Live now
Live now
Masquer
Nicola Coughlan
Pop culture

Nicola Coughlan, star de Bridgerton, en a marre des commentaires sur son corps

01 fév 2022
L’actrice Nicola Coughlan, révélée dans les séries Derry Girls et La Chronique des Bridgerton, a confié son ras-le-bol des commentaires visant son apparence physique.

Vous seriez surprise de certains commentaires que reçoivent les célébrités, directement dans en DM. Parfois, il s’agit de messages d’amour, parfois il s’agit d’avis très directs et très inappropriés.

Le 31 janvier, l’actrice Nicola Coughlan à l’affiche de la série Bridgerton, s’est exprimée sur Instagram sur les messages qu’elle reçoit autour de son physique.

Capture-décran-2022-02-01-à-10.10.04

Les opinions, parfois ça se garde pour soi

L’actrice qui était en déplacement à New York à l’occasion d’un enregistrement de l’émission Saturday Night Live a partagé un post expliquant qu’elle ne voulait plus que les gens lui expriment leur avis sur son propre corps.

« Hello ! Bon juste une chose – si vous avez une opinion à propos de mon corps, s’il vous plaît, ne la partagez pas avec moi. La plupart des gens sont gentils et essayent de ne pas être offensants, mais je suis un humain dans la vraie vie et il est très dur de porter le poids de milliers d’opinions à propos de mon apparence, envoyées directement dans mes messages, tous les jours. »

Le message de Nicola Coughlan est important, car elle rappelle que oui, vous pouvez avoir un avis sur elle dans la mesure où c’est un personnage public qui passe à la télé. Mais elle est aussi une vraie personne, avec de véritables sentiments, et recevoir des remarques négatives ou positives sur son corps n’est pas agréable pour elle.

Nicola Coughlan

Beaucoup de gens peuvent penser qu’un commentaire positif comme : « Tu as perdu du poids » ne lui fera pas de mal. Mais l’actrice a certainement plus envie d’avoir des commentaires sur son jeu que de se préoccuper de son apparence physique à l’écran.

La Chronique des Bridgerton est la seconde série sur laquelle la jeune femme travaille, et on espère pour elle qu’elle continuera à évoluer dans sa carrière sans le poids des remarques. Il ne devrait pas y avoir un prix à payer pour les personnalités publiques, et Nicola Coughlan devrait pouvoir évoluer en toute sérénité !

À lire aussi : La Chronique des Bridgerton inspire la tendance maquillage la plus romantique de ce début d’année

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Pop culture

Sexo
Sponsorisé

Si vous n’avez jamais testé de sextoy en couple, ce mois de mai est le moment ou jamais

Humanoid Native
Série télé
she-hulk-marvel-disney

La bande-annonce de She-Hulk, bientôt sur Disney+, nous donne déjà envie de soupirer très fort

Manon Portanier

18 mai 2022

10
Cinéma
nouveau-film-pixar-elemental

Elemental, le nouveau film des studios Pixar qui nous met déjà des étoiles dans les yeux

Kalindi Ramphul

18 mai 2022

Pop culture
bd-chute-du-patriarcat-feministe-culture-

Ressusciter les oubliées de l’Histoire, c’est le pari réussi de cette BD féministe

Marie Chéreau

18 mai 2022

Série télé
oussekine-serie-madmoizelle-disney
Sponsorisé

Comment reconstituer le Paris des années 80 ? La cheffe des décors d’Oussekine nous explique

Cinéma
sous-representation-femmes-2022

Sous-représentations des réalisatrices, censure : Cannes, ça commence aujourd’hui, ça n’est pas que glamour

Kalindi Ramphul

17 mai 2022

Série télé
nouvelle-assistante-doctor-who-yasmin-finney

Fabuleuse dans Heartstopper, l’actrice Yasmin Finney rejoint le casting de Doctor Who

Kalindi Ramphul

17 mai 2022

Maquillage
half-magic-euphoria-maquillage

Voici à quoi ressemble la marque de maquillage de la makeup artist d’Euphoria

Cinéma
nouveau-film-emmanuelle-par-audrey-diwan

Emmanuelle, le remake du film érotique de 1974, sera réalisé par Audrey Diwan avec Léa Seydoux

Kalindi Ramphul

17 mai 2022

6
Livres
[Site web] Visuel vertical Édito (1)

Line Papin à propos des fausses couches : « On passe en un instant du corps maternel glorifié au corps malade »

Pauline Leduc

16 mai 2022

La pop culture s'écrit au féminin