Live now
Live now
Masquer
Un shooting inclusif à l'occasion de la sortie d'un boxer non-genré Moodz
Actu mondiale

Moodz propose un boxer destiné à toutes les personnes menstruées

Dès le 4 avril, vous pourrez retrouver sur le site de Moodz un boxer menstruel non-genré. La marque affirme son engagement auprès de la communauté LGBTQIA+ pour démontrer que les règles sont bien plus qu’un sujet « féminin ».

En partenariat avec Moodz (notre Manifeste)

Aujourd’hui en France, le constat est plutôt alarmant… Dans une étude menée par l’IFOP, on apprenait que, 22% des 18-30 ans ne se reconnaissent pas dans les catégories homme/femme. Ce qui en dit beaucoup sur notre société qui cherche très souvent à étiqueter les individus dans une logique marketing.

Pourtant, c’est encore compliqué pour certains industriels d’accompagner les changements profonds de société. Même si nous ne sommes plus à l’époque du fameux sang bleu dans la publicité, les produits proposés par les marques de protections hygiéniques classiques restent profondément genrés.

La marque de sous-vêtements menstruels Moodz s’émancipe de ces obligations. Depuis son lancement, elle défend des valeurs d’inclusivité. C’est donc tout naturellement que la création d’un boxer non-genré s’est imposée, venant répondre à un véritable besoin de première nécessité mis trop longtemps de côté.  Une première en France.

La campagne engagée de Moodz

Dans le cadre du lancement de ce produit, une campagne a été co-créée avec l’aide d’un consultant transgenre : Hanneli. Le but ? Créer un sous-vêtement menstruel qui répond aux besoins des personnes non-binaires et transgenres qui ont des menstruations, et qui peuvent être confrontées à la dysphorie de genre.

Cette discordance entre l’identité de genre d’une personne et le genre auquel elle a été assignée à la naissance peut être très douloureuse pour les individus concernés. 

Car aux symptômes habituels physiques dus aux règles (qui ne sont pas une partie de plaisir) vient s’ajouter la dysphorie : comme si cette période n’était pas assez compliquée ! 

Moodz a voulu bien faire les choses en laissant la parole aux personnes concernées. Hanneli, homme transgenre consulté sur cette initiative, raconte :

“Dès le premier échange avec la directrice de communication et la fondatrice, j’ai tout de suite senti que le projet était porté avec une véritable envie de faire bouger les choses, et non pas par opportunisme.”

Mais un bon produit ne suffit pas ! Moodz et Hanneli ont voulu que cette campagne soit la plus inclusive possible. En ce sens, le casting du shooting est composé de deux hommes transgenres dont Hanneli, une personne non-binaire et une femme cisgenre.

 

Hanneli nous explique :

« J’ai voulu participer, car je me suis dit que quitte à être impliqué sur le projet, autant l’être aussi dans l’incarnation. Cela me tenait à cœur de pouvoir porter un message militant rien qu’avec mon corps trans non hormoné. C’est important au niveau des représentations, et je ne voulais pas louper une telle occasion. »

Un shooting inclusif à l'occasion de la sortie d'un boxer non-genré Moodz
Pour l’équipe Moodz, l’objectif de cette campagne est de partager un point de vue réaliste et juste sur les ressentis des personnes trans et non-binaires face aux menstruations.

Une initiative inclusive sur le long terme

Cette campagne s’inscrit dans la durée, puisque la marque a décidé de reverser pendant toute l’année 2021 une partie de ses bénéfices, ainsi que des produits, à l’association Acceptess-T (Action Concrète Conciliant : Éducation Prévention Travail, Équité Santé et Sports pour les Transgenres). 

L’association lutte contre la transphobie et la précarité des personnes transgenres au quotidien. Il était temps qu’une marque de produits menstruels s’empare du sujet et représente enfin les personnes transgenres et non-binaires !

Ce boxer menstruel est pensé comme une véritable alternative aux protections hygiéniques classiques. Il est confectionné avec des tissus d’origine européenne, et certifiés Oeko Tex. Il est extrêmement confortable grâce à sa doublure 100% coton, et adapté à toutes les morphologies. Pour pouvoir répondre aux besoins du plus grand nombre, il existe en deux versions : moyen et très grand flux.

boxer menstruel non-genré de moodz
Le boxer menstruel non-genré est disponible sur l’e-shop de Moodz !

À lire aussi : J’ai testé Moodz, les plus stylées des culottes menstruelles

Les Commentaires
2

Avatar de Bananou
4 avril 2021 à 19h03
Bananou
Merci merci MERCI voilà c'est pas très constructif mais c'est juste la pure joie que j'ai ressenti en voyant l'article.
5
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Société
Des-podcasts-pour-comprendre-comment-aider-les-personnes-intersexes-1

Trois podcasts pour comprendre l’intersexuation et soutenir les personnes intersexes

Anthony Vincent

26 oct 2021

Parentalité
couple-echographie

Faire porter obligatoirement à un enfant le nom de son père en premier, c’est discriminatoire, juge l’Europe

Camille Abbey

26 oct 2021

2
Actu mondiale
Kim-Kardashian-et-le-sarcophage-pillé

Comment Kim Kardashian a aidé à retrouver un sarcophage pillé (c’est très réel)

Anthony Vincent

22 oct 2021

Actu mondiale
keep-abortion-lega-vert

Grande nouvelle : l’avortement vient d’être légalisé au Bénin !

Eva Levy

22 oct 2021

2
Actu mondiale
brian-laundrie-affaire-gabby-petito

Recherché dans l’affaire Gabby Petito, son petit ami Brian Laundrie a été retrouvé mort

Maëlle Le Corre

22 oct 2021

Politique
Paris-Hilton-signe-une-tribune-dans-le-Washington-Post-contre-les-violences-en-pensions-privées-pour-enfants-turbulents

Violentée par le système éducatif, Paris Hilton lutte pour que ça n’arrive plus à d’autres

Anthony Vincent

21 oct 2021

3
Actu mondiale
IVG-Pologne

Un an après, sans surprise, les Polonaises pâtissent de se voir privées d’accès à l’IVG

Eva Levy

20 oct 2021

Psychologie
Ariana Grande

Le très généreux geste d’Ariana Grande pour la Journée mondiale de la santé mentale

Eva Levy

13 oct 2021

Travail
grinko y unsplash – travail

L’Espagne tente la semaine de 4 jours, allez vamos on déménage

Body positive
Lena Dunham est victime de body-shaming grossophobe sur sa photo de mariage postée sur Instagram

Critiquée pour son poids sur ses photos de mariage, Lena Dunham rappelle que « minceur » ne rime pas toujours avec « bonheur »

Anthony Vincent

11 oct 2021

4

La société s'écrit au féminin