Live now
Live now
Masquer
perrine-p-que-sont-elles-devenues
Jobs et études

Que sont-elles devenues ? — Perrine P., de spécialiste mode à rédac-chef

Aujourd’hui, on prend des nouvelles de Perrine P., ancienne rédactrice mode de madmoiZelle !

Article initialement publié le 19 janvier 2016

On finit ces joyeuses retrouvailles avec les anciennes de madmoiZelle en prenant des nouvelles de Perrine P., ancienne journaliste mode du magazine !

Retrouve les anciennes de madZ dans nos précédents articles : Que sont-elles devenues ?
  • Pour les madmoiZelles qui n’étaient pas là naguère, qu’est-ce que tu faisais chez madmoiZelle ? Entre quand et quand ?

Je suis arrivée chez mad en janvier 2012 ! Pour ma part je n’ai pas beaucoup connu les bureaux de Lille, la boîte a vite déménagé à Paris.

Chez madmoiZelle, je m’occupais de la mode : c’est moi qui me chargeait de faire déborder vos dressings à l’époque, notamment avec les Get The Look (qu’est-ce que j’aimais ça) ! Je suis partie vers d’autres aventures chocolatées en juin 2013 pour le plus grand bonheur du compte en banque de Cy qui sombrait dans la folie à chaque Hit de la Fauchée (pardon Cy).

Street Style Perrine
  • Comment es-tu arrivée chez madmoiZelle ?

Une ancienne camarade de promo a vu passer le message sur Facebook comme quoi Mad cherchait une plume mode et m’a dit « Eh, je te verrais trop faire ça ! », alors je me suis dis « Eh, moi aussi ».

J’ai écrit la lettre de motivation la moins conventionnelle du monde, j’ai contacté puis rencontré Fab avec qui ça s’est super bien passé et voilà, c’était parti. Je me rappelle encore quand j’ai appris la bonne nouvelle : fin décembre, c’était un peu mon cadeau de Noël en avance !

  • C’était bien, chez madmoiZelle ?

C’était vraiment cool.

Au début je bossais pas mal en télétravail donc la bonne ambiance était essentiellement sur Skype, et puis j’ai commencé à venir un peu plus fréquemment au bureau et c’était chouette. Il y avait du bordel partout, on rigolait bien mais on s’apportait aussi plein de super bonnes idées, j’assistais à des tournages, des sessions acoustiques, des débats et des discussions super intéressantes… Franchement en termes de cadre de travail j’avais pas à me plaindre !

  • Qu’est-ce que madmoiZelle t’a appris ? Et apporté ?

madmoiZelle m’a appris plein de choses sur le métier, c’était mon premier boulot de rédac’ donc je peux dire que j’ai tout appris là-bas : développer ma plume, m’habituer à un rythme d’écriture…

Mais cela m’a également beaucoup apporté sur le plan humain. La tolérance, l’ouverture d’esprit, l’écoute… Que ce soit entre rédac’, à propos des lectrices ou dans la vie de tous les jours, j’ai vraiment revu ma façon de voir les choses : mad a su m’initier à des concepts qui m’étaient complètement étrangers et m’a rendu beaucoup plus tolérante !

  • Quel regard tu portes sur ce qu’est devenu madmoiZelle à présent ?

Je vois Mad comme une grosse famille à qui j’ai appartenu et à qui j’appartiendrai sans doute toujours un peu (même quand je serai vieille et complètement dépassée et que je saurai plus envoyer de gif), qui devient de plus en plus grande et porte des valeurs vraiment chouettes !

Je checke toujours le site régulièrement, j’imagine l’envers des vidéos de Léa et Amélie en plein tuto coiffure, Sophie se taper des barres sur ses articles… c’est un peu la maison quoi.

  • T’as fait quoi comme études ?

Alors j’étais un peu nomade puisque j’ai fait une MANAA à La Martinière Diderot à Lyon, après je suis partie en BTS Design de Mode au Lycée de la Mode à Cholet (c’est vers Nantes et Angers au cas où tu te demandes), j’ai enchaîné avec une Licence Mode et Hautes Technologies toujours dans la même école… Et j’ai fini par un trimestre au London College of Fashion à Londres (de la bombe bébé).

En fait, j’étais prédestinée à devenir styliste mais finalement je suis devenue rédac’ !

  • Comment réagissent les gens quand ils te parlent de madmoiZelle maintenant ?

« Ah oui j’adore les sessions accoustiques », « Les trouvailles du lundi c’est la vie », « TU CONNAIS MADY ?! »… À peu près comme ça. Je me rappelle de mes débuts où je parlais de mad, personne ne connaissait trop le site, et aujourd’hui je connais peu de gens à qui ça ne parle pas, c’est fou ce que ça a grandi !

  • Qu’as-tu fait ensuite ? Qu’avais-tu envie de faire, et comment cela s’est fait ?

Après mad j’avais envie de devenir rédac’ chef de Vogue mais ça s’est pas fait.

Du coup je me suis concentrée sur la suite de ma « carrière » de rédac’ mode (je mets des guillemets ça fait sérieux ohlala), j’ai quasiment tout de suite trouvé mon job actuel après !

  • Est-ce que vous chantiez Garou à votre époque ?

Garou, Céline, Britney et j’en passe ! J’entends encore Virginie chanter « J’irai où tu iras » de sa douce voix ou Léa nous balancer des bons vieux sons à l’ancienne…

Britney Spears - Overprotected

Rien de mieux que les tenues de Britney dans les années 2000

  • C’est quoi ton meilleur souvenir chez madmoiZelle ?

