Les tenues « unisexe » à l’hôpital ne sont pas adaptées à tout le monde

Une étudiante en médecine externe dans un hôpital lyonnais dénonçait hier le fait que les tenues censées être unisexes sont loin de correspondre à sa morphologie féminine.

Les tenues « unisexe » à l’hôpital ne sont pas adaptées à tout le monde

Hier, une rédactrice de madmoiZelle recevait un message de sa cousine en fin de quatrième année de médecine.

Une amie à elle a contacté la lingerie d’un hôpital où elle est externe afin de savoir pourquoi il n’était pas possible d’avoir une tenue à sa taille, dans laquelle elle pourrait correctement travailler.

Sexisme ordinaire à l’hôpital

La réponse de l’hôpital n’a pas tardée à être partagée sur Twitter.

Elle a d’abord été tweetée par Et ça se dit médecin, puis partagée par Martin Winckler qui pointe du doigt une hiérarchie médicale sexiste et paternaliste.

« Les externes femme ainsi que les internes femme sont sur un profil de médecin donc en tenues homme. »

Suite à cette justification sexiste du personnel de l’hôpital, qui induirait que la profession de médecin n’est pas faite pour les femmes, j’ai demandé aux madmoiZelles si c’était une problématique répandue dans d’autres établissements.

Des tenues unisexes dans les hôpitaux

Dans une story via le compte Instagram de madmoiZelle, je vous ai demandé si vous aviez été confrontées au souci des tenues de travail inadaptées à votre morphologie lors de votre internat, externat, ou stage de médecine en hôpital.

J’ai reçu quelques réponses, assez partagées.

Oui, les tenues de travail dans les hôpitaux sont unisexes, c’est un fait généralisé. Mais vous n’y voyez pas toutes un désavantage.

Joséphine, 27 ans, a repris des études de médecine à 25 ans. Elle rentre en 3e année :

« Je ne suis pas encore externe mais à chaque fois que je vais en stage, les médecins qui m’accueillent doivent me trouver une tenue.

C’est toujours la gêne car je peux rarement rentrer mon gros cul dans les « pyjamas » de chirurgie.

Toujours un kif d’expliquer qu’on est la seule du groupe à pas rentrer dans la taille 1… Et je ne fais QUE du 42 !

Je n’ai jamais vu de tenue femme ou homme, c’est toujours mixte et sans forme, et donc trop grand pour les filles petites et menues. »

Pour plusieurs d’entres vous, ces tenues unisexes ne sont pas adaptées à la poitrine et aux hanches des femmes parfois plus larges que celles des hommes.

Rosalie a 26 ans, elle est interne :

« Les tenues sont unisexes mais clairement adaptées pour les hommes ici. Donc je porte la chemise ouverte avec un t-shirt en-dessous sinon ça serre trop à la poitrine. »

Anne-Lise elle est infirmière, et elle ne souffre pas des tenues unisexes. Au contraire, elles les trouve confortables et apprécie qu’elles ne mettent pas en valeur sa poitrine :

« Je pense que nous sommes soignants, peu importe que nous soyons des hommes ou des femmes, et qu’être habillés pareil met tout le monde sur une pied d’égalité. »

Elle partage cet avis avec Lucile, 20 ans, qui étudie en Allemagne et qui a eu l’occasion de faire des stages en hôpital :

« Effectivement les vêtements qu’on nous propose sont tous plus grands les uns que les autres.

Cependant je trouve ça bien, car nos formes ne sont pas mises en avant, ce qui permet éviter que des patients un peu osés ne se perdent en pensées déplacées. »

Des tenues unisexes dans les hôpitaux : sexisme ou facilité ?

Finalement, est-ce que c’est un problème de taille des vêtements ?

Ou est-ce qu’il s’agit d’une question d’économie, de budget et de praticité qui conduit les hôpitaux à proposer des tailles uniques inadaptées à la diversité des corps ?

Ou est-ce plutôt un problème de sexisme qui continue à masculiniser les professions médicales ? Ou un mélange de tout ça ?

Ce qui est sûr, c’est que pour bien exercer son métier, il faut une tenue adaptée. Et donc des options pour celles et ceux qui ne rentrent pas dans les uniformes « unisexes », loin de correspondre à toutes les morphologies.

À lire aussi : La réalité du sexisme lors du suivi gynéco, et les moyens d’agir

Commentaires

ChochanaRose

La réponse de l’hôpital est pitoyable surtout que c’est Une remarque légitime

Les uniformes montrés bien qu’ils ont étaient fait par des hommes, pour des hommes. Ça me parait normal que plusieurs formes et tailles soient mises à disposition des employé-es pour améliorer leur confort
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!