Live now
Live now
Masquer
star-wars-episode-9-lascension-skywalker
Revues de films

6 raisons de foncer voir Star Wars : L’Ascension de Skywalker

18 déc 2019 18
Fab a vu Star Wars : L’Ascension de Skywalker, qui boucle les trois trilogies épiques autour de la famille Skywalker. Et il n’a pas été déçu ! Critique 100% sans spoilers.

En partenariat avec Disney (notre Manifeste)

42 ans après la sortie de La Guerre des Étoiles, l’épisode IXc de Star Wars est enfin dans les salles.

Et ce nouvel opus, sous-titré L’Ascension de Skywalker, avait la lourde tâche de conclure quatre décennies de films autour de la saga des Skywalker.

Entre-temps, Star Wars est devenu un phénomène de pop-culture planétaire, et à l’instar des épopées qui se sont conclues en 2019 (Game of Thrones ou Avengers), les attentes placées dans cet ultime volet étaient ÉLEVÉES (euphémisme).

C’est J.J. Abrams qui a repris les rênes pour ce film, Rian Johnson s’étant occupé de l’épisode VIII (Star Wars : les Derniers Jedi) en 2017

Mon premier sentiment à la sortie de la salle ? Wow j’en ai pris plein les yeux !

Et oui, « the job is done » : la conclu de cette folle histoire est à la hauteur de ce que j’en espérais.

Star Wars : L’ascension de Skywalker décrypté dans notre podcast ciné

Avant d’aller plus loin, je t’invite à écouter l’épisode de Sors le popcorn, notre podcast ciné-séries, enregistré avec Alix et Vesper très à chaud, puisqu’on sortait tout juste de la salle.

On revient plus longuement sur nos attentes envers ce final, et surtout on « dissèque » le film dans une longue partie avec des spoilers, que tu pourras écouter après avoir dégusté L’Ascension de Skywalker en salles !

Star Wars : L’Ascension de Skywalker, ça parle de quoi ?

Le pitch du film, déroulé sur fond étoilé en typo jaune sur la musique mythique, est limpide.

Kylo Ren (Adam Driver) devenu Leader Suprême, bien déterminé à éliminer toute concurrence, est à la recherche d’un mystérieux « Empereur Fantôme ».

De son côté, Rey (Daisy Ridley) continue de se former à devenir une Jedi, pendant que la Résistance lutte tant bien que mal contre Le Premier Ordre.

On retrouve donc ces deux personnages antagonistes mais étrangement liés par la Force, comme on a pu le voir dans l’épisode VIII. Kylo Ren et Rey arrivent à se parler et à se voir alors qu’ils sont d’un bout à l’autre de la galaxie…

Leur lien va s’intensifier dans cet épisode IX, dont l’histoire nous expliquera bien sûr d’où il provient.

star-wars-9-2

Dur d’aller plus loin dans le film sans user des spoilers, mais voici 6 points qui devraient te décider à aller voir ce Star Wars !

1. Star Wars : L’Ascension de Skywalker, c’est si beau

J.J. Abrams avait déjà particulièrement soigné la réalisation et la photo dans « son » épisode VII, mais ici, il met le paquet.

Les plans sont magnifiques, et le réalisateur a cette faculté à « dézoomer » de temps à autre pour relativiser la taille des personnages dans l’univers de Star Wars...

Tellement de scènes deviennent des fonds d’écran potentiels !

2. Star Wars : L’Ascension de Skywalker, c’est épique

Les combats (et surtout ceux incluant des sabres laser) entre les protagonistes sont plus magnifiques et plus grandiloquents que jamais.

On a vraiment la sensation à chaque minute d’être devant un film épique, à plein de niveaux.

3. Star Wars : L’Ascension de Skywalker et ses combats dans l’espace

C’est simple, on en prend plein les yeux devant les combats dans l’espace.

Plus que jamais, j’ai senti que Disney a sorti le budget pour faire de cet épisode IX un spectacle à la hauteur de l’événement.

Quel pied pour le grand gamin que je suis d’avoir la chance d’assister à ce show sur grand écran !

4. Star Wars : L’Ascension de Skywalker et sa merveilleuse Rey

Je n’en démordrai pas, Rey est un personnage fantastique (et Daisy Ridley aussi).

