Live now
Live now
Masquer
prenons-la-rue-gouvernement-8-mars
Société

#PrenonsLaRue, l’opération du gouvernement pour la semaine du 8 mars

Parce que le 8 mars n’est pas la journée de la fâme et des fleurs, le gouvernement lance une opération pour mettre les DROITS des femmes à l’honneur.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, qui se tiendra comme chaque année le 8 mars (eh non c’est pas la « fête des gonzesses »), le gouvernement lance du 6 au 10 mars #PrenonsLaRue.

Le principe de l’opération est avant tout de donner plus de visibilité aux femmes, célèbres ou pas, et pour ce faire, le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes s’est doté de plusieurs outils numériques.

Donner une place à ces femmes qui ont changé le monde

Le premier (et peut-être le plus essentiel) de ces outils est un répertoire contenant une centaine de noms de femmes qui ont marqué leur temps et devraient être aussi célèbres que leurs homologues masculins.

Dans la liste, tu retrouveras notamment des femmes qui figuraient dans les strips des Culottées de Pénélope Bagieu, comme Naziq Al-Abid, les sœurs Mirabal, Agnodice ou encore Wu Zetian.

big-penelope-bagieu-culottees-interview

Une fois que tu seras rodé•e, tu peux venir te frotter au quiz proposé par le site du ministère… Perso, j’ai eu 8/10 #ChoquéeDéçue.

#PrenonsLaRue pour reconquérir l’espace public

L’autre grand objectif de l’opération est de physiquement redonner une place aux femmes dans l’espace public. En commençant par se focaliser sur Paris, qui en dépit de sa richesse et du nombre de ses musées, rend peu justice aux grandes femmes.

En guise de mise en bouche, le site donne accès à quelques chiffres clés qui ont l’air effarants ! Voici l’infographie qui les récapitule :

Seulement 2% des rues en France portent des noms de femmes. Si toi aussi ça te révolte, le gouvernement propose une façon simple de réagir…

À lire aussi : Avec « FémiCité », Osez le féminisme reconquiert les rues parisiennes

Le ministère met à disposition un visuel de plaque de rue à télécharger gratuitement et sur lequel écrire le nom d’une femme célèbre que tu souhaites mettre à l’honneur. Il ne te reste plus qu’à balancer le tout sur tes réseaux sociaux (avec le hashtag #PrenonsLaRue).

C’est ainsi que quelques twittos ont changé leur photo de profil, comme Sophie Gourion, la créatrice du Tumblr Les Mots tuent.

Afin de compléter ces actions, le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes te propose aussi de découvrir une carte de Paris où sont indiqués les lieux significatifs qui ont marqué le destin de femmes remarquables pour te faire une petite virée historique dans les rues de la capitale.

Et ce n’est pas tout, tu peux aussi jeter un coup d’œil au plan de métro revisité avec des noms de femmes, ainsi qu’une interview de son auteure, Silvia Radelli.

Vaste programme pour mettre les femmes à l’honneur, ce n’est pas trop tôt et ça fait sacrément du bien !

À lire aussi : On s’échauffe pour le 8 mars sur madmoiZelle ! #8MarsIsComing


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

3
Avatar de Morpheme
8 mars 2017 à 08h03
Morpheme
Ben le souci avec les loisris c'est que le budget est pas distribué également entre les genres, même si *techniquement* y'a rien qui empêche les filles de profiter des espaces/des activités féquentés/pratiquées en majorité par les garcons, dans les faits c'est simplement pas ca qui se passe et ce budget profite aux garcons de manière disproportionnée... Il faut regarder le genre de loisirs que font les filles et allouer la moitié du budget à ca, non?

J'ai eu 8/10 au quiz et c'est entièrement grâce aux Culottées uppyeyes:
6
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Société

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt interdites en France ?

1
Source : Photocreo
Daronne

Les athlètes, aussi parents, pourront bénéficier d’une dérogation pendant les JO de Paris 2024

Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

L’artiste Olivia Ruiz révèle avoir été victime de soumission chimique

Femme triste devant son ordinateur
Société

Les jeunes à la santé mentale fragile sont plus susceptibles d’être au chômage, selon une étude

Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Source : Capture d'écran
Actualités France

Après avoir placé l’avortement en première cause de mortalité dans le monde, CNews présente ses excuses

6
« On ne voyait pas où était le problème » : dans « C à Vous », Karin Viard revient sur le MeToo dans le cinéma // Source : Capture d'écran YouTube
Société

« On ne voyait pas où était le problème » : dans « C à Vous », Karin Viard revient sur le MeToo dans le cinéma

Source : Tachina Lee / Unsplash
Société

Victime de violences conjugales, voici ce que j’aimerais dire aux personnes qui ont vu mais ont refusé de me croire

1
Source : Canva
Société

Inflation : 50 % des Français font des concessions sur les produits hygiéniques, selon une étude

Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5

La société s'écrit au féminin