3 aspects de la mode féminine qu’il faudrait améliorer

Acheter des vêtements est un calvaire pour un bon nombre de femmes. Mais pourquoi exactement ?

3 aspects de la mode féminine qu’il faudrait améliorer

Acheter des vêtements n’est pas une partie de plaisir pour tout le monde, et ce pour des raisons qui peuvent aller du manque d’inclusivité aux tendances mode, en passant par l’éthique des grandes marques de prêt-à-porter.

Et il faut croire que ces problèmes touchent particulièrement les femmes.

Les problèmes de l’industrie de la mode selon les femmes

Dans le sous-forum Reddit AskWomen dédié aux femmes, la question suivante a été posée :

Qu’est-ce qui vous saoule le plus dans le fait d’acheter des vêtements et dans l’industrie de la mode, et comment y remédieriez-vous ?

Force est de constater que les femmes ont BEAUCOUP de choses à dire à ce sujet : le post a reçu environ 950 commentaires.

Je vais ici te traduire les réponses qui m’ont particulièrement frappée, et peut-être que toi-même tu t’y reconnaîtras, ou que tu auras des choses à y ajouter !

Les tailles des vêtements de femmes ne veulent rien dire

Une des premières remarques qui ressortent des réponses, c’est l’énorme différence qui peut exister entre deux vêtements d’une même taille en fonction de la marque.

S, M, L, 40, 42, 44, ça ne veut rien dire du tout. Le 44 d’une marque correspond au 40 d’une autre.

En plus ça peut varier au sein même d’un magasin, et parfois entre différents articles du même type, voire entre deux options de couleur d’un même article.

Je ne comprends pas pourquoi la taille n’est pas déterminée en fonction des mensurations exactes.

Je m’identifie tellement à ce que dit cette personne ! Pourtant, c’est relativement facile pour moi de trouver des vêtements à ma taille. Mais d’un magasin à l’autre, je ne sais jamais si je fois me tourner vers du 36, du 38 ou du 40.

Et je ne te parle même pas de trouver un pantalon qui m’aille du premier coup…

Les vêtements des femmes sont de moins bonne qualité que ceux des hommes

Arrive ensuite la question de la qualité des vêtements.

Les hommes ont des vêtements en matière plus épaisse, plus douce, et leurs vêtements tiennent souvent beaucoup plus longtemps.

Regardez la différence entre des chaussettes d’homme et des chaussettes de femme, par exemple.

Nous méritons des vêtements plus confortables et de meilleure qualité.

ON EST D’ACCORD. Les coupes des vêtements pour femmes semblent être destinées à nous donner froid. Est-ce qu’on peut arrêter de nous donner des pulls d’hiver décolletés dans le dos ?!

Et qui dit vêtement de mauvaise qualité dit aussi… vêtement transparent.

Le moindre t-shirt blanc qui existe pour femme est transparent, sans exception. Même si je porte un soutien-gorge littéralement blanc, on le voit clairement à travers mon haut.

J’ai pas envie d’avoir à porter un débardeur en-dessous pour aller au travail et avoir l’air professionnelle. Il fait plus de 30°C, j’ai pas signé pour porter une couche de plus.

Je compatis si fort, c’est toujours un truc qui me vénère. D’autant que ça ne m’est jamais arrivé de voir les tétons d’un mec à travers son t-shirt blanc !

L’industrie de la mode n’est pas éthique

J’ai l’impression que les consciences se réveillent de plus en plus concernant les conditions de production des vêtements de prêt-à-porter.

Du coup, je suis peu étonnée de voir que c’est un sujet qui revient également dans cette discussion.

Moi, c’est le manque de transparence concernant la provenance des vêtements et la façon dont ils ont été fabriqués qui me dérange.

Manifestement, cette internaute n’est pas la seule à souhaiter voir un changement dans l’industrie de la mode actuelle.

Je suis prête à payer un peu plus cher pour des vêtements fabriqués de façon éthique et qui tiennent vraiment dans le temps. La fast fashion bon marché qu’on consomme de nos jours ne dure pas.

Effectivement, même d’un point de vue écologique, est-ce que ça ne vaudrait pas le coup de fabriquer des vêtements plus solides pour éviter d’avoir à en racheter tous les 6 mois ?

Ça voudrait dire les payer plus cher, cependant : le made in France avec des matières premières de qualité, ça monte vite à 3 chiffres… Même si ça dure des années, il faut pouvoir sortir le budget au début.

En tout cas, cette discussion Reddit m’a fait me rendre compte que se fringuer, c’est vraiment pas si simple. Et en pensant à l’automne, je n’ai qu’une envie : m’habiller chez les mecs pour ne pas me peler le cul !

Toi, en tant que meuf, qu’est-ce qui te saoule quand tu tu achètes des vêtements ? Et comment tu changerais ça ?

À lire aussi : Ces bandeaux anti-friction pour cuisses te sauveront la vie cet été

Lucie Niekrasz

Lucie Niekrasz

Lucie est la rédactrice beauté de madmoiZelle (quand elle n'est pas trop occupée à chanter des chansons des années 2000 ou à manger des crêpes).

Tous ses articles

Commentaires

Cornélie

@Cornélie C'est marrant, je trouve que justement la mode n'est pas trop aux talons pour le moment mais plutôt aux baskets ! Notamment avec les semelles épaisses.
(et j'ai le problème inverse: j'ai les pieds fins donc soit je prend du 38 et la longueur est nickel mais à chaque pas, mon talon sort de la chaussure soit je prend du 37, mes orteils sont collés au fond de la chaussure)
Ah, je ne porte pas de baskets, hormis des Converses, donc ce n'est effectivement pas un rayon sur lequel je m'attarde. C'est sans doute un problème plus concentré sur les chaussures de ville et les chaussures d'été.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!