Alix t’en avait vanté les mérites, et cet épisode IX le confirme : Rey porte le film par sa personnalité, son charisme et ses pouvoirs grandissants. Le personnage en est si attachant que j’aurais aimé la voir dans d’autres films avec son nouveau statut !

En parallèle, on sent que l’actrice qui l’incarne (Daisy Ridley) a elle aussi pris en assurance depuis l’épisode 7.

C’est d’ailleurs amusant de voir les deux (l’actrice et le personnage) évoluer en parallèle pour se transcender dans cet épisode 9.

5. Star Wars : L’Ascension de Skywalker, l’adieu à Carrie Fisher

Ce film est aussi l’occasion de voir pour la dernière fois Carrie Fisher à l’écran.

Alors que l’actrice qui incarnait Leïa est décédée fin 2016, J.J. Abrams a réussi à intégrer à merveille le personnage à cet épisode, avec des plans tournés mais jamais intégrés à l’épisode 7.

6. Star Wars : L’Ascension de Skywalker boucle la boucle !

On retrouve comme dans les deux derniers épisodes pas mal de références aux films passées.

Et comme le dit Vesper dans Sors le Popcorn, si parfois on pouvait interpréter ces « citations » pour du fan service, elles prennent dans cet épisode tout leurs sens, et viennent boucler à merveille ces 9 épisodes.

Encore une fois, pour nous entendre discuter plus longuement du film, rendez-vous dans le Sors le Popcorn de la semaine. File au cinéma et viens me donner ton avis dans les commentaires de cet article !

Star Wars : L'Ascension de Skywalker - Bande-annonce officielle (VOST)

À lire aussi : Les costumes féminins de Star Wars, preuves que la société évolue !

Les Commentaires
18

Avatar de Flopidou
23 décembre 2019 à 16h50
Flopidou
Je m'étais spoilée allègrement donc je pensais que ça allait être bien pire du coup quelque part j'étais limite soulagée Mais ça reste un mauvais film à mes yeux.

Contenu spoiler caché.

Globalement je trouve qu'il y avait quelques bonnes idées mais le problème de fond de cette trilogie à mes yeux c'est qu'elle avait pas grand chose à raconter finalement. Rien de bien inédit à dire, et le coup de ressortir Palpatine de derrière les fagots était symptomatique à ce niveau-là : on meuble en déterrant de vieilles intrigues mais on ne propose rien de nouveau.
6
Voir les 18 commentaires

Plus de contenus Revues de films

relation-mere-fille-compliquee-samhain
Cinéma

Samhain : les relations mère-fille abordées dans un film d’horreur glaçant

Oscar Staerman

08 déc 2022

Lifestyle

Une montre connectée peut-elle améliorer son quotidien ?

Humanoid Native
ti west 7
Cinéma

Désir et âgisme : le film d’horreur X est aussi terrifiant que sensible

Maya Boukella

02 nov 2022

3
promising young woman
Pop culture

Promising Young Woman n’est pas un film féministe, c’est tout le contraire

Maya Boukella

24 oct 2022

17
everything leonine
Revues de films

Une mère chinoise met Marvel KO : foncez voir Everything Everywhere All at Once au cinéma

Maya Boukella

31 août 2022

1
I’m your man film
Cinéma

L’homme idéal est-il un robot ? On décrypte le film I’m your man

Maya Boukella

21 juin 2022

Sweat 3
Revues de films

SWEAT : une occasion manquée de parler de l’envers du décor de l’influence

Maya Boukella

15 juin 2022

1
MEN ALEX GARLAND
Cinéma

La masculinité toxique fait toute la terreur de MEN, nouveau film d’horreur d’Alex Garland

Maya Boukella

08 juin 2022

Affiche du documentaire Nous d'Alice Diop
Cinéma

Pourquoi Nous, le documentaire d’Alice Diop s’avère essentiel avant la présidentielle ?

Anthony Vincent

19 fév 2022

critique-licorice-pizza
Revues de films

Évadez-vous de cet hiver glacial avec Licorice Pizza, son acné, ses crop tops et sa romance adolescente

Kalindi Ramphul

06 jan 2022

matrix-4-critique
Revues de films

Matrix Resurrections : branlette intellectuelle ou génie méta ?

Kalindi Ramphul

22 déc 2021

4

La pop culture s'écrit au féminin