Live now
Live now
Masquer
[Site web] Visuel horizontal Podcast (3)
Société

Macron a-t-il sérieusement glissé son programme de candidat dans son allocution sur l’Ukraine ?

« Un coup de pied dans les urnes », c’est le podcast de Madmoizelle où Maëlle Le Corre, journaliste société, décrypte la présidentielle de 2022. Dans cet épisode, on revient sur l’allocution d’Emmanuel Macron sur la situation en Ukraine.

On en a maintenant la certitude, le mois de campagne qui s’annonce avant le premier tour de cette élection présidentielle ne ressemblera vraiment pas à ce qu’on avait prévu. 

Et je ne vous parle pas d’une série de rebondissements dignes d’un thriller politique comme on en avait connu avec François Fillon et ses détournements de fonds en 2017.

À l’époque on avait bien rigolé, on avait gueulé « Rends l’argent ! », on avait regardé Philippe Poutou mettre des headshots à tout le monde en débat…

Ah, c’était le bon temps.

Cette année… eh bien cette année, c’est la perspective d’une guerre à 2000 kilomètres de chez nous qui accapare toute notre attention et soudain cette élection présidentielle fait figure de course à l’échalote.

En une semaine, la campagne est complètement passée au second plan. Elle ne passionnait déjà pas les foules, mais là c’est limite si on ne s’en fout pas un peu, en mode « à quoi bon ? »

On en avait presque oublié que le président n’a pas dit un mot sur sa candidature et le timing actuel ne lui permet plus vraiment de le faire…

De toute façon, lui ses parrainages il les a, plus de 1700 même, donc dire qu’il est candidat ne serait finalement qu’une formalité… dans un contexte normal.

Ce mercredi 2 mars, Emmanuel Macron s’est adressé aux Français à 20 heures pour faire le point sur les attaques de l’armée russe en Ukraine. Pas question donc de faire sa grande annonce dans ce cadre.

En tant que président de la France ET président du Conseil de l’Union européenne, la charge sur ses épaules pour tenter de résoudre la crise ukrainienne est déjà suffisamment lourde, entre des tentatives de dialoguer avec Vladimir Poutine (bon courage) et apporter son soutien à Volodymyr Zelensky dont il salue la bravoure. 

Un meeting était prévu cette semaine à Marseille, mais a été annulé. On imagine bien que l’urgence n’est pas là. 

Mercredi donc, d’un ton très solennel, Emmanuel Macron a rappelé les mensonges de la Russie et marqué sa solidarité avec le peuple russe qui refuse cette intervention militaire en Ukraine. « La France prendra sa part », a-t-il affirmé concernant l’accueil des centaines de milliers de refugiés qui ont quitté leur pays pour fuir les conflits. 

Et puis il a eu ces mots : 

« La guerre en Europe n’appartient plus à nos livres d’histoire ou nos livres d’école. Elle est là, sous nos yeux. La démocratie n’est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. »

Emmanuel Macron a parlé d’un « changement d’époque » et nous amène à réaliser que oui, ce qui se passe en Ukraine nous concerne directement. 

C’est en abordant l’impact du conflit sur la France et plus particulièrement sur l’économie que le discours d’Emmanuel Macron a opéré un virage très maîtrisé. « Notre agriculture, notre industrie, nombre de secteurs économiques souffrent et vont souffrir », nous dit-il. 

En annonçant un plan de résilience économique et social, mais aussi un renforcement dans la défense, et une stratégie d’indépendance et d’investissement dans l’économie, dans l’innovation, Emmanuel Macron assène qu’on ne peut plus dépendre des autres pour nous nourrir, nous soigner, nous informer et prône un nouveau modèle économique européen… 

Attendez une seconde. Le mec nous déroule un programme, là, non ?

Emmanuel Macron savait parfaitement qu’annoncer sa candidature alors qu’il fait une allocution portant sur un conflit armé qui a déjà fait des morts et déplacé des centaines de milliers de personnes, serait extrêmement malvenu et le mot est faible.

Alors ce mercredi 2 mars, rien n’a été dit de façon claire, explicite sur sa candidature à l’élection présidentielle. C’est d’une voix posée qu’il s’est adressé à nous, avec un regard droit et franc, et c’est d’un ton rassurant qu’il nous a fait comprendre que le monde va mal, mais qu’il sera là pour nous guider et qu’il faut qu’on reste soudés.

Tout ira bien, les enfants. Une façon habile de nous dire que nous aurions plutôt intérêt à continuer le chemin ensemble pendant encore cinq ans. 

En ces temps troublés, après deux ans de pandémie, face à ce changement historique, l’allocution d’Emmanuel Macron nous a laissé entendre une chose : c’est la stabilité qui sera notre salut.

Ça n’était pas une annonce de candidature, et il a annoncé vouloir la faire à travers une lettre aux Français publiée dans la presse régionale, mais déjà Emmanuel Macron vise la réélection et ça, il nous l’a bien fait savoir. 

Abonnez-vous à Un coup de pied dans les urnes

Sur Apple Podcast • Sur Deezer • Sur Spotify

Crédits

Un coup de pied dans les urnes est un podcast de Madmoizelle écrit et présenté par Maëlle Le Corre. Réalisation, musique et édition : Mathis Grosos. Rédaction en chef : Mymy Haegel. Direction de la rédaction : Mélanie Wanga. Direction générale : Marine Normand.

À lire aussi : On fait le bilan sur l’égalité femmes-hommes, « grande cause du quinquennat » Macron (mdr)


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Source : Unsplash / ben o'bro
Voyages

Traverser les Pyrénées à pied, un supplice que je ne souhaite à personne 

Source : Wikimedia
Santé

Quand l’infestation aux punaises de lit vire au cauchemar : « Mon lit est devenu un lieu d’angoisse »

14
Source : Canva
Santé

D’où vient « Octobre Rose » et pourquoi est-il primordial de se faire dépister ?

Source : Georges Biard
Société

Sur le plateau de « TPMP », Alex Goude attrape les fesses de Valerie Benaïm sans son consentement

8
Kadidiatou Diani  // Source : Capture écran YouTube
Sport

Agression sexuelle au PSG : l’avocate de Kadidiatou Diani salue une « libération de la parole » dans le sport féminin

"Gardons l'avortement sûr et légal" peut-on lire sur une pancarte pour le droit à l'IVG // Source : Gayatri Malhotra / Unsplash
Société

Dans l’Oklahoma, où l’IVG est interdite, les vasectomies gratuites font mouche

1
Source : Capture d'écran Youtube
Société

Affaire Rubiales : Jorge Vilda, ex-sélectionneur des Espagnoles, est mis en examen

La footballeuse Kadidiatou Diani a déposé plainte pour agression sexuelle contre son ancien entraîneur au PSG // Source : Capture d'écran Instagram de @kady944
Actualités France

La footballeuse Kadidiatou Diani a déposé plainte pour agression sexuelle contre son ancien entraîneur au PSG

1
« Un enfant c'est un choix, l'IVG c'est un droit » colle #NousToutes sur des Vélib' // Source : Capture d'écran BFMTV / Capture d'écran Instagram de #NousToutes
Société

#NousToutes colle 25 000 autocollants pro-IVG sur des Vélib’ à Paris

Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

Stéphane Plaza : dans une tribune, des personnalités dénoncent « l’omerta » autour des puissants accusés de violences

La société s'écrit au féminin