Live now
Live now
Masquer
papiers-identite
Daronne

Malgré la loi, il est encore difficile pour les mères de donner leur nom à leurs enfants

Depuis le 1er juillet 2022, le nom du deuxième parent peut être ajouté à postériori sur la carte d’identité de ses enfants. Cette mesure essentielle peine pourtant à être appliquée.

Créé en 2017, le collectif porte mon nom se bat pour que les enfants puissent porter le nom de leurs deux parents, notamment en cas de séparation. Depuis le 1er juillet 2022, la loi autorise enfin les parents à ajouter leur patronyme sur la carte d’identité de leurs enfants, en tant que nom d’usage. Si cette loi est essentielle, elle peine à être appliquée et les mères doivent souvent prouver leur lien de filiation pour pouvoir soigner leurs enfants, les inscrire à l’école ou partir à l’étranger.

81 % des enfants portent encore le nom du père

En France, 81,5 % des enfants portent encore exclusivement le nom de leur père. Si de nombreuses femmes adoptent le patronyme de leur mari, ce n’est pas uniquement par romantisme et amour de la tradition. Ne pas porter le même nom que ses enfants s’avère problématique. Pour pouvoir accéder aux soins, gérer des inscriptions ou encore partir à l’étranger, le parent « lésé » doit justifier de son lien de parenté, parfois sans succès.

papiers-identite
Illustration papiers identité. Crédits : Gaelf Photo

Une loi qui peine encore à être appliquée

Depuis le 1er juillet 2022, le parent qui n’a pas légué son patronyme peut désormais l’apposer sur la carte d’identité de l’enfant comme nom d’usage. Cette loi compte pourtant sur la coopération du couple parental. Celui qui a donné son nom doit être prévenu et en cas de garde alternée, les deux parents doivent présenter leur pièce d’identité pour que la mesure soit appliquée. Si la séparation est conflictuelle, le parent « privilégié » peut alors décider de faire traîner les choses, voire refuser de collaborer. 

Si la mesure compte sur une bonne entente familiale relative, elle compte aussi sur sa reconnaissance administrative. Malheureusement, de nombreux fonctionnaires ignorent son existence et refusent encore d’effectuer ces changements.

Pour faciliter l’application de cette loi, la fondatrice du collectif prend mon nom a récemment fait part de ses observations au garde des Sceaux. En espérant que des moyens complémentaires soient rapidement mis en place.

À lire aussi : Faire porter obligatoirement à un enfant le nom de son père en premier, c’est discriminatoire, juge l’Europe

Crédit photo image de une : Gaelf Photo

Les Commentaires
12

Avatar de TheMadTink
18 novembre 2022 à 17h01
TheMadTink
@Matilda Verdebois
Je suis une copie conforme de ma mère . Pour dire, sur certaines photos d'enfant mes proches sont incapable de dire si c'est une photo de moi ou ma mère et le jeu favori de mon père est de me piéger en me montrant des "photos de toi petite" pour ensuite me révéler que c'est ma mère. C'est effrayant.
Je pense, en y réfléchissant que c'est plus un phénomène d'environnement sociale. J'ai eu le même pédiatre que ma soeur puis le même généraliste que toute ma famille, jusqu'à ma majorité. J'avais la même gynécologue que ma mère, je suis allé dans la même école/collège/lycée que ma soeur, j'ai eu les même prof qu'elle (particulièrement au secondaire), donc je pense que soit tout le monde était bien au fait que c'était ma daronne, soit ils avaient eu affaire à elle avant à propos de ma soeur et donc l'ont assimilé à une tutrice légitime, même s'ils pensaient que c'était pas forcément ma mère biologique.
Plus le fait que c'était les années 90-2010 et que donc c'était quand même différent.
0
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Daronne

toudou-france-inter
Podcasts

« Toudou », un podcast tendre et intelligent pour les moins de 4 ans

Sexo
Sponsorisé

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
supermarché
Daronne

Leader Price procède à un rappel de compotes en gourde

Manon Portanier

01 déc 2022

crise-hopital-pediatrique
Daronne

Crise de la pédiatrie : 10 000 soignants dénoncent l’indifférence du président

crise-couple
Chère Daronne

Help ! Mon mec n’arrête pas de se plaindre et ça me rend complètement barjot

Chère Daronne

30 nov 2022

37
fast-food-enfant
Daronne

Surprise (non) ! les menus enfants des fast-foods ne sont pas adaptés… aux enfants !

ADD_Annonce
À propos de Madmoizelle

Retrouvez-nous ce soir à 20h30 sur Twitch avec Lisa Gachet !

Manon Portanier

29 nov 2022

QOAOC_V
Quand on aime, on compte

Alma, 565 € de dépenses par mois pour son bébé d’un an : « De neuf, je n’ai acheté que des chaussures »

Manon Portanier

29 nov 2022

11
femme-sans-abris
Daronne

Une tribune dénonce le « racisme d’État » à l’égard des femmes étrangères et de leurs enfants

jouets-noel
Daronne

Voici les 4 jouets les plus pourris de l’univers, à n’acheter sous aucun prétexte !

cuboAI
Daronne

Une super promo pour le babyphone Cubo AI pendant le Black Friday !

Manon Portanier

26 nov 2022

1

Pour les meufs qui gèrent