Live now
Live now
Masquer
parodie-commuter-barbie
Insolite

À quoi ressemblerait la Barbie de ta ville ?

27 avr 2017 10
Commuter Barbie, c’est la poupée calquée sur la vie d’une New-Yorkaise lambda. Et si on imaginait la panoplie des Barbie de nos villes ?

Les images illustrant cet article appartiennent à Carina Hsieh et Claudia Arisso

Je te présente Commuter Barbie (la Barbie qui prend le métro), la poupée populaire sur Internet depuis le 25 avril !

Cette parodie de Barbie version new-yorkaise a été créée par Carina Hsieh (rédactrice au magazine Cosmopolitan) et Claudia Arisso (graphiste de packaging pour les marques), toutes deux colocataires à New York.

Bien sûr, toutes les habitantes de la Grosse Pomme ne sont pas fines et blondes, et on connaît les polémiques liées aux mensurations de Barbie. Mais le but des deux jeunes femmes est de dresser un portrait d’une New-Yorkaise en 2017, en jouant avec les codes de la célèbre poupée avec laquelle vient toujours un florilège d’accessoires.

Les créatrices ont même réalisé une fausse publicité !

À quoi ressemble le stéréotype du quotidien d’une New-Yorkaise en 2017 ?

Dans la vidéo, on peut voir tous les objets que possède Commuter Barbie : des grosses lunettes, sa carte de métro, son iPhone, des bouquins, le New Yorker (le tout dans un tote bag de librairie).

La pub évoque au passage le harcèlement de rue avec l’interrogation des deux petites filles à l’évocation du casque que Barbie va porter pour éviter les relous :

« Mais si elle porte un casque, comment saura-t-elle qu’elle doit sourire ? »

Barbie a aussi son repas à emporter, un tapis de yoga et, bien sûr, un café Starbucks sur lequel son prénom est mal orthographié.

commuter-barbie-starbucks

Fail.

Elle a les cheveux encore mouillés et elle est à la bourre, elle écoute des podcasts pendant le trajet et elle galère avec la paperasse pour trouver un appartement.

La publicité a remporté un franc succès, simplement parce qu’elle parle à beaucoup de jeunes femmes, comme le racontent Carina et Claudia à BuzzFeed : « Ne sommes-nous pas toutes un peu comme Commuter Barbie ? ».

poupee-barbie-new-york

Pour les États-Unis, ok, et chez nous ?

À quoi ressemblerait une poupée Barbie parisienne ?

Alors, certes, je viens d’un petit village paumé en Alsace, mais ça fait quand même suffisamment d’années que je vis à Paris pour m’amuser à imaginer à quoi ressemblerait la version parisienne de la Commuter Barbie.

Et justement, ce que j’ai apprécié avec cette parodie, c’est qu’elle ne fait pas dans le cliché absolu de la New-Yorkaise. Alors, à mon tour, j’imagine une vraie Parisienne, et pas le stéréotype de la meuf branchouille que tu croises vite fait dans les quartiers chics.

Côté fringues, je la vois habillée avec une doudoune Uniqlo, un t-shirt à message, un pantalon slim H&M et des Stan Smith aux pieds. Je me permets de garder les écouteurs (car il y a aussi BEAUCOUP de relous dans le métro à Paris).

À lire aussi : Aux mecs qui me harcèlent dans la rue, sachez que je ne vous laisserai pas gâcher mes journées

Cette poupée a un sac au creux du bras mais un tote bag en plus, des fois qu’elle passerait à Monop’ pour quelques courses, son pass Navigo dans les mains.

Le café Starbucks est troqué contre un croissant (parce que stéréotype ou pas, on en bouffe).

Enfin, elle lit Direct Matin (ou 20 Minutes, je vous vois venir), ainsi qu’un livre qu’elle ouvre aléatoirement depuis 3 mois parce qu’elle passe plus de temps sur son téléphone dans le métro qu’elle ne bouquine.

Et toi, comment tu imagines la Barbie de ta ville ? Décris-la ainsi que ses accessoires dans les commentaires !

À lire aussi : Barbie ingénieure est perfectible… mais reste une chouette avancée !

Les Commentaires
10

Avatar de PetiteMenade
8 juin 2017 à 14h00
PetiteMenade
La Liégeoise (du nord en tout cas #StLéoRPZ), une bière à la main, un vieux vélo de l'autre (pour pas qu'on le pique m'voyez), les cheveux défaits, la robe à motifs, le bomber, les bas déchirés, un ou deux tatouages, des baskets et son panier de vélo remplis de légumes de la coop' Probablement du tabac à rouler dans une poche de son sac à dos, quelques jupiler en canette et une vieille couverture pour se poser au parc.
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Insolite

anthony-metcalfe-vnz2XeO2Y-g-unsplash
Actu mondiale

Qatar 2022 : les compagnes de l’équipe anglaise séjourneront sur un paquebot de luxe… mais seules

Camille Lamblaut

17 nov 2022

5
Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
barnabas-lartey-odoi-tetteh-KTgtRBZPM2w-unsplash
Insolite

Concentration, douleur, mémoire… Le pouvoir insoupçonné des gros mots

Camille Lamblaut

15 nov 2022

2
poupee-peur-halloween
Parentalité

Non, les enfants ne sont pas « mignons », ils sont démoniaques et en voici la preuve !

Manon Portanier

31 oct 2022

8
scientifique
Sciences

Passionnés de science, ce jeu-concours du CNRS est fait pour vous

Maya Boukella

29 août 2022

3
Ode aux messages vocaux - pexels-ekaterina-bolovtsova-4049204
Insolite

Pourquoi j’aime les messages vocaux, n’en déplaise aux rageux

Lucie Niekrasz

15 août 2022

20
Le zoo de Londres troque un crocodile par un sac pour alerter sur les animaux en voie d’extinction
Animaux

Le zoo de Londres troque un crocodile par un sac pour alerter sur les animaux en voie d’extinction

Anthony Vincent

02 août 2022

chat-courent-apres-caca
Insolite

Pourquoi les chats courent après avoir fait caca ?

Manon Portanier

22 mai 2022

femme devant un ordi
Travail

Vous aidez vos potes à faire leurs profils Tinder ? Elle en a fait son métier !

Aïda Djoupa

12 fév 2022

dont-look-up-interview
Cinéma

Le numéro dans Don’t Look Up ne permet pas de contacter les scientifiques, mais des filles chaudes de ta région

Eva Levy

07 jan 2022

Rihanna cire
Insolite

Il faut qu’on parle de cette statue de cire de Rihanna car RIEN NE VA

Eva Levy

15 déc 2021

7

La pop culture s'écrit au féminin