreilles de sa voix suraigüe… C’est une bonne question, je vais pas pousser le vice jusqu’à l’écouter non plus.

J’ai senti Alexandre remuer très légèrement à ma droite, l’imbécile. Je ne vois pas ce qu’il lui trouve. Par contre je comprendrais volontiers pourquoi il pourrait avoir envie de casser la gueule de Clovis, vu la façon dont il colle sa copine. Encore deux minutes et ils baisent, je suppose ? Je pose les yeux sur lui l’espace d’une seconde et il s’éloigne aussitôt, sans fard. Connaissant Lola, elle devait prendre son pied, de toute façon.

Je remarque cette autre fille, qui suit Lola à peu près comme son ombre en permanence. On dirait qu’elle a toujours envie de la bouffer, c’est assez marrant à voir. Je sais pas c’est quoi son nom – on me l’a sûrement répété pas mal de fois pourtant ? – mais elle est distrayante. J’ai jamais vu quelqu’un détester autant une autre personne, même quand c’est Lola, l’autre personne. Je crois qu’elle m’est assez sympathique, pour cette raison : ça nous fait quelque chose en commun, on peut pas encadrer cette connasse. Sauf que je lui fais pas des ronds de jambes, moi.

Lola plante ses poings sur ses hanches, et demande d’un air concerné si tout le monde est là. Elle est parfaite dans son rôle. Les regards se tournent vers moi et on dirait que c’est mon tour de parler. Comme j’ai pas suivi – il me semble qu’Olivia (double brun de Jade, cocaïnée au point d’avoir la mâchoire raide en permanence, pas très grande et l’air d’un squelette qui se serait couvert de peau) a dit un truc – je hoche la tête d’un air agacé et j’agite la main. Qu’ils se débrouillent avec ça.

Webroman « Alive » / Ch.3 : KyddJ’en oubliais presque de me présenter : mon prénom ne vous regarde pas mais il arrive que les gens m’appellent Kydd. En quatre mots : je suis le maître. J’agite la main et les gens entrent, je remue la tête et les gens sortent. Je décide qui vis et qui joue, j’attribue les rôles. Tous, ce sont mes pantins. Des pantins consentants et c’est pire. Je joue avec eux, ça m’occupe.

Que ce soit cette pute de Lola ou la fille qui la suit, cette imbécile de Jade, Olivia le squelette, ce fils à papa de Clovis qui cherche à se faire des sensations ou tous les autres, tous ceux qui ne sont pas encore là, ils sont tous là pour mon plaisir. Même Catherine qui fait semblant d’être libre, même Tristan qui se prend pour mon bienfaiteur et même Alexandre. Surtout Alexandre.

Et puis il y a Lise.

« Laissez-moi vous expliquer les règles de ce soir… »

Elle s’est levée comme un chat, depuis le fauteuil qu’elle occupait loin derrière moi et elle a gagné le centre de la pièce. Tous les regards ont convergé vers elle et elle ne m’en a pas accordé un seul.

Quand Lise parle je n’existe plus.

Les Commentaires
2

Avatar de Luschka
14 janvier 2010 à 23h47
Luschka
j'accroche toujours, même si je trouve qu'au bout de 3 chapitres, l'intrigue n'avance pas assez rapidement.ça viendra peut-être au prochain :smile:
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Livres

Pop culture
Melusine – detail de l’Église_Saint-Sulpice_Fougeres

Femme-serpent mais aussi reine du BTP, la fée Mélusine est pleine de surprises

Sarah Bocelli

26 oct 2021

16
Développement personnel
Deux femmes noires, l'une pose sa tête sur l'épaule de l'autre.

Pour les personnes opprimées, « cultiver le plaisir est un acte de résistance »

Hélène Molinari

13 oct 2021

Voyages
le roman Là où les étoiles brillent de Nadia Hashimi
Sponsorisé

3 choses que j’ai apprises sur l’Afghanistan en lisant Là où brillent les étoiles

Parentalité
Une mère fatiguée avec son jeune fils.

« Il faut à tout prix dédramatiser le regret de maternité »

Livres
diglee-couv-je-serai-le-feu

Avec Je serai le feu, Diglee part à la recherche des poétesses disparues

Pauline Le Gall

09 oct 2021

2
Livres
Jouir est un sport de combat – libre – Olympe de G

Pour « transformer la honte autour de la sexualité en fierté », Olympe de G. monte sur le ring

Actualité mode
Couturfu

Le compte de mèmes @couturfu sort un manuel de survie pour comprendre la mode d’aujourd’hui

Anthony Vincent

26 sep 2021

Société
Amandine Gay Crédits Otto Zinsou

« Quand on est adopté, la condition pour se réapproprier son histoire, c’est d’atteindre l’âge adulte »

Témoignages
un trouple dans son quotidien
Sponsorisé

« Nadya est l’amoureuse de maman et aussi celle de papa » : parents et polyamoureux, ils racontent

Parentalité
sainte-marguerite-marie-et-moi

Cette autobiographie sur le poids de l’héritage familial quand on devient mère va vous faire hurler de rire (sisi)

Chloé Genovesi

13 sep 2021

La pop culture s'écrit au féminin