Live now
Live now
Masquer
paris-jeux-olympiques-2024
Actualités France

Paris est candidate à l’organisation des Jeux Olympiques de 2024

Le Conseil de Paris s’est prononcé : la capitale est officiellement candidate à l’organisation des Jeux Olympiques d’été de 2024.

C’est désormais officiel : le Conseil de Paris s’est prononcé en faveur de la candidature de la France à l’organisation des Jeux Olympiques de 2024. Paris rejoint donc notamment Rome, Hambourg et Boston dans la course aux JO.

tweet-hidalgo-paris-candidate-jo2024

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Faut-il sabrer le champagne ? À mon avis oui, je ne refuse jamais une petite coupe, mais si la question est de savoir si cette candidature se fête ou se regrette, l’affaire est plus compliquée.

Les Jeux Olympiques sont une manne financière pour les États organisateurs : ils favorisent le développement des infrastructures sportives et les aménagements urbains, ils drainent des millions de touristes et boostent incontestablement l’activité économique du bassin hôte avant et pendant les festivités.

Mais la facture est de plus en plus salée, et l’on se souvient que la Grèce est passée près de la faillite en partie à cause des investissements pharaoniques réalisés en vue des Jeux de 2004. La ville de Londres avait annoncé un budget « raisonnable » de 5 milliards au départ, mais la note s’est soldée au-delà des 12 milliards à la fin…

Au concours de celui qui claque le plus d’argent public, je ne pense pas qu’on puisse rivaliser avec des pays non démocratiques, qui s’affranchissent donc du respect des droits de l’homme les plus élémentaires, comme celui de ne pas être littéralement tué à la tâche… Objectivement, pour réduire l’addition, il suffit de ne pas payer les ouvriers.

On peut espérer qu’en France, on n’en viendra pas à réduire des travailleurs migrants en esclavage, mais on pourrait bien connaître les mêmes déboires que la ville de Londres : le budget annoncé par Paris est de 6 milliards, ce qui semble raisonnable a priori

… Mais encore une fois, 2024 est bien loin…

Ensuite, ce n’est pas la première fois que la France est candidate, elle a déjà essuyé plusieurs défaites, dont la plus récente contre Londres en 2012 (et 2018 pour les JO d’hiver, où Annecy était en lice). C’est à chaque fois beaucoup d’énergie et de moyens qui sont déployés, et qui n’ont de chances d’aboutir que si le soutien au projet est solide. Alors cette fois-ci, on y va vraiment ? Il n’y a pas encore de page de soutien officielle sur les réseaux sociaux, la plus populaire sur Facebook (22 000 likes) est signalée « non officielle » (et encore heureux, vu le dernier post en date…)

Enfin, même si on n’a pas encore le détail des villes aux alentours concernées, c’est encore et toujours Paris qui profitera(it) des retombées économiques positives et de la construction de nouvelles infrastructures, alors que d’autres régions auraient davantage besoin d’une pareille occasion pour se développer, et stimuler la reconversion de leur bassin d’emploi… Paris draine déjà des millions de touristes, là où d’autres villes françaises gagneraient à être découvertes par les étrangers ! Il n’y qu’à voir combien être capitale européenne de la culture en 2013 a profité à la ville de Marseille pour se faire une idée…

C’est à l’été 2017 que le choix de la ville hôte sera retenu. Paris a donc deux ans pour convaincre d’organiser les Jeux Olympiques d’été de 2024.

Et toi, qu’en penses-tu ? Pour ou contre cette candidature française ? Pourquoi ? Viens en débattre dans les commentaires !


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

6
Avatar de Multicolorielle
14 avril 2015 à 13h04
Multicolorielle
Je suis absolument contre les JO à Paris pour toutes les raisons que vous avez déjà exposées ! ça fait plaisir de voir que sur la planète mad, il y a plein de gens qui ne se laissent pas avoir par la poudre aux yeux des JO ^^
0
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16
Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

4
La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1
macron coupe du monde
Actualités France

Emmanuel Macron mécontente 3/4 des Français·e·s (et surtout les femmes), selon un nouveau sondage

1

La société s'écrit au féminin