Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Actualités France

Je veux comprendre… le retard de versement des bourses

Ils « galèrent pour la fin de mois » : nombreux sont les étudiants à ne toujours pas avoir reçu leurs bourses de novembre. Une mauvaise organisation du CROUS ?

Ils attendent depuis plusieurs semaines, se connectent à leur suivi de dossier en ligne, font exploser les standards des Centres Régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) de leurs régions… en vain. Le retard dans le versement des bourses étudiantes est en train de mettre dans l’embarras un paquet d’étudiants. À l’image de Célia, qui témoignait sur Rue89.

Dans les forums de madmoiZelle, vous avez d’ailleurs été nombreuses à vous plaindre de cette situation irrégulière :

Image-25Image 24Image 23Image 22Image 21

« J’ai un loyer à payer, mais aussi des factures, des courses alimentaires, parfois des frais médicaux à assurer. Comment s’en sortir quand on navigue à vue d’oeil, avec un gros trou dans le budget du mois, et sans aucune info de la part des administrations ? » s’énerve Lucie, étudiante en droit.

Car l’opacité des services est précisément ce qui agace les étudiants : il leur est impossible de comprendre ni pourquoi un tel retard a lieu, ni quand la bourse va finalement être versée. Il était déjà, d’ordinaire, difficile de connaître la date exacte de ce versement (puisque la date de versement des bourses par le CROUS se voit retardée par l’autorisation des banques, qui se fait a posteriori). Mais dans ce cas précis, nous sommes déjà à une semaine de la fin du mois et certains n’ont toujours rien perçu.

dossier_social_etudiant_2011

Sur d’autres forums sur Internet, les étudiants s’enquièrent à comprendre la situation, et viennent faire part de la situation délicate dans laquelle ils se retrouvent…

Image-09

… certains arguant même qu’il pourrait s’agit d’une manoeuvre politique voulue :

Image-200

Ailleurs sur la toile, on parle d’une mauvaise organisation du CROUS et avance que la faille viendrait de « la modification des modalités de versement des bourses ».

En effet, fin août dernier, le ministre de l’Enseignement supérieur Laurent Wauquiez annonçait officiellement l’allongement de la période de bourses à 10 mois (contre 9 mois et demi avant). Une mesure « conçue comme une contrepartie à un allongement de l’année universitaire », expliquait Laurent Wauquiez dans une interview à Libération parue début août.

Selon France Soir, le CROUS subirait les effets de la mauvaise organisation concernant l’instauration de ce dixième mois de bourse. Rappelons que la mesure avait été vivement contestée par le ministre du Budget, François Baroin. Sous la pression des étudiants en colère et des syndicats dénonçant un gouvernement « qui joue la montre », le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche cherche à rassurer :

« Tout sera sur les comptes bancaires pour le milieu de la semaine prochaine, comme à peu près à la même date tous les mois »

Selon L’Étudiant, le CNOUS (Centre National des Oeuvres Universitaires et Scolaires – l’entité qui pilote l’ensemble des CROUS) reste avare en précisions, mais promet tout de même que :

« Tous les versements de bourses seront effectués […] le budget alloué aux bourses est « sanctuarisé », ce qui veut dire que les étudiants seront payés. »

Et le site spécialisé dans la vie étudiante de conclure par un conseil :

« [Que] faire pour clarifier sa situation et accélérer le mouvement ? Sauf pour les rares CROUS qui ont développé une plateforme téléphonique efficace (comme c’est par exemple le cas au CROUS de Bordeaux), inutile tout d’abord de tenter de joindre les services par téléphone. Rendez-vous sur place pour rencontrer un conseiller et demander un échéancier des versements. Par ailleurs, adressez un courrier au directeur(rice) de votre CROUS avec copie au CNOUS (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires, 69 quai d’Orsay, 75007 Paris)

Et si rien ne bouge, nous vous conseillons de prendre contact directement avec la médiatrice de l’enseignement supérieur qui se chargera de débloquer votre situation. »

Aujourd’hui encore, un reportage de BFM TV montrait des témoignages agacés :

Un climat délétère qui n’est pas sans chagriner un peu plus les étudiants, déjà soumis à une augmentation de nombreux frais qui leur incombent (frais d’inscriptions, resto U, sécurité sociale etc). Ce à quoi Laurent Wauquiez rétorquait, dans Libération :

« Je les ai limitées au maximum. Par exemple, les frais d’inscription en licence ont augmenté de 3 euros alors qu’ils étaient multipliés par trois en Angleterre. De plus, je vais être extrêmement ferme avec les frais illégaux. A la rentrée, je vais travailler avec les présidents d’université. Et si l’on n’arrive pas à corriger certains cas vraiment abusifs – dans sa liste des universités coupables de telles pratiques, l’Unef inclue des frais qui ne sont pas illégaux -, je saisirai le tribunal administratif. Enfin, je travaille cet été sur le logement étudiant, principal coût des études en France . Le but est d’augmenter le nombre de logements et d’en réduire les coûts d’accès. J’ai des idées. Je dois encore les affiner avant de faire des annonces. »

Alors,

https://www.youtube.com/watch?v=xdRElky_9-I

ou pas ?

À titre d’essai, la rédaction de madmoiZelle a essayé de contacter le CROUS de Paris ce matin. En vain.

En Une du Monde aujourd’hui, par ailleurs :

383940_282531015122476_100000967405688_819133_1202083582_n

Bon courage à celles et ceux qui n’ont toujours pas reçu leurs bourses…


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

58
Avatar de Nettle
5 décembre 2011 à 00h12
Nettle
Lorsque je suis allée au Crous de Bordeaux pour me renseigner sur le retard de bourse, la dame de l?accueil a réussi à me dire que c'était normal et que dorénavant les bourses seraient versées en fin de mois... J'espère qu'elle avait complètement tord car sinon ça va être difficile de faire des cadeaux à noël!

Non elle a malheureusement raison, il y a eu un communiqué du ministère pour dire que maintenant, les bourses seront versées à la fin du mois. Si j'avais pas trouvé un boulot (qui me bouffe tout mon temps libre en dehors de mon école), c'est simple, je serais à découvert en permanence et je ne pourrais plus manger
0
Voir les 58 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt interdites en France ?

1
Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

L’artiste Olivia Ruiz révèle avoir été victime de soumission chimique

Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Source : Capture d'écran
Actualités France

Après avoir placé l’avortement en première cause de mortalité dans le monde, CNews présente ses excuses

6
Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5
Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

3
Rokhaya Diallo  // Source : Capture écran YouTube
Société

Le « harcèlement » subit par Rokhaya Diallo depuis des années inquiète l’ONU

4

La société s'écrit au féminin