Live now
Live now
Masquer
razmoket-reboot-2021
Pop culture

Un reboot des « Razmokets » ? Avec une mère lesbienne ? YES !

Les Razmoket, dessin animé phare des années 90, a le droit à son reboot en 2021. Et si la nouvelle ne nous enchantait pas particulièrement, le fait que l’un des parents des enfants soit homosexuel nous redonne un peu d’espoir.

Les terreurs en couches-culottes sont de retour ! C’est ce qu’avait annoncé la chaîne Nickelodeon sur Twitter en début d’année, en présentant une bande-annonce de l’un de nos dessins animés préférés des 90s.

Mais si, souvenez-vous, Les Razmoket racontait l’histoire de jeunes bébés téméraires qui passaient leurs temps entre le jardin et le salon d’une grande maison, parqués tous ensemble, s’inventant des histoires extraordinaires et imaginaires.

La série animée, diffusée de 1992 à 2007, avait rencontré tellement de succès que trois films en plus avaient vu le jour : Les Razmoket, le film, Les Razmoket à Paris, le film et Les Razmoket rencontrent les Delajungle. 

Eh bien depuis le 27 mai dernier, le reboot de la série de notre enfance fait son grand retour aux États-Unis, avec plus ou moins d’enthousiasme de la part du public.

Pourtant, même si l’on peut râler sur le fait qu’on touche encore à un vieux dessin animé en le rendant plus fade et graphique, on peut tout de même se réjouir très fortement d’une modification du scénario : la mère des Grumeaux est lesbienne. Et ça, c’est génial.

La représentation des mères lesbiennes dans les dessins animés

C’est si rare et important qu’il fallait absolument en parler : la mère des Grumeaux, Betty, est ouvertement lesbienne dans cette nouvelle version du dessin animé, et ça fait du bien.

Dans la première version des années 1990, le personnage de Betty était présenté comme un peu badass, plein de girl power et d’humour.

En 2021, Betty est une mère célibataire et lesbienne avec toujours autant de punch, qui gère une entreprise, sa vie de famille avec des jumeaux, qui parle ouvertement de ses ex, et qui trouve aussi le temps de s’impliquer dans sa communauté.

L’actrice américaine Natalie Morales, qui double le personnage de Betty, a déclaré dans une interview pour Av Club :

« Je pense que (la représentation du personnage de Betty) est tellement géniale, parce que les exemples de vie heureuse et saine en tant que personne queer sont un vrai phare pour les jeunes queers. »

En effet, le fait de présenter à la future génération qui découvre Les Razmoket, un personnage qui peut correspondre à ce qu’ils connaissent dans la vraie vie ne pourra être que bénéfique pour celles et ceux qui sortent de la norme.

Natalie Morales, qui se définit elle-même comme queer, explique qu’elle aurait adoré voir ce genre de personnages quand elle était petite :

« Les dessins animés avaient une grande influence sur moi quand j’étais enfant, et si j’avais regardé les Razmoket et vu Betty parler avec désinvolture de son ex-petite amie, je pense qu’au moins une partie de moi aurait pensé que les choses pourraient bien se passer dans le futur. »

La représentation est terriblement importante pour les enfants et la jeune génération, pour les aider à se construire et à s’accepter. Voir un dessin animé iconique comme Les Razmokets s’adapter et proposer des personnages qui peuvent correspondre à tous est un véritable pas en avant qui donnera peut-être envie à de futurs programmes pour enfants de leur emboîter le pas.

Pour l’instant, le reboot n’est diffusé qu’aux États-Unis, sur Paramount +, mais nous vous tiendrons informées d’une date de diffusion en France, dès que nous l’aurons.

À lire aussi : Les meilleurs Disney à montrer à votre môme, en fonction de son âge

Les Commentaires
12

Avatar de pikalovescoke
2 juin 2021 à 21h07
pikalovescoke
Et je suis satisfaite qu'on confirme enfin l'orientation de Betty! C'était un des mystères de mon enfance enfin résolu!
Mais elle a un mari non ? edit: Oui, d'après Wikipédia
1
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Pop culture

Pop culture
STEPHANIE BRANCHU:NETFLIX emily

Netflix : des visites guidées pour découvrir les coulisses des séries

Maya Boukella

01 juil 2022

1
Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Pop culture
avril-lavigne-let-go

20 ans après, Avril Lavrigne recrée « Let Go » et ça nous met un coup

Manon Portanier

01 juil 2022

4
Cinéma
Mars Films aissa maiga

Aïssa Maïga et Vincent Lindon rejoignent l’Académie des Oscars

Maya Boukella

01 juil 2022

1
Bons plans
kobo-fnac-liseuse
Sponsorisé

Envie d’emmener vos livres partout ? Les liseuses Kobo by Fnac sont en promo pour une durée limitée

Madmoizelle Brand

01 juil 2022

1
Pop culture
Le mystère des jumelles Ashley & Mary-Kate Olsen devient un documentaire

Le mystère des jumelles Ashley & Mary-Kate Olsen devient un documentaire

Anthony Vincent

01 juil 2022

1
Cinéma
disney-lilo-et-stitch-anniversaire
Sponsorisé

J’ai redécouvert le film Lilo et Stitch et les différents thèmes qu’il aborde

Sélection de films
Sony Pictures Releasing GmbH baby driver

Il fait moche, on regarde quoi sur Netflix pour se réconforter ?

Maya Boukella

30 juin 2022

2
Cinéma
Amirhossein Shojaei Leila et ses frères

Après La loi de Téhéran de Saeed Roustaee, Leila et ses frères arrive au cinéma

Maya Boukella

30 juin 2022

1
Pop culture
couv

Séries, ciné… À qui profite la dystopie matriarcale sur les écrans ?

Marion Olité

30 juin 2022

1
Pop culture
dakota johnson cinquante nuances

« C’était le bordel en permanence » : Dakota Johnson dévoile le chaos du tournage de Cinquante nuances de Grey

Maëlle Le Corre

30 juin 2022

8

La pop culture s'écrit au féminin