Pourquoi des mecs arrêtent la branlette pendant un mois

Pendant un mois, le No Nut November met les hommes au défi de ne pas se masturber ou éjaculer une seule fois. Ça donne des memes rigolos, mais sinon ça sert à quoi ?

Pourquoi des mecs arrêtent la branlette pendant un moisThe Collab / Pexels

Pas plus tard que ce weekend, un ado m’a appelée à l’aide sur Instagram, en ma qualité de reine de la rubrique Sexo.

Très inquiet, il se demandait « quelles peuvent être les conséquences si on se masturbe beaucoup ? ».

Peut-être le jeune homme avait-il paniqué en découvrant sur Internet le No Nut Challenge, un défi qui consiste à ne pas éjaculer pendant tout le mois de novembre.  

Not Nut Challenge : un mois d’abstinence en novembre

Sur ce formidable outil qu’est le Web, on trouve beaucoup de porno mais aussi quelques belles communautés qui se soutiennent pour atteindre des buts plus élevés que jouir en 1 minute devant une vidéo d’orgie.

C’est le cas du Not Nut Challenge, un défi annuel qui réunit des adeptes masculins du monde entier autour d’un but : ne pas éjaculer (« nut » en argot anglais) du 1er au 30 novembre.

Tandis que certains se laissent pousser la moustache pour Movember, d’autres tentent donc de garder leurs mains aussi loin que possible de leur teub.

Pas de masturbation, pas de rapport sexuel : ce mois d’abstinence est largement inspiré du No Fap, un autre mouvement né sur Internet qui préconise de ne point s’astiquer à outrance.

Tandis que, d’après la légende, le No Fap serait apparu quelque part sur le forum 4chan en 2009, le No Nut November aurait été défini dans l’Urban Dictionary pour la première fois en 2011.

Ces belles traditions encouragent les hommes à réprimer leur envies sexuelles, leur promettant à la clé un pic de testostérone (qui n’en rêve pas ??), voire le développement de super-pouvoirs tels que la lévitation ou la télékinésie.

Il faut vraiment des arguments en béton pour convaincre quelqu’un de pas jouir pendant un mois.

À lire aussi : Peut-on être accro au porno ?

No Nut November : une belle mine de memes

Le Not Nut November promet surtout à Internet de s’auto-nourrir de ses propres conneries, et les memes fleurissent pour se moquer (gentiment) de ceux qui doivent faire face à cette pression INSOUTENABLE. 

Pendant ce temps, PornHub trolle en délivrant quotidiennement le nombre de connexions sur la plateforme de vidéos X :

La face sombre de No Nut November

On rigole, on rigole, mais ce défi bon enfant a aussi une part d’ombre.

D’abord, il entretient sacrément l’idée que les hommes sont des animaux esclaves de leurs pulsions sexuelles, un ingrédient indispensable de la culture du viol.

Ensuite, c’est une aubaine pour les mouvements de luttes contre la pornographie et la masturbation, comme le site officiel du NoFap qui propose de payer 120$ pour vous aider à… ne pas vous branler.

L’entreprise spécialisée dans le sevrage pornographique vante les bénéfices pseudos-scientifiques de l’abstinence, faisant passer la masturbation pour le mal absolu, et affolant mon petit ado perdu d’Instagram.

Dans cet article du NewStatesmanAmerica, on suppose même que le No Nut November soit né chez des pick-up artists biberonnés aux théories du complot, selon lesquels ne pas éjaculer aiderait les hommes à concentrer toute leur force de mâle alpha (dans leurs couilles ?).

D’autres idées de challenge pour le mois de novembre

Tous les participants qui auront réussi le challenge pourront enchaîner gaiement sur le Destroy Dick December, un défi qui consiste à se branler tout le mois de décembre, un nombre de fois correspondant à la date du jour.

Sinon, vous pouvez aussi faire absolument ce que vous voulez de votre teub, parce que, que vous vous usiez la nouille H24 ou que vous ne touchiez jamais à votre pénis, ça n’a littéralement aucune conséquence sur le grand ordre mondial, ni sur votre capacité à dominer les autres mâles dans le grand jeu sexiste de la séduction.

Le monde ne tourne pas autour de la quantité de sperme produite en un mois,  la masturbation a déjà démontré ses effets bénéfiques sur la santé physique et mentale, que l’on soit un homme ou une femme.

Par contre, il existe d’autres formes d’abstinence très utiles alors n’hésitez plus !

Et toi, que penses-tu de ce genre de challenge ? 

À lire aussi : Des femmes montrent comment les faire jouir en vidéo

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

syndrompeterpan

@Mijou En tout cas, j'ai lu un témoignage d'un homme sur Rockie qui allait dans ce sens. Il était privé de sexe pour raison médicales et quand il a de nouveau pu se tripoter, il a eu l'orgasme de sa vie.

Alors oui, ça reste un témoignage isolé, mais ça montre que ça a marché sur au moins une personne.
Peut-être tout simplement car s'étant abstenu contre sa volonté pendant un bon moment il avait le désir au plafond.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!