Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Saloon (Aude Walker)

03 sep 2008

Saloon (Aude Walker)Il y a six ans, Lisa a quitté l’Amérique pour en finir avec sa famille, une riche dynastie comme seuls les États-Unis en produisent. C’est à Paris, la ville de son père, qu’elle est partie se réfugier et tente d’oublier son passé. Elle y exerce le métier de serveuse dans un hôtel de luxe, comme un pied de nez à ses origines. 
Un soir, au milieu des clients, elle aperçoit sa mère, Vera, aussi belle, aussi majestueuse qu’à l’habitude. Celle-ci commande à sa fille une Grey Goose – avec trois glaçons – sans même la reconnaître.
Cette mère qu’elle rejetait va tout à coup pousser Lisa à traverser l’Atlantique pour régler ses comptes avec le passé. Dans la maison familiale où toute la famille s’est réunie pour célèbrer l’anniversaire de la maîtresse des lieux, elle va débarquer et mettre à plat tous les non-dits.

Un thriller très réussi

Pour son premier roman, Aude Walker nous entraîne au cœur d’une riche famille américaine. Sur fond d’océan déchainé, de secrets de famille, d’alcool, de fumée de cigarette, de sexe et de dollars, ce thriller familial m’a tenu en haleine jusqu’au bout.
L’histoire est un peu longue à démarrer mais le travail de description porte ces fruits dès l’instant où l’intrigue s’emballe. Tout à coup, le froid que ressent Lisa nous transperce et l’odeur du tabac froid agresse nos narines… L’atmosphère que l’auteur prend le temps d’installer se révèle très efficace au fil des pages.

Jusqu’au bout, l’intrigue tient ses promesses et le doute plane jusqu’à la dernière page…

Des personnages à la psychologie INTRIGUANTE

Les relations entre les personnages sont elles aussi remarquables : de l’amour/haine entre une mère et sa fille, de la complicité entre une soeur et son demi-frère… Rien n’est simple dans la famille de Lisa, rien n’est dit, rien n’est avoué, mais tout se sent. Au fil des chapitres, on comprend pourquoi Lisa a voulu tout plaquer, pourquoi elle est partie à l’autre bout du monde. On comprend aussi que se débarrasser de son passé est presque impossible. D’ailleurs, elle en fait le constat elle-même : « L’oubli est une guerre perdue d’avance puisque offenseur et défenseur proviennent de la même matrice : soi ».

Le style d’Aude Walker – des phrases courtes, dynamiques, bien pensées – est appréciable. Néanmoins, j’ai parfois regretté une vulgarité bien pensante… Oui, le style Bukowski est toujours très à la mode, mais il m’a semblé que dans Saloon la vulgarité desservait parfois le propos, en donnant l’impression que le ton est forcé.

Les Commentaires
1

Avatar de Pr. Bobby Freckles
3 septembre 2008 à 19h03
Pr. Bobby Freckles
Je l'ai acheté hier, et c'est peut-être stupide mais j'aime la 1ère de couverture et la typographie. J'ai lu les premières lignes pour me donner une idée de l'ambiance, et ça donne sérieusement envie.
Est-ce qu'on a vu des interviews de l'auteure dans la presse / télé ?
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Daronne
Couverture du livre jeunesse Cheveux mouillés, de Joshua Servier

Ce livre jeunesse autour d’une sirène noire qui apprend à aimer ses cheveux va inspirer petits et grands

Anthony Vincent

18 sep 2022

6
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Pop culture
roman-seul-un-monstre-lumen
Sponsorisé

Si vous faisiez partie d’un roman de fantasy, quel serait votre don surnaturel ?

Livres
halimata fofana

Halimata Fofana, autrice de À l’ombre de la cité Rimbaud, brise le tabou de l’excision

La Rédaction

11 sep 2022

1
Livres
Virginie Despentes

Critique : « pardon Virginie, mais je ne suis pas à fond sur Cher Connard »

Marion Olité

10 sep 2022

17
Livres
asal-lotfi-8ePZbdxnpi0-unsplash

Rentrée littéraire : 3 premiers romans à lire d’urgence

Pauline Leduc

07 sep 2022

Livres
meuf livre

La rentrée littéraire féministe : 5 romans bouleversants à ne pas manquer

Maya Boukella

04 sep 2022

Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (3).jpeg

En écriture : avec Élise Nebout, cofondatrice de l’école Les Mots

Marie-Stéphanie Servos

28 août 2022

Livres
livre Bethany Laird

La rentrée littéraire en lutte : 5 pépites féministes et LGBT à ne pas manquer

Maya Boukella

27 août 2022

1
Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (3).jpeg

Rentrée littéraire : trois romans incontournables

Pauline Leduc

23 août 2022

1
Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (2)

En écriture : avec l’autrice Sandrine Roudeix

La pop culture s'écrit au féminin