Sandrine Rousseau : « Croyez en vous, vous avez des ressources que vous n’imaginez pas ! »

Par  |  | Aucun Commentaire

Sandrine Rousseau est candidate à la direction de Sciences Po Lille. L'ex-cadre des Verts et figure-clé de l'affaire Baupin veut mettre ses ambitions de justice, d'égalité et d'exigence au service de l'école.

Abonne-toi à Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur FeedPress

Publié le 17 janvier 2019

Sandrine Rousseau n’est pas « juste » l’une des femmes ayant témoigné contre Denis Baupin. Ses engagements sont multiples, et tournés vers l’action, l’efficacité.

Sandrine Rousseau : parler, oser, agir, construire

Il est intéressant de noter que le pire conseil qu’on ait donné à Sandrine Rousseau est aussi manifestement à l’opposé de ses forces :

« Ne fais pas ça. Ne le fais pas. »

« Mais si je m’étais arrêtée à ça dans la vie, je n’aurais jamais rien fait ! » commente celle qui a préféré faire tout le contraire de ce conseil nuisible. Sandrine Rousseau a pris la parole et retroussé ses manches à chaque fois qu’elle s’estimait bien placée pour agir.

Pour autant, en pratique, ce n’était pas aussi simple. Le syndrome de l’imposteur ne fait pas de quartiers, et j’étais surprise d’apprendre que la première fois que Sandrine Rousseau s’est fait confiance est très, très récente. 

Sandrine Rousseau, candidate à la direction de Sciences Po Lille

L’ex cadre du parti écologiste s’est retirée de la vie politique, et a décidé de briguer la direction de Sciences Po Lille — que je connais bien pour l’avoir fréquentée, j’étais moi-même élue au Conseil d’Administration.

Et pour une fois dans sa vie et sa carrière, Sandrine Rousseau s’est engagée dans cette course avec une conviction nouvelle : celle d’être la mieux placée pour apporter à l’école le renouveau et l’énergie qu’elle mérite.

L’élection du ou de la directrice de Sciences Po Lille aura lieu samedi 19 janvier, et c’est très serré entre Sandrine Rousseau et Pierre Mathiot, qui avait été élu de mon temps, c’est-à-dire il y a près de 10 ans.

Shownotes de l’épisode avec Sandrine Rousseau

Un jour, on fera l’histoire de la question des violences sexuelles. Et le nom de Sandrine Rousseau y figurera. J’espère surtout que cette histoire sera bientôt ancienne, parce qu’elle prend encore aujourd’hui beaucoup, beaucoup trop de place au présent.

À lire aussi : L’association « Parler » veut mettre en contact les victimes d’un même agresseur sexuel

Retrouve tous les épisodes de Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Abonne-toi à Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur FeedPress

Clemence Bodoc

Clemence Bodoc

Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires