Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Shutter Island (De Metter & Lehane)

30 jan 2009

Il était une fois un asile de fous. Il était une fois des docteurs un peu louches. Il était une fois une enquête…

Boston, 1954.
Deux marshalls fédéraux font route vers la petite île de Shutter Island, qui abrite un hôpital psychiatrique pour fous criminels.
Leur mission : enquêter sur l’évasion d’une dangereuse schizophrène, internée pour avoir noyés ses trois enfants.
Mais très vite, nos deux marshalls prennent conscience d’une chose étrange : il n’y a pas que les patients qui semblent marcher sur la tête, ici. Tout est louche : les circonstances de la disparition, le personnel, même les docteurs n’ont pas l’air bien nets dans leurs blouses.

Et alors que l’enquête s’élargit, une tempête séculaire coince les deux marshalls sur cet étrange îlot.  

Quel genre d’expériences mène-t-on ici, exactement ? Pourquoi n’y a-t-il pas moyen de consulter les dossiers des patients ? Que cachent les docteurs au fond du phare, derrière le bâtiment C ? Et qui est donc le patient 67 ?
Entre ces patients, tous de dangereux criminels souffrant de graves troubles mentaux, et les étranges médecins de Shutter Island, de qui doit-on le plus se méfier ? Des fous, des toubibs… ou de soi même ?

 

Un thriller psychologique illustré par une aquarelle sombre et oppressante : je vais peut-être pas dormir toute seule ce soir, moi…

Shutter Island, c’est d’abord un scénario en béton. Il faut dire qu’avant d’être une BD, c’est avant tout un roman. D’un auteur bien connu pour ses ambiances lourdes et angoissantes : Lehanne a déjà signé plusieurs romans dont les titres te parleront sûrement, puisqu’ils ont été adaptés au cinéma avec succès : Gone Baby gone et Mystic River, c’est lui.

Ensuite, il y a le dessin de Christian De Metter. Après lecture, on se demande bien comment on aurait pu choisir un autre artiste pour illustrer l’histoire de Lehanne, tellement l’ambiance est parfaitement retranscrite dans le trait. Aquarelles sépia, plans rapprochés, atmosphères sombres, le graphisme rend parfaitement l’ambiance d’angoisse poisseuse et de folie latente du scénario.
Un seul petit regret : les deux personnages principaux se ressemblent trop, et on l’on perd un peu le fil du qui-est-qui dès les premières planches. Fort heureusement, dès qu’ils ôtent leurs chapeaux, ça va aller mieux (l’avantage des bouclettes sur la gomina !)

La somme de ces deux talents, ça nous donne une BD étrange, noire, angoissante, dont le thème premier, et on le comprend vite, c’est la folie.
Doublé qu’une enquête policière, autant te dire qu’il faut rester concentré sur sa lecture !

Mais c’est un vrai plaisir d’y rester scotché, de la première à la dernière page. Même si l’on ne sort absolument pas indemne de cette histoire…

L’adaptation cinéma de Shutter Island est actuellement en cours de tournage, et sortira en septembre 2009. A la réalisation : Martin Scorsese. Devant caméra : Leonardo DiCaprio. Que du gros.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

sil suffisait daimer bd steinkis
Livres

S’il suffisait d’aimer, une puissante BD pour se replonger dans le combat pour la PMA

Maëlle Le Corre

26 nov 2022

Bons plans
Sponsorisé

Coque et écran de protection : comment prendre soin de son téléphone sans se ruiner

Humanoid Native
[Site web] Visuel horizontal Édito (12)
Livres

Jade Debeugny : « Montrer des poils est devenu un acte militant »

Pauline Leduc

22 nov 2022

[Site web] Visuel horizontal Édito (9)
Livres

Rivalité féminine, violences médicales, #MeToo : trois livres à lire ce mois-ci

Pauline Leduc

22 nov 2022

roman-seul-un-monstre-lumen
Livres
Sponsorisé

Quelle héroïne de roman de fantasy êtes-vous ?

Madmoizelle Brand

16 nov 2022

fraude qui peut
Livres

Fraude qui peut ! La bande-dessinée écolo et pédagogique qui dézingue la pêche électrique

Maya Boukella

13 nov 2022

Couverture du livre Fruits de la colère
Livres

Pourquoi le livre Fruits de la colère va transformer votre rage féministe en carburant

Anthony Vincent

12 nov 2022

L'autrice afro-féministe Kiyémis, photographiée par Adeline Rapon, pour Albin Michel
Livres

L’autrice Kiyémis s’affirme comme votre « pire cauchemar » dans un essai libérateur

Anthony Vincent

11 nov 2022

2
feminist-in-progress
Livres

Voici un guide pour tous ceux qui pensent qu’on a plus besoin du féminisme

Christelle Murhula, photographiée par Eva Belizaire
Livres

Avec Amours Silenciées, Christelle Murhula éclaire les limites de la révolution romantique

Anthony Vincent

04 nov 2022

1
Brigitte Giraud, Vivre vite
Livres

Brigitte Giraud devient la 13e femme à recevoir le prix Goncourt, avec Vivre vite

Camille Lamblaut

04 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin