Live now
Live now
Masquer
[Site web] Visuel horizontal
Politique

Quel candidat à la présidentielle votre maire soutient-il ? Les parrainages publics permettent de le savoir

03 fév 2022 16
Le Conseil constitutionnel vient de publier une première liste des parrainages accordés par les élus à leurs candidats à l’élection présidentielle. Ces-derniers sont rendus public depuis 2016, et restent un objet de débats.

Le Conseil constitutionnel a rendu visible sur son site internet le nombre de parrainages validés pour les candidats à la présidentielle. Cette liste de parrainages est publique depuis seulement les élections de 2017, plus précisément depuis la loi organique passée en avril 2016.

Les candidats ont encore un peu plus d’un mois pour rassembler le nombre de signatures requises qui est de 500. Cependant, la fin de cet anonymat de qui signe un parrainage pour quel candidats peut rendre la tâche difficile pour certains d’entre eux !

Le nombre de parrainages à l’élection présidentielle

À ce jour, 313 signatures ont été comptabilisées. Pour l’instant, c’est le président Emmanuel Macron qui est en tête avec 105 signatures. Il est suivi par :

  • Anne Hidalgo (48 parrainages validés)
  • Valérie Pécresse (34)
  • Fabien Roussel (30)
  • Jean Lassalle (15)
  • Jean-Luc Mélenchon (14)
  • Éric Zemmour (14)
  • Nathalie Arthaud (12)
  • Philippe Poutou (4)
  • Hélène Thouy (2)
  • Marine Le Pen (2)
  • Anasse Kazib (1)
  • Georges Kuzmanovic (1)
Capture-décran-2022-02-02-à-16.01.35

Ce nouveau système valable depuis le 25 avril 2016 met donc fin à l’anonymat des parrains et par conséquent, à quel candidat ils souhaitent apporter leur soutien. Vous pourrez donc vite découvrir si votre maire est plutôt Zemmour, Jadot, ou autre…

Le journal Ouest France à d’ailleurs relayé les avis de différents maires sur le fait que les parrainages soit rendus publics. Le maire de Guingamp, qui apporte son soutien à Anne Hidalgo, a déclaré :

« En démocratie, quand on réclame de la transparence, c’est normal que les choses soient publiques. On n’a pas à se cacher derrière son petit doigt. C’est parfois difficile pour certains candidats et les élus ont toute légitimité, aussi, à parrainer des candidats qui peinent à réunir les 500 signatures. »

Cependant, certains maires trouvent cela plus complexe, comme celui de Pabu, par exemple, qui a expliqué :

 « C’est compliqué de faire un choix, lorsque l’on a une équipe plurielle dans sa majorité, avec des sensibilités différentes, d’autant que les parrainages sont rendus publics. De plus en plus de maires vont botter en touche et certains candidats auront du mal à avoir leurs parrainages. »

Qu’en était-il de l’élection présidentielle de 2017

En 2017, la nouvelle loi organique avait affolé certains candidats, comme le relayait L’Express dans un article. Nicolas Dupont-Aignan avait ainsi réagi :

« Cela va renforcer la pression aux subventions sur les élus. »

Lors de la dernière élection présidentielle où Emmanuel Macron a été élu, il avait atteint les 1829 signatures. François Fillion en avait rassemblé 3635, et Benoit Hamon 2039. On retrouvait également Jean Lassalle avec 708 signatures et Jean-Luc Mélenchon avec 805.

Capture-décran-2022-02-02-à-15.59.33

Les chiffres de la campagne de 2022 peuvent encore changer, car la date limite de réception des parrainages par le Conseil constitutionnel est fixée au vendredi 4 mars à 18 heures.

Crédit photo : Pexels Matthias Zomer 618158

À lire aussi : « Rien ne dit que le maillot couvrant est un problème au regard de la loi » : à Grenoble, les féministes font trembler la mairie sur le burkini

Les Commentaires
16

Avatar de Belllinda
10 février 2022 à 12h45
Belllinda
@Patacha Je pense qu'il aura les 500 parrainages au moins pour deux raisons:
  • Raison majeure: Valérie Pécresse a un intérêt direct à ce que Zemmour et Marine Le Pen soient tous les deux candidats à l'élection présidentielle pour pouvoir espérer un partage des votes entre ces deux candidats et donc accéder au 2nd tour avec Emmanuel Macron. Par conséquent, les élus LR recevront une consigne tacite pour parrainer Eric Zemmour et lui permettre d'être candidat.
  • Raison mineure: La Vème République n'a jamais connu le cas d'une personne dans l'impossibilité de se présenter tout en étant aussi haut dans les sondages. Une telle impossibilité serait un scandale démocratique inédit. Evidemment, notre classe politique se préoccupe assez peu de la démocratie et de ce qu'on souhaite réellement le peuple - il suffit, à titre d'exemple, d'écouter la réaction lunaire d'Anne Hidalgo à ce sujet -. Toutefois, son absence à l'élection présidentielle pour défaut de parrainages pourrait provoquer des troubles (légitimes) à l'ordre public et une abstention plus massive qu'attendue, ce que le gouvernement ne peut se permettre.
2
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Politique

Politique
Capture d’écran 2022-09-21 à 14.02.43

Visé par des accusations de violences psychologiques, Julien Bayou se met en retrait

Politique
Capture d’écran 2022-09-19 à 12.57.22

Après les justifications d’Adrien Quatennens, les féministes s’indignent contre les réactions de LFI

Pop culture
françois-hollande-doublage

François Hollande : après la présidence, son nouveau job de doubleur de dessin animé

Manon Portanier

30 août 2022

17
Actu mondiale
La première ministre finlandaise, Sanna Marin, trop jeune et jolie pour gouverner

La Première ministre finlandaise filmée en soirée subit une polémique, mais des femmes la soutiennent en vidéo

Anthony Vincent

22 août 2022

72
Politique
eric coquerel

Sexisme en politique : La France Insoumise secouée par le cas Eric Coquerel

Maëlle Le Corre

05 juil 2022

32
Politique
Marlène_Schiappa_à_la_tribune_de_l’ONU_(cropped)

Nouveau gouvernement : Abad part, Zacharopoulou et Darmanin restent Schiappa revient…

Politique
Yael Braun Pivet

Yaël Braun-Pivet, première femme présidente de l’Assemblée nationale

Politique
rachel keke deputee nupes

Tout juste élue, Rachel Keke est déjà visée par des attaques de la fachosphère

Maëlle Le Corre

23 juin 2022

11
Politique
assemblee nationale jacques paquier flickr

Seulement 37% de femmes élues députées : pourquoi la parité recule-t-elle à l’Assemblée nationale ?

Maëlle Le Corre

20 juin 2022

2
Actu en France
Brigitte-Macron-transphobie-homosexualité-emmanuel-macron-france-politique-

Deux femmes devant la justice pour répondre de leurs rumeurs transphobes sur Brigitte Macron

Marie Chéreau

15 juin 2022

23

La société s'écrit au féminin