Je ne saurai pas en choisir un mais j’en ai plein qui remontent quand je pense à mad : les pauses déjeuners où on rigolait bien, les conversation Skype qui partaient trop loin (mes yeux ne se sont toujours pas remis de certains gifs de Mymy), les jolies rencontres avec des artistes ou des lectrices, les expéditions vidéos un peu partout, tous les chouettes événements que j’ai pu faire grâce à mad notamment la Fashion Week de Barcelone ou mon voyage en Tunisie avec Monpetitbikini… J’en ai encore plein les yeux !

  • C’est quoi tes sources d’information maintenant ?

Oulah, alors j’ai un Google Doc rempli de liens mais pour la faire courte je vais voir un peu tous les jours les sites de mode français et anglais de Vogue à Glamour, en passant par Refinery 29 et Grazia.

Je regarde un peu ce qui se passe sur Twitter, je crée beaucoup (trop) de boards sur Pinterest et je passe ma vie sur Instagram ! Mais vraiment, ma vie, j’adore ça, c’est une source d’information incroyable pour la mode et ça tombe bien parce que c’est un peu mon métier.

  • Qu’est-ce que tu fais comme boulot maintenant ?

Je suis rédac’ chef d’un très joli site de chaussures qui s’appelle Run Baby Run qui est à moitié un guide shopping à moitié un magazine.

J’ai assisté à sa naissance et je m’occupe de tout l’édito et des réseaux sociaux depuis, donc autant dire que je le considère comme mon petit bébé. Ma collection de chaussures devient indécente, j’ai plus de 100 paires !

perrine

Perrine aime les chaussures, Britney, et les carrousels.

  • Est-ce que l’après-madmoiZelle a été compliqué ou est-ce que tu as trouvé du boulot facilement après ?

Non ça va j’ai trouvé très facilement, j’ai eu une expérience un peu bof bof entre les deux mais j’ai très rapidement écourté.

Trois mois après la fin de mon contrat chez mad j’en signai déjà un autre : Webedia, la boîte pour laquelle je bosse aujourd’hui, cherchait une plume un peu décalée et c’est exactement ce que je m’étais forgé chez madmoiZelle donc ça tombait vraiment hyper bien, le timing était parfait !

  • Quel regard portes tu sur madmoiZelle maintenant ? Est-ce que tu as l’impression que le magazine a changé ? Si oui, en quoi ?

Pour moi mad est devenue une vraie référence dans plein de domaines, et a un peu changé dans le sens où les articles sont vraiment hyper approfondis, le contenu est de super qualité.

Attendez, ça a toujours été de qualité hein mais ce que je veux dire c’est que c’est devenu un peu moins LOL et beaucoup plus informatif, notamment sur des sujets qui sont très peu exploités ailleurs (le féminisme, le genre, la mode WTF, les artistes émergents et j’en passe).. En revanche j’aime que le magazine prône toujours autant des valeurs de tolérance et d’acceptation, qu’est-ce que c’est agréable à lire !

  • Quel conseil donnerais tu à une jeune madmoiZelle qui nous lit ?

De s’écouter et d’écouter un maximum les autres, d’échanger dans le respect et la joie. Ah et aussi de manger plein de tiramisu et de danser sur du Beyoncé jusqu’à la fin des temps.

Les Commentaires
8

Avatar de mo2notebook
22 janvier 2016 à 14h41
mo2notebook
Coucou ! Non mon blog n'existe plus mais tu peux me retrouver sur mon compte Instagram si ça te dis https://www.instagram.com/perrineponcet/

Merci beaucoup
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Jobs et études

« deconfinement-entreprises-protocole-ministere-travail »
Travail

Au Royaume-Uni, des entreprises actent la semaine de 4 jours

Camille Lamblaut

30 nov 2022

6
Sexo

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

pexels-rodnae-productions-travail salaire egalite
Travail

À compter de décembre 2022, un tiers ne pourra plus percevoir votre salaire (et c’est une mesure d’égalité)

Maëlle Le Corre

21 nov 2022

4
kenny-eliason-zFSo6bnZJTw-unsplash
Société

Matière scolaire genrée, les mathématiques sont de plus en plus désertées par les filles

Jeff_Bezos-wikimedia commons
Travail

Privée d’accès aux toilettes et victime de racisme, une ancienne femme de ménage de Jeff Bezos porte plainte

Maëlle Le Corre

07 nov 2022

4
pexels-yan-krukov-universite-bibliotheque
Vie étudiante

Selon une étude, l’enseignement supérieur dépense moins pour les étudiantes que pour les étudiants

Camille Lamblaut

01 nov 2022

8
bpifrance-creation-entreprise-questions-entreprendre
Billet de banque

Dites-nous ce que vous voulez savoir sur l’entrepreneuriat, une experte y répondra

idee-creative-publicite-mlle-pitch-awards-concours-creatif-com
Jobs et études

Vous avez une âme créative ? Ce concours est fait pour vous

Oscar Staerman

18 oct 2022

1
bpi-france-industrie-plan-french-fab-cristel
Lifestyle

Revalorisation des déchets et du cycle de l’eau : comment le monde de l’industrie tente de se réinventer

Carla-Bruni-sur-la-chaîne-Youtube-de-Vogue
Actualité mode

Le « Weinstein de la mode » va-t-il tomber ? Carla Bruni et d’autres mannequins se mobilisent

Anthony Vincent

17 oct 2022

5

La carrière s'écrit au féminin